Mediapart, mode d’emploi et visite guidée

Par
Cet article est en accès libre. L’information nous protège ! Je m’abonne

Mediapart fait le choix d'un participatif sans modération a priori, merci de respecter notre charte. La rédaction peut mettre en valeur certains commentaires et se réserve le droit de supprimer tout commentaire hors sujet, répété plusieurs fois, promotionnel ou grossier.

Tous les commentaires

Merci pour ce descriptif extrêmement fouillé. Vous redonnez sens jusqu’à ce qui pourrait hâtivement paraître comme simplement technique, fonctionnel. Alors qu’il faut (comme vous le faites) constamment y associer la question de la valeur, des valeurs : par ex. sur ce faux clivage payant/gratuit, qui cache un vrai état de servitude, un modèle de société où plus rien n’est vérifiable, puisque donné (faussement donné!) sans autre procédé critique, distancié (qui me parle? et d’où me parle-t-on?). Ne reste plus qu’à faire fructifier ce capital de confiance, le vôtre et celui de votre lectorat contributif. Un salut amical à votre pugnace et attachante équipe de journalistes.
Bonjour, il s'avère que l'équipe de médiapart est rendez vous de ce lundi pascal, avec une conférence en ce jour férié, cela correspond bien à l'esprit non contingent du web, et c'est enourageant. A ce sujet et en liaison avec les éditions participatives, j'ai demandé il y a deux jours la création d'une édition sur les attentats du 11 septembre et n'ai pas eu encore de réponse sur sa validation éventuelle. Quel est le délai pour obtenir cette réponse? Cordialement
bonjour à vous ! Espérons que tous les incidents techniques, bugs en tout genre, cesseront prochainement. Dans le cas contraire, cela peut devenir franchement pénible, voire dissuasif. Je croise les doigts ! ps : si quelqu'un, quelqu'une peut me dire comment on installe sa photo-vignette, ce serait gentil. ______________ Serge ULESKI : littérature et actualité - auteur en quête d'un éditeur à l'adresse suivante : http://sergeuleski.blogs.nouvelobs.com
Cher Serge Uleski, Voici une solution qui fonctionnait encore autour du 16 mars, jour du lancement de Mediapart:
Allez à l'adresse suivante: http://www.mediapart.fr/club/utilisateur/serge-uleski vous devriez tomber sur une page très provisoire, probablement pleine de termes en anglais, avec quatre onglets "Vue", "Editer", "Suivi" et "Fichiers personnels". Choisissez l'onglet "Editer", et au chapitre "Portrait", cliquez "choose file" pour transférer une image depuis votre ordinateur personnel, sur le site de Mediapart.
Attention: Vous aurez au préalable préparé l'image sur votre ordinateur, notamment sa taille et ses dimensions maximales.
En espérant que ceci sera encore actif, sinon réactivé ces jours-ci...
  • Nouveau
  • 24/03/2008 16:56
  • Par
Très satisfait du contenu du site et de sa logique de fonctionnement. Quelques problèmes techniques subsistent me rendant par moment le site non lisible. J'ai déjà signale ce problème qui surgit souvent lors de la mise en ligne d'une nouvelle édition. Ceci dit, MediaPart se présente bien comme un outil incomparable d'accès à l'information. bravo
Bonjour, bonjour, Très satisfaite de la présentation du journal. Le style est sobre, agréable, reposant à lire ; les polices de caractère sont suffisamment grandes et les lignes assez espacées (merci pour les taupes comme moi !). Je n'ai pas réussi à retrouver l'ancien site (le pré-site de Médiapart) où j'avais survolé, sans vraiment les lire, certains articles sur lesquels je souhaiterais revenir. Est-il encore possible d'y aller ? Si oui comment ? Si non tant pis. Comme le dit Shawford, c'est vrai qu'une enquête sur le 11 septembre pourrait être intéressante.
Merci de relayer la question Patricia nous sommes donc deux à le faire... et pas encore de réponse. Je me défends d'imaginer qu'il y ait à ce stade une quelconque volonté de botter en touche, mais j'espère quand même être à un moment ou à un autre tenu au courant. Je viens d'ailleurs d'apprendre que dans certains Lycées, des éléves ont proposé de pouvoir faire une présentation neutre et sans a priori des thèories alternatives sur le 11 septembre. Ils vont pouvoir s'y atteler, gageons que la possibilité en soit également offerte sur un média participatif tel que médiapart.
Bonjour, J'ai pris un abonnement d'un mois au départ et je souhaiterai maintenant prolonger mon abonnement pour une année entière. Mais je n'arrive pas à trouver l'endroit où je peux le faire ... cela doit sans doute être évident, je me sens un peu ridicule ... mais je ne trouve pas ... quelqu'un peut-il m'aider ? Merci d'avance PS : j'ai encore quelques bugs, par exemple, je n'arrive pas à télécharger en pdf les textes et j'ai de temps en temps des messages qui "me vire" de mediapart ... mais bon courage à l'informaticien ...
