A peine la COP terminée, le dossier Notre-Dame-des-Landes mobilise pro et anti

Par
Cet article est en accès libre. Découvrez notre offre spéciale ! S'abonner

Mediapart fait le choix d'un participatif sans modération a priori, merci de respecter notre charte. La rédaction peut mettre en valeur certains commentaires et se réserve le droit de supprimer tout commentaire hors sujet, répété plusieurs fois, promotionnel ou grossier.

Tous les commentaires

Ha bon ? Surpris Y z'en ont ont pas causé, à la COP 21 ? Surpris

Ho, les vilains ! Langue tirée

****

Ah les imbéciles... S'il voulait un aéroport tout neuf, tout beau, il y en avait un à vendre en Espagne, près de Madrid, à Ciudad... Dix mille euros le bestiau... A peu près ce que vaudra l'aéroport de NdL dans vingt ans.... Ah les cons, l'argent public coule à flot quand il s'agit de rincer les copains... A moins bien sur que cet aéroport ne soit qu'un prétexte pour éradiquer les maraîchers bio qui ourdissent dans l'ombre des complots mortifères. Mais alors une pulvérisation d'agent orange devrait suffire à règler le problème... Suffit de trouver un B52 pour faire le job...

Non hélas, il y a là encore des os à ronger...

Bien sûr que l'anonymat administratif facilite l'irresponsabilité, la compromission voire la corruption des hauts fonctionnaires !  De toutes façons, dans leur carrière, c'est bien rare qu'ils mènent un projet de bout en bout... Du coup, ils ne sont coupables de rien, ils se sont contentés de reprendre le travail de leurs collègues précédents et de le transmettre  aux collègues suivants. En fait, un haut-fonctionnaire a très rarement l'occasion d'être confronté aux conséquences de ses mauvaises décisions (au pire il est muté, voire promu, ailleurs). 

"ils n'ont pas d'avis" : c'est la mode dans la caste d'"en haut": une ministre qui prétendait ne rien lire, ne rien comprendre aux notes de son administration, ne pas lire ce qu"elle signait; https://www.mediapart.fr/journal/france/171215/christine-lagarde-est-renvoyee-devant-la-cour-de-justice-de-la-republique/commentaires

Le conseil de Rennes Métropole vient d'exprimer majoritairement son soutien à la réalisation de l'aéroport de Notre-Dame des Landes.

Et alors ? Depuis quand fait-on de la peine à François, à Jean-Yves, à Léonard ?

(De Vinci, mais vous aviez deviné...)

ancien pilote de l'aero navale (aviation embarquée) je propose aux détracteurs du projet de Notre Dame des Landes de bien vouloir evaluer ce que serai le cout ( humain et financier)  d'un accident au décolage, d'un avion de ligne qui s'il n'a pas sufisament de vitesse et d'altitude n'aurai que le choix de se cracher sur Nantes ou sur Rezé ou sur toute aglomeration très proche de l'aeroport actuel ?

Merci egalement pour les habitants de ces citées qui sont survolés a mois de 400 metres , merci pour le bruit, merci aussi pour les résidus de kerosene...

Vous habitez où ? Sur une piste ?

Je suis à Rezé, pas loin de Bouguenaie ou est l'aéroport, j'habite ici depuis 26 ans. Les avions ne nous dérangent pas, le bruit est mineur, nous sommes déjà en pleine ville et le bruit est quotidien. Pour l'accident, il existera toujours des risque.

Je n'ai jamais entendu un Rezeen se plaindre du bruit, ni à bouguenais d'ailleurs donc ne mettez pas les habitants de cette ville comme témoins...

Et que dire de  Toulouse , Marseille , Bordeaux , Orly , Roissy ,Lille , etc , ou les avions survolent de grandes zones habitées ...........

Un avion ça peut tomber partout ,la preuve il y en a meme un qui s'est écrasé dans les Alpes , et tous les aéroports sont situés à proximité des villes et des habitations , 

q

Quant à Nantes , les pilotes qui l'utilisent disent qu'on peut y poser un nombre bien plus important d' avions sans aucun problème ...........

Ce qui serait interessant  , ce serait de connaitre l'évolution du traffic depuis quelques années ,pas le  nombre de passagers ,  mais le nombre des mouvements ............

Ancien pilote de l'aéronavale moi mème mais également ancien pilote de ligne commandant de bord à Air france, je me permets de te dire que tu dis n'importe quoi.

que tu sois pour , cela se conçoit,  mais tu as de grosses lacunes sur les trajectoires réglementaires des avions de ligne multimoteurs .

le mieux c'est de se renseigner avant de dire n'mporte quoi.

     Bonjour, pourriez-vous préciser ce que vous entendez par trajectoires règlementaires ?

En particulier sur l'approche de Nantes, auriez-vous des informations particulières ?

Le 21/03/2004 un incident pour le moins facheux avait déclenché une enquète du BEA metant en lumière le danger de l'approche nord de Nantes.

Argumentaire un peu étrange, les aéroports proches de centre-ville sont légion, par ailleurs le pays nantais est particulièrement plat... rien à voir avec l'approche de Nice ou Turin par exemple.

Si l'aviation est si polluante que cela, faisons cesser le trafic aérien illico; ça serait bon pour les voisins des aéroports, bon pour nous tous, bon pour la planète ! Et même si les décideurs n'ont pas le courage d'arrêter toute cette pollution à Nantes, et autour de tous les grands aéroports existants en France et dans le monde, au moins, évitons d'en construire un nouveau !

Quand au risque de crash d'un avion, remarquons que ces derniers s'abiment plus souvent en mer ou dans les montagnes; je suppose, dans l'hypothèse absurde évoquée ici, qu'un pilote sain d'esprit serait capable d'éviter de crasher exprès sur une grande ville et surtout qu'il connait longtemps à l'avance la quantité de kérosène encore disponible ! Faut pas prendre les gens pour des idiots.

