Le FN en ses mairies: affaires, procès et clientélisme

Par
Cet article est en accès libre. Découvrez notre offre spéciale ! S'abonner

Mediapart fait le choix d'un participatif sans modération a priori, merci de respecter notre charte. La rédaction peut mettre en valeur certains commentaires et se réserve le droit de supprimer tout commentaire hors sujet, répété plusieurs fois, promotionnel ou grossier.

Tous les commentaires

Ahah le coup des tabouret décathlon pour les vieux pour remplacer les bancs publiques, énorme !

Il y a beaucoup plus intéressant concernant le FN, c'est de s'intéresser en détail à sa propagande électorale : http://www.youtube.com/watch?v=QJG-O8FNEWM

très intéressant.

Nous allons maintenant voir le FHAINE à l'œuvre ... Leur gestion sera-t-elle aussi désastreuse qu'en 95 ? À voir...(on l'espère beaucoup en tous cas)

Il faut le dire une bonne fois pour toutes !, le Fn a de beaux jours devant lui, et pour cause !, bon an mal an, 25% incompressibles de Français plus cons que leur chien, frétillent de laisser à d'autres la responsabilité de leur entendement.

Quand par extraordinaire, on leur désigne des cibles fragiles qui permettent de se refaire un ego à bon compte, comprenez que la tentation de se réfugier dans le mépris d'autrui, soit trop forte.

Cela ne fait pas un pli !

On verra dans quelques années si le FN parvient ou pas à gerer les villes qu'il va remporter aujourd'hui mieux que dans les années 90.

Le fait qu'il ne va en gagner qu'un nombre assez réduit, autour d'une dizaine, joue en sa faveur. Il a formé un petit nombre de cadres, insuffisant pour gérer des diizaine de villes, mais sans doute suffisant pour en gérer une dizaine. Je ne pense pas qu'il reproduiront les erreurs des années 90... 

Effectivement c'est la gestion des villes qui serait intéressante à analyser.

Parce que les affaires, on s'en doute, et, actuellement, ils sont loin d'en être les seuls acteurs... 

Les élus ont trop de libertés, trop de pouvoir, pendant trop longtemps, et la population n'a aucun moyen de contrôle, ni de rétorsion, c'est surtout ça le problème. 

  • Nouveau
  • 30/03/2014 14:20
  • Par

Avec des "mains propres" comme ça, Mediapart a de beaux jours devant lui. Il faudra embaucher !

A mon humble avis, écouter depuis son berceau, les albums de chants nazis édités par Papounet, ne pouvaient pas la laisser indemne.

C'est pourquoi me semble-t-il, nous n'avons pas fini de supporter toutes les lubies d'un circuit synaptique niqué depuis le berceau !

Ne riez pas !, vue la somme de branleurs qui font de leur bulletin de vote, un laissez-passer pour la connerie décomplexée, la France éternelle est partie pour sentir la merde, plus souvent qu'à son tour !

Pour ceux qui circulent en voiture et utiliseront la N7, que je rebaptise la route de la suie en raison du vote FN (la route de la soie est une marque déjà déposée, c'était pourtant tentant, les soies sont les poils du cochon Langue tirée), je leur recommande de chanter ce classique pour rester dans la note : "c'est pas d'la soupe, c'est du rata ..." http://www.slate.fr/france/85177/nationale-7-route-vacances-front-national

Quand à ceux qui votent pour le parti de la walkyrie de Montretout ou pour des élus du même tonneau*, je leur adresse cette citation vengeresse de Maupassant "Quand on voit de près le suffrage universel et les gens qu'il nous donne, on a envie de mitrailler le peuple et de guillotiner ses représentants !"     * comme Bompard le "comique troupier" qui est pour la parité homme/femme en prison !  

Ce qu'il faut réformer c'est l'embauche du personnel des collectivités territoriales par les élus.

 Le Maire et son conseil font de la politique prennent des décisions liés à leur orientation et l'administration veille au respect des règles applique ces décisions et embauche le personnel sur des critères de compétence, pour être plus clair ce ne sont plus les élus qui embauchent mais tous les postes surtout SG et DST se font par concours il faut casser ce lien de subordination, cela devrait contribuer à plus de transparence, enfin je le pense.

Ce commentaire a été dépublié par la rédaction de Mediapart.

Si le FHaine fait tant d'adeptes, celà signifie juste que la France est un pays de blaireaux totalement décérébrés, sans culture gé : un  peuple avec presque une majorité de cons . . .

pays de cons sans aucune memoire,,,la honte,,

Prolongez la lecture de Mediapart Accès illimité au Journal contribution libre au Club Profitez de notre offre spéciale

Élus sous l'étiquette FN, les maires de Toulon, Orange, Marignane, Vitrolles ont quitté le Front national quelques années plus tard pour rejoindre le MNR, le MPF ou le RPR.
Les exemples spécifiques de Dreux (majorité RPR-FN en 1983) et Nice (Jacques Peyrat quitte le FN un an avant de conquérir la mairie de Nice) n'ont pas été intégrés.

Présidente du think tank Different, laboratoire politique proche du PS, la politologue Virginie Martin a réalisé en 2000 une thèse sur le FN en situation de pouvoir municipal. Elle est l'auteure de Toulon la noire. Le Front national au pouvoir (Denoël, 1996) et Toulon sous le FN (L’Harmattan, 2000). Gilles Ivaldi est chercheur au CNRS, spécialiste des partis d’extrême droite et des populismes en Europe occidentale. Il a travaillé sur les gestions municipales du Front national dans le Sud-Est (à lire ici) et sur le FN de Marine Le Pen. Il est l'auteur de nombreux articles et ouvrages sur le sujet (voir sa fiche).

Retrouvez notre dossier d'archives sous l'onglet “Prolonger”.