J'ai oublié de préciser que si je vais dans "s'abonner " il m'est répondu que je suis déjà abonnée... ce que je veux c'est d'ores et déjà prolonger mon abonnement ...
Chère Isabelle Roudil en particulier, Votre souci est normalement résolu depuis que notre directeur technique est entré en contact avec vous. Chers abonnés en général, Comme pour tout lancement d'un nouveau site, surtout s'il est d'ampleur, il y a une petite période d'optimisation technique. Tous vos messages à contact@mediapart.fr nous indiquant d'éventuels problèmes sont étudiés et traités. Notre seul vrai souci persistant mais que nous espérons régler rapidement concerne certains abonnés équipés d'une des versions du navigateur Internet Explorer : il y a des incompatibilités à la fois aléatoires et récurrentes avec les vidéos mises en ligne sur le site. C'est ce qui explique que certains d'entre vous ont eu la désagréable surprise de ne pas avoir accès à certaines pages et à certaines fonctionnalités. Nous travaillons d'arrache-pied à ce "débuggage" – et la solution est très proche.
Je fais partie de ces abonnés. Je suis passé sous Firefox et tout a été réglé. Une fois de plus Microsoft est en dessous de tout !
  • Nouveau
  • 27/03/2008 11:03
  • Par
un peu surpris de voir que à 11h le 27/03 il n'y a qu'un seul article de ce jour, celui sur la recherche médicale. Je me trompe ? Pour pousser mon entourage à s'abonner c'est un peu léger. D'autant que la partie Club demande une certaine adaptation aux nouveaux usages d'internet. En toute amitié.
Tout à fait de votre avis fakri D'ailleurs à l'occasion, cela me permet de demander à mon tour quels sont les délais de réponse du ou des animateurs du Club quand à la création d'une édition participative. Merci de votre réponse.
La qualité, pas la quantité
Bonjour Fakri, Les avis des abonnés seront variés sur cette question. Pour ma part, et suite à ce genre de remarque déjà lue (vous n'êtes donc pas le seul, mais ce qu'on ne voit jamais, c'est ceux qui ne postent rien car ils sont satisfaits), j'ai envoyé à Mediapart un courrier pour leur dire qu'ils ne cèdent justement pas à la tentation de faire dans la quantité, que je préfére un rythme plus lent et des articles qu'on ne pourrait pas trouver ailleurs, que justement cette frénésie ambiante, cette soupe globale, ce flux permanent dans lequel on finit par perdre tout sens (et tout sens critique profond), et dans lequel même les meilleurs journalistes finissent par perdre leurs habitudes pour tomber dans le piège de "faire de la télé", je n'en voulais pas pour Mediapart.
En deux mots, les félicitant une fois de plus: "Vous êtes uniques et c'est très bien comme ça, continuez!" tant il est vrai que si c'était pour avoir la même chose que j'ai déjà avec Le Monde et autres dixaines de webmédias français ou étrangers, il n'y aurait plus de raison de s'abonner à Mediapart?
Mediapart, c'est la qualité, le professionnalisme revendiqués. C'est la liberté et l'indépendance, c'est la barre placée très haut par ses journalistes eux-mêmes, sous le contrôle mais aussi avec la participation d'abonnés eux aussi motivés (à leur petit niveau) pour que justement on reste uniques: une référence et une approche incontournable, et, cerise sur le gâteau, qui justement nous laisse toutes les raisons de suivre aussi l'actualité à travers les autres médias auxquels on est déjà habitués.
Cher Shawford, Un courriel vous a été adressé hier par notre directeur éditorial, François Bonnet, qui vous demandait des précisions sur votre projet d'édition participative. Pouvez-vous lui répondre rapidement. Son adresse : francois.bonnet@mediapart.fr . Cher Fakri, Voir ma réponse à votre message un peu plus bas, ci-dessous.
Cher Fakri, Vous avez en partie raison. Ce jeudi 27 au matin, il n'y avait assez d'articles nouveaux de la rédaction. Là aussi nous nous rodons (et nous allons en discuter dans quelques minutes lors de notre réunion de prévision hebdomadaire). La consigne à Mediapart étant celle de la plus-value, de la valeur ajoutée, de l'enquête inédite, de l'analyse originale, nous avons peut-être trop tendance à attendre d'être au rendez-vous de cet enjeu-là pour traiter, fût-ce de façon brève, une partie de l'actualité. Mais si vous regardez bien (en effet, il faut le temps de prendre ses habitudes de lecture sur Mediapart), vous verrez qu'il y a, en dehors de nos propres articles, deux autres univers d'information qui, ce matin, comme à chaque édition, ont été grandement rénouvelés : la veille Internet dans la "Revue du Web" et tous les contenus du "Club", dont je rappelle qu'ils se déclinent non seulement en page d'accueil, mais dans chacune des "Unes" de nos quatre pôles, ainsi que, évidemment, dans le "Club" lui-même. Et vous avez aussi deux rendez-vous de suivi de l'actualité (en plus des trois conférences quotidiennes, à 9h, 13h et 19h): les fils politique ("Republico") et financier ("Economico"). Bref, votre message est reçu mais avec cette nuance : Mediapart se banalisera s'il se met à suivre au fil de l'eau le flux de l'actualité. Mieux vaut être devant. C'est ce que nous avons fait, entre autres exemples, avec les HLM, avec la guerre oubliée d'Afghanistan, avec les dépenses de la garde des sceaux, avec la presse britannique et le voyage présidentiel, avec l'actualité financière et économique dans sa diversité, etc. Mieux vaut moins mais mieux !