S'il y a quelques riches nantais incommodés par le bruit ou l'odeur de kérosène, qu'ils déménagent, ça coutera moins cher que de construire un nouvel aéroport sur des terres vivrières de surcroit !

 

Le lien actif :

Reporterre

En effet, les journalistes Parisiens ne doivent pas très bien évaluer la situation de la région "Pays de Loire". J'ai vu la carte de France avec le rose, le bleu ciel et le bleu marine. A nom avis, en pays de Loire, le noir aurait été bien vu !  Toute une aventure ce coin de France où les problèmes sont tellement variés que plus personne n'arrive à trouver une issue. Le bon sens ne viendra surement pas de monsieur Retailleau et de son équipe qui n'a pas vraiment la fibre républicaine, et c'est peu de le dire !  

il est certain que l'arrivée de Retailleau , ex grand camarade  du promoteur du Puy du Fou , ne va pas apaiser les choses .............Mais en cette époque ou les gendarmes sont surbookés et bien fatigués ,peut etre que notre triste gouvernement va y regarder à deux fois , avant  d'envoyer sa troupe.........

Pour mettre fin aux actions des zadistes il faudrait un dossier, un débat et un vote de la population. Le problème c'est que la minorité de zadistes ne veut  pas reconnaitre la démocratie et utilise la "force". Un vote est pourtant la solution.

Un vote c'est bien à condition qu'il ne soit pas truqué et cela n'empêchera pas que l' aéroport serait construit dans un marécage ? 

Oui, hélas les climatosceptiques votent aussi.

le vote! vous aves vu le non à la constitution européenne à quoi il a servi!

"Un vote de la population" ? A quel échelon : la commune, le canton, le département, les Pays de la Loire, les Pays de la Loire - Bretagne, la France entière, la Terre entière ? Car tous sont concernés.

Comme vous, je suis surprise par cette notion de vote.Le vote ? La moitié des Français n'ont pas voté ou voté nul aux régionales. A croire que rien ne c'est passé. Tout le monde avait gagné, ce qui n'a pas empêché les  trémolos du  lendemain.

Mais qui décortique, à commencer par Médiapart, cette moitié de population dont le geste politique a été de refuser tout en bloc. C'est à qui fera les plus grands titres au nom du FN, du PS ou de l'ex UMP mais rien ou quasimment rien sur les  50 %  d'abstentions alors qu'à mon sens c'est là que se trouve le noeud gordien. On continue, gouvernement et médias en tête la politique de l'autruche.

OUI

Une zade n'a rien de constitutionnel !!!

> A quel échelon : la commune, le canton, le département, les Pays de la Loire, les Pays de la Loire - Bretagne, la France entière, la Terre entière ?

Les retombées (positives ou négatives) économiques, écologiques sont principalement à l'échelle de la région voire du département, donc cela me paraîtrait l'échelon "naturel" pour un référendum. Un référendum national sur ce sujet serait ridicule.

 

Que les gens ne votent pas pour des candidats qui se choisissent au sein de leur parti, c''est à dire sans aucun recours de l'électeur, et qui élaborent des programmes qu'ils sont incapables de réaliser; cela ne me surprend pas. Ce qui m'étonne c'est qu'ils ne soient pas éjectés définitivement parce que la non réalisation de leur programme est en fait un énorme mensonge !

Je pense que faire voter les gens sur un projet comme celui de NDDL est beaucoup plus motivant, car c'est du concret; cette fois on peut être pour, contre ou sans avis tranché en tout état de cause; sous réserve néanmoins que les informations authentiques et des choix non corneliens soient proposés aux électeurs. Cette forme de vote sur un projet et un seul, ressemble au référendum ... qui n'a guère la faveur de nos politiques !

vivement que les travaux commencent cela a trop duré, nous en avons marre

oui, on en a marre. Pas comme les avions, on en redemande. Des avions, des avions, des avions partout dans le ciel !

vous savez ça dure depuis 40 ans! ça peut durer encore autant! prennez votre mal en patience, vous pouvez même prendre un avion à l'aéroport de Nantes qui fonctionne très bien, et aller tourister où il vous plaira! le prix du baril chute et les law cost montent en flèche!

je connais les informations, il faut les avoir d'un côté et de l'autre, je suis inscrit à "des ailes pour l'ouest."

J'ai lu aussi  la propagande des ailes pour l'ouest: je vous la laisse.

Tiens, un dimanche où il fait beau allez vous promener avec vos enfant du côté de NDDL et au retour, demandez leur leur avis.

 

Et voilà comment les médias formatent la tête des individus. Peu de gens connaissent le problème mais beaucoup sont contre sans savoir de quoi ils parlent. 

Ces journalistes oublient simplement de dire qu'une immence majorité des locaux sont favorable au projet qui va créer de l'activité et des milliers d'emplois. Quant au problème écologique il faut avoir des exigences sur les nouvelles installations qui sont quand même très souvent plus propres que les anciennes.

 

"voilà comment les médias formatent la tête des individus"

c'est de l'humour? en effet les medias et les politiques nous formattent...POUR gober la pilule avec ce genre d'argument éculé sur l'emploi.

Ah le chantage à l'emploi, depuis le termps qu'on nous la joue... A QUAND LES 5 MILLIONS DE CHOMEURS?

Comme quoi,,, C'est bien vous qui faites tout pour réclamez + de chômeurs, pour avoir raison.

J'ai connu ça pour le canal Rhin-Rhone (autre inéptie économique doublée d'un saccage de la nature) : la CNR avait affrêté des portes-conteneurs sur la Saône pour faire croire au développement du trafic fluvial ! Heureusement qu'une simple étude économique non biaisée a démontré que ce projet pharaonique n'avait aucune chance d'être rentabilisé (mais évidemment, derrière, les partisans du béton s'attachent à faire croire que c'est le pouvoir qui a cédé aux écolos... sans doute dans l'espoir qu'un pouvoir plus "fort" sera à l'avenir plus réceptif à leurs intérêts particuliers).

