Un Noir qui marche dans la rue est forcément suspect

Par

Dans un essai, le Jamaïcain Garnette Cadogan détaille les stratégies qu’il doit déployer pour se protéger des passants comme des policiers américains.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

 « Ne jamais courir, surtout la nuit. Pas de mouvements brusques, pas de capuchon sur la tête, pas d’objet à la main, surtout brillant. Ne jamais attendre des amis à un coin de rue, au risque d’être pris pour un dealeur ; pour la même raison, ne jamais s’y arrêter pour passer un coup de fil… »