Mardi, le décor choisi par Mouammar Kadhafi pour son intervention, le «palais-caserne» de Bab Azizia, avait un air de déjà-vu à la télé française: c'est en effet là, en juillet 2007, que Nicolas Sarkozy a paraphé l'«accord-cadre de partenariat» entre la France et la Libye. Une signature destinée à récompenser le colonel pour la libération des infirmières bulgares, et achever de réhabiliter Tripoli sur la scène internationale.