Ah Léon, Léon, Léon, roi de Bayonne

Roi de Bayonne.

Ah Léon, Léon, Léon, roi de Bayonne

Et roi des ...

Allez, tous en choeur avec Léon!

Ah bon! des aéroports.... contre le chomâge?
Casser le code du travail  devrait également - selon les mêmes griots - "créer de l'activité et des milliers d'emplois"

Allons y gaiement donc

> Quant au problème écologique il faut avoir des exigences sur les nouvelles installations qui sont quand même très souvent plus propres que les anciennes.

Je ne comprends pas trop. La "propreté" du transport aérien est liée principalement au trafic aérien, c'est-à-dire aux appareils et à leurs trajets. Déplacer un aéroport de quelques kilomètres n'y changera rien.

(par ailleurs, une installation, ça se rénove)

"beaucoup sont contre sans savoir de quoi ils parlent"

Dans mon cas c'est l'inverse, j'étais à priori pour jusqu'à ce que j'étudie le dossier. 

Mais là non ce n'est plus possible, le projets traine trop de casseroles et les arguments de ses défenseurs font trop d'entorses à la logique. L'argument de la création d'emploi est particulièrement bancal par exemple: un poste qui serait créé à NDDL c'est un poste qui sera supprimé à Bouguenais. 

Sans parler de ceux venant bosser en tramway devront alors prendre leur voiture, ainsi que ceux qui avaient choisi d'habiter près de leur lieux de travail. Les couts de constructions d'une prolongation du tramway, plus les couts de construction d'une ligne ferroviaire seront à la charge de la collectivité. Mais couts pas encore chiffrés car pas encore étudiés...comme Nantes - La Baule raccordé à l'autoroute Paris Nantes devenant ainsi payant Paris La Baule...cool pour ceux qui font le trajet tous les jours :)

Vous comprendrez ainsi un peu mieux l'interet de Vinci pour les parkings et leurs extensions futur...Ben oui, si transports en commun, pas bagnoles sur parking. En gros un ticket de tram vendu une place de parking vide...sont malin hein. D'ailleurs les avions ils s'en foutent du coup la piste est plus courte que celle de Bouguenais...

certes mais elle ne parle pas du pognon promis aux élus par le constructeur ...

 

Ce commentaire a été dépublié par son auteur.

Il suffit de regarder une vue aérienne de Genève et Nantes pour se rendre compte de la différence d'approche sur ces 2 villes. Sur genève le prolongement des pistes passe sur très peu d'habitation sur Nantes le centre de la ville est en plein dans l'axe de la piste.

" sur Nantes le centre de la ville est en plein dans l'axe de la piste. "  ...ce qui pose effectivement problème pour les pilotes qui ne savent pas tourner !    Cool   (j'ai mis mes lunettes de pilote) 

Et Nice ? ça va Nice...Et Toulouse ça va ...c'est pas pareil, c'est chinois. Bon Vinci à la concession de NNDL pour 50 ans ....Au bout de 10 ans de bénef il va falloir investir dans l'entretien...on revend aux chinois...cool...bon paquet de pognon pour juste une surface de bitume....

Si la LGV Tours-Bordeaux ne se fait plus parce que les banques ont enfin lu les rapports des économistes expliquant pourquoi la ligne ne serait jamais rentable, ça pourrait faire un précédent. Vinci a-t-il les moyens de perdre tout ce fric, alors que l'Etat (garant du PPP) fait banqueroute ?

Sans 4 voies, sans trains qui passes, sans infra structures qui accompagnent un nouvel aéroport,,,, il est certain qu'il n'y aura plus d'emplois de proximité pour très longtemps dans les régions concernées. Vous vous préparez à travailler prochainement pour vos élus FN, SARKOZYSTES ou EELV qui se feront une joie de vous employer si vous venez au travail à vélo ou en brouette. L'homme sur l’âne et la femme qui lui tien la queue, pour aller vendre ses carottes à la ville, c'est pittoresque et très tendance, même que les touristes viendrons en pick-up ford ou toyota équipé de mitrailleuses. Bien venue dans le futur des campagnes Française. Avez-vous bien vu: la tête des enfants de vos voisins, parqués dans les abribus de vos villages à minuit. Enfin, vous savez tout,,, et comment faire,,, ils vous disent déjà merci,,, à leur façon...

Vinci a-t-il les moyens de perdre tout ce fric

Lisez le contrat du mirifique partenariat privé-public" : s'il y des pertese elles seront pour le Conseil régional, alias le con-tribuable !

Dans les PPP, les profits du constructeur/gestionnaire sont garantis.

Et s'il ne se fait pas, Vinci recevra pourtant les dividendes prévues sur 50 ans (600 millions d'euros de mémoire).

C'est quasiment toujours le cas dans les PPP.

Ce commentaire a été dépublié par son auteur.
  • Nouveau
  • 21/12/2015 23:30
  • Par

si vinci ne donne pas de tune au PS il pourrait bien ne pas passer ! on ne mort pas la main qui vous nourrit

Vinci s'en fiche, et c'est plutôt le contraire, ce sont nos politiques qui donnent de l'argent par wagons à Vinci, Bouygues, Eiffage, SPIE Batignolles ...

Eux se font des procès publics retentissants pour la forme, et en privé se partagent les marchés comme les parts d'un immense gâteau d'anniversaire.

