BAC du XVIIIe arrondissement: «Vous n’êtes pas digne d’exercer la fonction de policier» 

Par

Corruption, blanchiment, faux en écriture publique, trafic de stupéfiants : le tribunal a retenu l’ensemble des infractions reprochées à six policiers et deux informateurs. Les peines prononcées vont d’un an de prison avec sursis à huit ans ferme, avec des interdictions d’exercer.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

«Messieurs, levez-vous », ordonne la présidente, Isabelle Prévost-Desprez, qui s’apprête à résumer les motivations du jugement rendu lundi par son tribunal. Comme un seul homme, six policiers et deux indics se mettent au garde-à-vous. Ils ajustent leur veste et joignent les mains, le regard droit devant. Deux ans d’enquête et sept journées d’audience trouvent ici leur conclusion, au moins temporaire – les condamnés ont dix jours pour faire appel.