Après l'opération enfumage de la COP21 ou plus exactement de la COM'21 parfaitement mis en scène avec maestria par Fabius qui a réussi à déboucher sur une "brillantissime"  accord de façade mais à minima dont personne ne devrait être dupe retour aux choses serieuses et à la réalité du traitement de l'environnement en France où se sont les industriels du béton qui sont les donneurs d'ordres à celui qu'ils ont installés au pouvoir en finançant sa compagne présidentielle comme celle de Sarkozy selon le principe bien connu que l'on ne met pas ses oeufs dans le même panier ! L'exemple de Note Dame des Landes est donc un retour sur investissement même si le projet de construciton de ce nouvel aéroport avait été acté avant l'élection présidentielle mais qui a été repris à son compte par le nouveau monarque élyséen pour faire plaisir à Ayrault l'ex-maire de Nantes qui comme la plupart des élus politiques sont des défenseurs acharnés du bétonnage à tout va au détriment de l'environnement et donc de la qualité de vie car celui-ci ne leur rapportera absolument rien !

Ce commentaire a été dépublié par son auteur.

 J'ai vu hier le film d'Amos Gitai" les derniers jours de Rabin"(film excellent par ailleurs que je vous recommande). Je peux vous assurer que l que l'armée israélienne a beaucoup plus d'égard pour expulser les colons illégalement implantés que la police française face aux écologistes. 

  • Nouveau
  • 22/12/2015 09:18
  • Par

Ce Retailleau , disciple de De Villiers ( alias l'agité du bocage ) n'a que faire, pour le moment , de la montée des eaux de l'océan Atlantique qui , à terme , risque de submerger une partie du marais breton ( jusqu'à Beauvoir ? ) et faire disparaître la partie basse de l'ile de Noirmoutier ( Barbâtre ? ) Non ! ce qu'il veut c'est chaque jour pouvoir décoller de Nantes pour aller de Nantes à Montaigu comme dans la chanson......Sacré Retailleau , encore un Vendéen qui n'a rien compris à la République des citoyens ! Comme en 1793 il se trompe de " cible "......

Non ! ce qu'il veut c'est chaque jour pouvoir décoller de Nantes pour aller de Nantes à Montaigu comme dans la chanson....

Sauf que ce type, avec sa tête à cantique, ne chantera jamais la digue du cul !

(Déjà que les digues de la mer, comme vous dites...)

  • Nouveau
  • 22/12/2015 10:35
  • Par

petit rappel ..... au cazou. 

Selon Le Canard enchaîné de ce matin, les infrastructures du futur aéroport de Notre-Dame-des-Landes seraient plus petites que celles de l'actuel aéroport de Nantes Atlantique à Bouguenais. Un pavé dans la mare quand on sait que l'argumentation principale pour justifier le projet repose sur l'incapacité de Nantes Atlantique à pouvoir accueillir 5 millions de passagers, à moins d'investissements jugés trop onéreux.

"Eh bien le plus fort, c'est que la quasi-totalité des salles, des espaces et des équipements de l'aérogare prévus à Notre-Dame-des-Landes sont au-dessous, et du coup, encore plus au-dessous des préconisations de l'aviation civile",  écrit Le Canard.

Et de citer comme exemple la superficie du hall des départs et arrivées qui à Notre-Dame-des-Landes serait de 2 670 m2 quand elle est de 4 200 m2 à Bouguenais. Toujours selon l'hebdomadaire satirique, les services techniques de l'aviation civile estiment à 5 000 m2 la superficie nécessaire pour un aéroport à 5 millions de passagers.

Tout serait ainsi sous-dimensionné : la zone de sûreté, les zones passagères, le nombre de passerelles, le parking à avions... Seules deux zones sont plus vastes : la salle de livraison des bagaes et la galerie commerciale.

Sollicités par Presse Océan, AGO, le concessionnaire n'a pas pour le moment répondu.

 

Le canard sort le mercredi non? Et cette info est diponible depuis plus d'un an. :) Qui qui s'est endormi sur son journal ? :)

 Oui c'est pas de la premiere fraicheur mais c'est toujours vrai .

C'est parfois bon de ressortir les infos  je n'ai pas voulu corriger.......... le systéme compte sur l'info efface l'info. 

La COP 21, c'était donc du vent ? Et les manifestations : "cause toujours" ?

Les élections : un vaste trucage pour que les voyous de la finance poursuivent la destruction de notre vie sur Terre !

Et la masse des citoyens n'ayant pas voté pour un groupe de partis s'engageant à changer le système se sont abstenus pour rien !

Nous assistons à la fin comme du temps de l'empire romain, comme cela s'est produit avec toutes les civilisations qui se sont effondrées pour les mêmes raisons !

Ils disent avoir "le Droit" pour eux ! Mais "le Droit" de la Nature qu'en font-ils ?

Ceux qui défendent le respect de la nature à Notre Dame des Landes sont dans leur "Droit" !

 

 

 

La  COP21 ou plus exactement la COM'21 n'a été qu'un gros coup de bluff d'Hollande  - aux frais de contibuables qui paient des impôts - qui utilisent toutes les grosses ficelles possibles pour se faire réélire en 2017 comme le faisait aussi son ex-mentor Mitterrand.

  • Nouveau
  • 22/12/2015 11:54
  • Par

Une tête de curé Challandais accroché comme un morpion à sa sacro-sainte messe du dimanche matin.....mais tout de même ! Comment ça tout de même ? Oui ,avant le massacre animalier et environnementale du nouvel aéroport  , il a prévu - l'ostensoir dans la main gauche , le crucifix dans la main droite - de bénir renards ,  belettes , arbres et haies y compris les fermes à détruire et de brûler un cierge place Graslin à Nantes......Le gourou de Rome est-il d'accord ? Non , mais Vinci et Retailleau ont promis quelques subsides au Vatican alors......

« La France est un État de droit. Il est inacceptable et inimaginable qu'une minorité d'individus ultra-violents puisse empêcher l'application des décisions de justice et aller contre l'intérêt général. »

Quand un premier sinistre se montre à ce point méprisant à l'égard de toute opposition à ses funestes projets, et puisque les élections ne sont que de grossiers pièges à cons, que reste-t-il au peuple pour faire entendre sa voix ? Il invoque "l'intérêt général", mais il sait seulement de quoi il parle, là ??? Bousiller l'environnement, c'est donc ça sa conception de l'intérêt général ??? La France est un "état de droit" ??? Oui, mais c'est le droit des plus forts, des possédants, des oligarques !!!

Il faudrait un peu de bon sens. J'ai grandi avec ce projet et j'ai vécu toutes les aventures. Il serait temps de siffler la fin de la partie, arrêter le projet et réfléchir à un nouveau projet. On calmerait un peu les esprits. Je pense que les Nantais sont tous exaspérés par cette affaire. Le projet est très vieux et on nous donne maintenant pour argument "il va donner du travail au BTP"...et qui paiera ?  C'est un argument complètement idiot. Il y a assez d'exemples complètement absurde pour ne pas en mettre un autre. Ceci dit, la situation ne peut rester ainsi, Nantes Atlantique est loin d'être satisfaisant. Il y a surement d'autres solutions beaucoup moins coûteuses, plus efficaces et bien adaptées aux temps futurs. Il faut du courage politique...alors là, en ce moment, ce n'est pas joyeux   Je connais bien les relations entre Nantes et Rennes, elles ne sont guère cordiales....alors...

  • Nouveau
  • 22/12/2015 15:33
  • Par

et en PACA avec estrosi on va se prendre la LGV

  • Nouveau
  • 22/12/2015 17:11
  • Par

Petit souvenir de lecture du Canard Enchaine, le nouvel aeroport est en fait plus petit que l'ancien pour la partie aviation, mais l'aerogare contiendra beaucoup plus de surface commerciale. Je suppose qu'un mouvement pour reamenager l'aeroport de Nantes et y mettre plus de magazins irait dans le bon sens pour ces messieurs-dames, mais personne n'a pense a le proposer. J'ai toujours de la peine a comprendre ce que ce projet implique, construire gare de TGV et creer des liaison a grande vitesse pour venir de Bordeaux-Nantes,  Angers, Rennes, etc.... ? Pourquoi ne pas creer des lignes de trains qui seraient plus utiles au public, pourquoi ne pas rouvir les transversales, qui ne necessitent pas de constructions couteuses et desenclaveraient des regions entieres? Apres COP21, on croit rever, juste augmenter le trafic automobile? L'avion ca va etre un moyen de transport en expansion combien de temps? les salaires baissent, le pouvoir d'achat baisse, meme si on peut etre attire par un vol a 50 € (qui en couterat plus de 100 une fois tous les frais obligatoires non inclus ajoutes), a part voler pour voler, quand on aura plus de revenus, on aura quand meme pas d'argent ni pour les vacances ni pour frequenter les supermarches de luxes que sont des devenus les aeroports!

Pouquoi cette obstination butée? que se cache t-il derriére?

 c'est pour le vendre aux saoudiens?

Pour moi c'est incompréhensible!

En réponse à la totalité des commentaires et au grand débat, le lettre ci-dessous est extrèmement utile.

Voici la lettre d'un pilote sérieux au Président de la République, janvier 2013:

MASSON Thierry Officier Pilote de Ligne avec le soutien de la coordination des opposants, à  

Monsieur François HOLLANDE Président de la République française 55 rue du Faubourg Saint Honoré 77008 PARIS 8e

Haute Goulaine, le 3 janvier 2013

Monsieur le Président,

Si je n'ai pas ordinairement vocation à m'inscrire dans une logique contestataire, et encore moins rétrograde, je souhaiterais vous faire part de mon étonnement lorsque nous parlons du transfert de l'aéroport Nantais qui fonctionne parfaitement vers une future structure à Notre-Dame-des-Landes, ce dans le périmètre de mes compétences, fort de mon expertise technique d’officier Pilote de Ligne exerçant à ce jour depuis près de 25 ans à transporter des passagers, dont 10 années de Commandant de bord avec 18000 heures de vol, pour le compte de notre Compagnie Nationale.

Ce projet est loin de garantir un niveau opérationnel compte tenu de son architecture future déjà dépassée, à la viabilité relevant d'hypothèses hautes sans prise en compte de la technicité et de la fragilité du modèle économique et industriel lié à la spécificité du Transport Aérien, qu'aucun organisme aussi sérieux que l'Organisation de l'Aviation Civile Internationale ou l'Agence Internationale du Transport Aérien n'aurait osé imaginer. Cependant, l'enquête conduisant à la déclaration d'utilité publique de février 2008 l'a validé.

L'aéroport de Nantes-Atlantique répond à la totalité des critères les plus stricts imposés à notre secteur d'activité. Sa croissance est certes constante, forte de ses 3,2 millions de passagers. Mais c'est en termes de mouvements d'avions que se calcule et s'anticipe avant tout le dynamisme d'une telle plateforme. A Nantes il y a une quasi stabilité avec environ 50000 mouvements de vols commerciaux par an.

L'augmentation du nombre de passagers revient à une meilleure performance grâce à l'optimisation du remplissage de chaque vol où les compagnies aériennes assurent au jour le jour l'activité aéroportuaire avec un emport moyen ici de 75 passagers (moyenne nationale 90). Pour cette activité, il faut faire un distinguo entre les lignes régulières qui ont une croissance conforme aux performances des autres aéroports régionaux similaires de France ou des pays voisins, et les vols charters ou lowcost, uniquement liés à la saisonnalité de cette activité, qui ''tirent'' vers le haut l'activité de Nantes Atlantique, saisonnalité significative seulement 6 mois par an !

Par ailleurs, la sécurité de Nantes Atlantique correspond aux performances détaillées par des normes les plus strictes rédigées par l'Organisation de l'Aviation Civile Internationale (191 états membres, 1200 compagnies aériennes). Celles-ci, reprises en France par le Ministère des Transports et la Direction Générale de l'Aviation Civile, ont classé Nantes Atlantique en catégorie A, c’est-à-dire sans aucune particularité référencée de type environnemental, contrainte de survol en tous genres, obstacles, espaces à particularités type industriel, militaire ou zone à sensibilités remarquables.  

Voici de quoi faire taire définitivement les détracteurs de l'Aéroport actuel arguant maladroitement, vraisemblablement par méconnaissance, d'une nécessité absolue de transfert. Son hypothétique saturation peut être anticipée à tout instant compte tenu de la surface aéroportuaire actuellement disponible avec de multiples extensions imaginables comme cela se fait partout en Europe mais aussi en France lorsque l'on constate une croissance significative en cours ou à venir. C'est ce qui se produit sur bon nombre d'aéroports nationaux et internationaux avec des extensions des aérogares et/ou des parkings avions. Localement citons Bordeaux, Marseille, Nice, Lyon, etc... La liste n'est pas exhaustive.

Sa dangerosité un moment soulignée relève surtout de l'agitation médiatique alors qu'aucun constat sérieux ne l'a un instant indiquée au regard de l'ensemble des références aéronautiques sur cette question sensible. Localement, les organismes de surveillance et de suivi sont adroits et efficaces, l'Autorité de Contrôle des Nuisances Aéroportuaires parfaitement opérationnelle à ce jour. De nouvelles techniques de survol ont été ébauchées par des ingénieurs de l'Aviation Civile, démontrant que nous pouvons envisager à moindre coût des améliorations significatives dès lors que nous aurons surpassé le ''syndrome Notre-Dame-des-Landes '' celui qui semble actuellement nous dicter de ne rien faire à Nantes Atlantique puisque Notre-Dame-des-Landes pourrait être réalisé dans les années à venir... Si dangerosité potentielle il y avait, que faire du principe de précaution que l'on sait applicable à tout instant, et suspendre sine die l'activité de notre aéroport actuel ?

Sur l'aspect logistique, faut-il le rappeler, l'aéroport de Nantes Atlantique possède ce dont bon nombre n'ont pas la chance d'être dotés à savoir des servitudes type ligne de tramway à proximité immédiate, voies ferrées jouxtant les aérogares actuelles, réseaux routiers performants ouverts vers l'océan proche ainsi que vers les axes routiers en direction de Paris, Bordeaux, la Bretagne immédiate, la Normandie toute proche. Ici satisfecit total concernant le Schéma de Cohérence Territorial local !

Nous ne sommes pas enclavés ! L'aéroport de Nantes Atlantique, classé depuis de très nombreuses années au 10ème rang des aéroports Français, c’est-à-dire dans le ventre mou de ces aéroports de province, a et aura une vocation avant tout régionale tant aux niveaux Français qu'Européen. Les compagnies aériennes régionales ont remis le trophée ERA Award 2011-2012 du meilleur aéroport européen à l’équipement pour Nantes-Atlantique.

Le réseau de lignes aériennes est dicté par la demande. Ce sont les compagnies aériennes qui nous l'indiquent et décident de venir se poser à Nantes à la seule condition que cette clientèle passagers soit au rendez-vous. Les capitales économiques à desservir sont limitées par cette demande et seule l'offre des vols vacances fluctue en fonction des choix économiques rentables et rémunérateurs pour les opérateurs de l'aérien.

Un aéroport ne dicte pas l'offre, c'est le marché qui l'oriente, offre construite à partir de situations d'origines structurelles ou conjoncturelles. Ce sont l'Observatoire des politiques et stratégies des transports en Europe ainsi que le Comité National des transports qui nous chiffrent cet état ainsi que les éventuelles perspectives de croissance reprises par les services de notre Aviation civile, ici en France !

Un aéroport répond toujours à un besoin mais ne génère pas ce besoin. Quid alors de cette fameuse croissance pour Notre-Dame-des-Landes à 9 millions de passagers en 2065 et quelles perspectives à moyen ou long terme ? L'ensemble des experts indiquent qu'il y aura croissance, mais résolument limitée à la Chine, à l’Inde et au Moyen Orient, régions formidablement émergentes. Peu ou pas sur le continent nord Américain et encore moins en Europe. En cause, la relation directe entre économie du transport aérien et PIB de nos états/région (diagnostic sinon repris par la DGAC). L'IATA annonce que sans croissance durable et supérieure à 2%, la ressource financière pourrait être exsangue.

Les coûts carburant impactés par le prix du pétrole et les quotas de CO2 pour l'aérien intégrés aux accords de Kyoto feront du dynamisme économique et industriel un eldorado ou un... fiasco.

A l'heure actuelle, toutes les compagnies aériennes mettent en place des plans d'adaptation avec réduction de leurs effectifs et leurs moyens matériels, en les minorants par exemple pour Air France -12%, pour Lufthansa -17%, Air Portugal -20%, British Airways et Ibéride – 25%, Alitatlia -28%, Scandinavian -44%, Ryannair immobilisant plus d'un quart de ses avions au sol... Enfin, ces mêmes compagnies, traditionnelles ou émergentes, se rassemblent, créent des synergies en fusionnant et se centralisent sur des plateformes uniques, le cas est valable dans toutes les capitales européennes et au delà. Dès lors, la mise en perspective de projet d'Aéroport du Grand Ouest avec une nouvelle plateforme dotée de 2 pistes, qui plus est non parallèles, étonne.

Pourquoi 2 pistes ? Pourquoi la plus grande des deux, avec ses 2900m de long par 45m de large, limitatifs au regard des dimensions et des performances pures des avions gros porteurs n’est-elle pas plus grande que celle existant déjà à Nantes-Atlantique, pistes qui plus est non dotées de taxiways parallèles alors qu'aucun autre aéroport de cette catégorie n’a été créé en Europe avec une telle configuration depuis... Orly en 1973 ?

Ces premières questions révèlent une méconnaissance significative du fonctionnement d'un aéroport ! Force est de constater qu'une seule piste astucieusement dotée de sorties rapides et d'une bande de roulement parallèle suffirait à absorber les flux espérés. La preuve n'est plus à faire qu'une aérogare correctement dimensionnée et optimisée peut traiter des dizaines de millions de passagers. Le nombre de futurs postes de stationnement avions à Notre-Dame-des-Landes est revu à la baisse vis à vis de l'existant à Nantes-Atlantique, les servitudes liées aux débarquements/embarquements des passagers se paupérisent, les contraintes des roulages des aéronefs vont s'imposer malgré la spécialisation des pistes annoncées...

De plus, il n'y a aucune garantie sur l'emploi puisque selon la règle observée, en tout cas si l'on se conforme aux usages, cet aéroport drainera en moyenne tout au plus 700 emplois directs par million de passagers, classique en France comme en Europe pour un aéroport de province.

Enfin, nombre d'aéroports aux santés financières exécrables sont sous utilisés compte tenu de leur dimensionnement, je pense notamment au troisième aéroport parisien de VATRY avec 52000 passagers/an et une piste de 3850m; que dire de Clermont Ferrand, Epinal, Metz-Nancy Lorraine, Tours, Poitiers, Bergerac, etc... La liste est malheureusement encore longue !

Si l'art de la politique est de prévoir pour gouverner, anticiper pour s'adapter, les approches intellectuelle, industrielle et pragmatique de ce projet d'aéroport devraient être de ces rendez vous à ne pas manquer. Quelle que soit l'attractivité en cours ou à venir pour nos belles régions de l'ouest, qui va parier sur des vols transcontinentaux entre Los-Angeles, Singapour, Sydney ou Dubaï vers Notre Dame des Landes ?

Que va devenir le bassin industriel existant au Sud Loire avec l'unité de production d'Airbus si l'aéroport de Nantes-Atlantique, comme le prévoit la Déclaration d'Utilité Publique, est transféré vers le nord Loire ?

Et si Nantes-Atlantique n'était plus déplacé ? Quelle place manque-t-il aujourd'hui à Nantes pour rester en connexion parfaite avec l'Europe immédiate ou le Monde tout proche ?

Rien n'indiquant que nos concitoyens et notre nation aient besoin d'une telle infrastructure, il est urgent de mettre en place les conditions raisonnables d'un moratoire pour revisiter les demandes et perspectives sérieuses du marché potentiel, les besoins et demandes des compagnies aériennes, ainsi qu'une cohérence industrielle, a fortiori économique et sociale.

Au regard des règles liées à l'aménagement du territoire, il n'a jamais été constaté qu'un aéroport allait générer une économie nouvelle, particulièrement lorsque l'outil correspondant existe déjà et reste sous utilisé, une efficacité améliorée et optimisée permettrait de ne pas grappiller, gaspiller de nouvelles ressources financières et foncières colossales dont on sait pertinemment que nous devons jour après jour en faire l'économie.

Dans les meilleurs délais, je vais m'impliquer en me rapprochant de la Commission de Dialogue mise en place à l'initiative de Monsieur le Premier Ministre, adossé au Collectif de pilotes de Ligne doutant de la pertinence du projet d'aéroport à Notre Dame des Landes, pour expliquer en détail les sérieux doutes de notre profession vis à vis de ces choix techniques et stratégiques particulièrement discutables.

Espérant ne pas avoir été trop long tout en restant suffisamment détaillé dans ces explications, je reste, Monsieur le Président, soyez en certain, à votre entière disposition, et je renouvelle la demande d'entretien que la coordination des opposants souhaite avoir avec vous depuis 4 mois.

Veuillez agréer, Monsieur le Président, l'expression de mon profond respect.

Thierry Masson

 

Non mais où va-t-on si les décideurs doivent consulter les gens de la profession ?

Les grandes écoles de la France fabriquent les meilleurs ingénieurs et économistes au monde : ils n'ont besoin de personnes pour faire leurs conneries ! 

Mr Mason, je pense que pouvoir résider près de son lieu de travail n'est pas sans incidences sur votre oppositon au projet surtout si votre résidence ne se trouve pas dans le secteur concerné par les nuisances.

Un transfert à Notre Dame Des Landes ne vous avantagera surement pas. Quatre vingt kilomètre aller retour contre quarantes pour votre trajet actuel peut motiver.

Vous semblez oublier le précédent de mars 2004 ou un incident ayant motivé une enquète du BEA s'est produit au dessus du centre de la ville de Nantes.

JD, savez vous lire et surtout comprendre les arguments exposés par Monsieur Masson ?

Si vous en êtes incapables, par pitié, évitez de dire ou redire n'importe quoi ! Merci d'avance.

L'urgence de Retailleau à voir commencer les travaux va pousser le gouvernement vers l'abandon, sans oublier l'indispensable union avec les Ecologistes. Courage dans ce combat si déloyal, Vinci trouvera bien d'autres chantiers!

Le vrai chantier reluqué par Vinci, c'est pas NDDL, c'est Nantes Atlantique et les mirifiques gains escomptés en cas d'urbanisation du site... une Nantes-2 en quelque sorte ! 

Et si une loi - vous allez me dire encore - pouvait aider ?

" interdiction de toute reception/inauguration d'édifice public ou semi-public ( avec plaque commémorative remerciant le député, le conseiller machin chose, le ministre trucmuche etc...)".

deja cela règlérait cette personnalisation excessive de l'exercice du pouvoir. Reste l'éventuelle corruption ( tous non, beaucoup sans doute mais pas tous ! ) Ben laissons au privé 100% des eventuels bénéfices et 100% des eventuelles pertes.

cela devrait éliminer pas mal de projets coûteux pour nos impots a tous non ?

 

OUI ! Le complot judéo-maçonnique existe bien !

 

J'en suis le premier témoin politique !

L'election acquise , en 2001 , le maire , la rehn élu par nos bons soins , sans nous en informer d'aucune façon, a nommé yvon hansens, chef de cabinet , jusqu'à sa date obilgée de retraite !

Ce fut , cet yvon hansens , le bras droit de michel baroin, première personne du GO ! Il n'est jamais entré en maçonnerie , officiellement , mais fut le parfait soumis et dévoué à son maître !

L'affectation après sa date légale de retraite , fut la mise en place de la ZFU , et son poste essentiel, car incourtournable pour faire avancer le bad bât pétroéum, fut maintenue après le changement de polarité de la mairie , perdue à jamais pour la rehn et acquise par gerardin , gendre d'évin !

Les yvon hansens , ils sont nombreux à saprophyter , sont le chaînon manquant du complot , car n'apparaissant pas sur l'organigramme judéo-maçonnique ! Plus aujourd'hui ! Il suffit de voir quels projets ils soutiennent et qui perdurent à droite comme à gauche !

Ainsi donc, plus de chaînon manquant !

 

Ja-cob , eu 10 fils avec la moche léa , imposée par son tonton flingueur d'oncle laban ! ( la léa primée du jour par la télé....trop drôle ) ! Comme disait mitte errant , bien informé, il voulait rachelle et il a eu léa !

Il eut avec difficulté 2 fils avec son amoureuse, rachelle , qui mourut au deuxième accouchement et benjamain fut à jamais, le fils de sa droite ! Joseph , l'aîné , fut bras droit du phara_on , et nourrit l'égype , il fit un mariage mixte, d'amour consenti ! Pour cela , Il fut vendu comme esclave à une caravane , par les fils de léa , les 10 gugus !

Si , en d'autres temps que cette mafieuse mondialisation, on a vu émerger des gens de la trempe de Mendès France et sa promotion de la laïcité , loi 1905 .........alliance française pour la promotion de la francophonie , aujourd'hui , il est constatable que la maçonnerie judéo-maçonnique tourne à l'envers, comme les codes architechturaux inversés de la cathédrale d'Evry !

Et à l'évidense , les chaînons manquants pour  prouver cette entente au sommet, ce complot, sont tous faciles à identifier !

Bon, j'attends une plainte en diffamation , je suis une élue, même démissionnaire , une élue quand même !

Le problème, c'est que j'ai sur-vécu à ce que j'ai vécu et qu'avec moi, il faudra bien parler du fond et oublier la forme , qui n'est en fait qu'une pôvre variation verbale !

On va attendre qu'aidouiplein d'ailles marié avec l'Obs, pas le nouveau, mais le vieil , oui, que plenel nous fasse de la pédagogie, sur le sujet ! Même en s'aidant de sa copine, tobies rats , j'espère qu'en tant que ministre de l'injustice , elle a au moins rendu son HLM des pôvres ??????

Oui, Notre temps de Jean Daniel est forclos , comme le contrat d'inconfiance de chez darty , du sentier ( si lumineux ) de la madeleine consumériste des marchands ! C'est vraiment le même esprit qui stérilise les Falachas en israël qui prévaut en Rance du jour , périmé de chez date de consommation dépassée , le même état d'esprit qui a tué Jaurès, non pardon Rabin Isaac !

 

J'attends la dépublicateion de médiapart de cet écrit !

 

POUR LA COMPREHENSION DU TEXTE ET DU CONTEXTE , ALLEZ VISITER MON BLOG ! SOUS MON ENTIERE RESPONSABILITE JURIDIQUE !

J'ACCUSE publiquement , ici sur médiapart , cette clique politico-mafieuse et leurs complices !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!

A garder,,,

C'est ,,, !!!

Pourtant, personne, ici, n'avait tapé: "Nicolas SARKOZY"... ???

 

OUI !

La drôle de fraternité imposée , elle est là !

_ Sarko et cons sors ! : chanoinisé , oncté vaticanesque-ment ( peut-être loge A ) , oncté par l'ump ( P3, P4, le GO et autres que je ne sais pas .........) !

_l'autre pays du fromage,  le GOD ou "Plutôt" comme le chien , le DOG ........

Les chevilles ouvrières anonymes , à la yvon hansens qui font le lien occulte des loges , sclérosent toute possibilité politique en illusion démocratique , sans aucune aucune latéralité pour une alternative,une différence , encore moins une amélioration, si ce n'est dans la forme , un quelconque changement ! Le rôti est ficelé et muselé à tous niveaux , merci sarko !

Joyeux Nöel Mafieux !

 

Leurs seules motivations ?

Le copinage qui assûre l'élection suivante./

Tous vos arguments sont nuls = L'élection suivante…

Merci à Jade Lindgaard pour ce suivi.

Ce genre de tribulations pseudo-économiques et anti-écologiques (dont COP21) : Éco-taxes, EPR, Sivens,FNSEA,  état d'urgence… relèvent d'une toute autre logique qui est seulement électoraliste : On compte que si on satisfait telle ou telle corporation, on récoltera des voix aux prochaines élections.

C'est une notion très particulière de l'intérêt commun, qui est devenu particulier.

Prolongez la lecture de Mediapart Accès illimité au Journal contribution libre au Club Profitez de notre offre spéciale

La lettre de l'Acipa en forme de “J'accuse” devait initialement être mise en ligne le 14 novembre. C'est la raison pour laquelle j'avais contacté la DGAC à cette période. Sa publication a été suspendue quelques semaines en raison des attentats de Paris et Saint-Denis.