Bonjour Monsieur Plenel, j'ai reçu effectivement un mail de Cédric animateur du Club, mais sauf erreur de ma part, pas de mail de Monsieur François Bonnet jusqu'ici. Je lui ai répondu hier, en voici le texte en suivant : De: shawford A: Animateur du Club Objet: Re: Votre édition "11 Septembre" Date: mar, 25/03/2008 - 12:34 >De: Animateur du Club A: shawford Objet: Votre édition "11 Septembre" Date: mar, 25/03/2008 - 12:13 > Bonjour, > > Tout d'abord, bienvenue sur Médiapart. Nous avons pris note de votre volonté de créer une édition sur les évènements du 11 Septembre 2001. Cependant, pouvez vous nous préciser la teneur de votre future édition ? Quels angles comptez vous explorer ? Quels sont les objectifs de cette édition ? > > Par ailleurs, selon la charte éditoriale, il est recommandé d'avoir une équipe un peu plus étoffée avant de lancer véritablement une édition, pensez vous pouvoir constituer cette équipe ? > > Merci à vous et à bientôt > > Cédric, animateur de Médiapart Bonjour, le mieux pour vous répondre est sans doute de vous faire part en suivant, du premier article que j'ai rédigé et que je souhaiterai voir soumis à la publication. Il permettra je pense de jeter au mieux les bases de notre propre discussion ici présente. Concernant d'autre part cet élément de réponse : "il est recommandé d'avoir une équipe un peu plus étoffée avant de lancer véritablement une édition", c'est tout un programme en effet. Je ne viens pas sur Médiapart comme represéntant d'un quelconque groupe préétabli, mais en tant qu'abonné individuel, vous comprendrez donc qu'il soit des plus délicats de présumer par moi même de ceux qui souhaiteraient rejoindre cette édition. Cordialement. Je peux volontiers renvoyer la même réponse et de nouveau la proposition d'article à Monsieur Bonnet, ou bien vous pouvez directement vous adresser à Cédric qui a ces éléments. Dans l'attente de votre réponse, de celle de M Bonnet ou de Cédric, recevez mes milleures salutations Bien à vous, Shawford
Quelques réflexions et critiques après quelques journées d’existence de mediapart. Tout d’abord une satisfaction globale avant quelques critiques. Je ne regrette pas mon abonnement annuel. Cependant il faudrait travailler sur un peu plus de permanence. Un exemple lundi 17 au matin on trouvait un lien sur les résultats du ministère de l’intérieur un lien sur les faits bruts donc exactement ce qu’il fallait faire. Le soir ce lien a disparu… ou du moins je ne l’ai pas retrouvé. Il est important de conserver un certain temps les articles et les liens, ou du moins de les archiver avec un façon simple de les retrouver. Un autre exemple Dimanche 16 un article sur Jacques Bouveresse. Un petit bijou, cet article. Envahi que nous sommes par le bruit médiatique de ces essayistes qui n’ont rien a dire mais qui écrivent ( ?) à un rythme effréné des livres dont quelques mois après nul ne se souvient du contenu, à juste raison car de contenu il n’y en a pas, lire les propos de J. Bouveresse a quelque chose de revigorant. Je ne suis pas philosophe mais je conseille à tout un chacun de lire J. Bouveresse. Bien sur ce n’est pas aussi facile (c’est même parfois difficile) à lire que l’ « auto( ?)biographie » de quelque « vedette » de l’actualité. Enfin un dernier point. L’un des commentateurs à l’interview de J. Bouveresse a aussi retenu mon attention. Il nous disait Jacques Bouveresse vient d’inventer l’eau tiède. Je ne me prononce pas ici sur sa critique des propos de J. Bouveresse par rapport à l’ouvrage de Serge Halimi sur la presse qu’il dit préférer. Mais de grâce continuez d’inventer l’eau tiède, Inventez encore plus d’eau tiède. Dans un monde ou tout ne peut être que froid ou chaud, il est crucial de pendre en compte la complexité. Pour conclure donnez la parole aux gens sérieux qui ne se précipitent pas dans les vitrines médiatiques à la mode et qui sont ceux capables d’inventer les eaux tièdes dont nous avons besoin et faites en sorte que nous y ayons accès facilement et en permanence.
  • Nouveau
  • 27/03/2008 18:10
  • Par
La qualité, pas la quantité Bien sur et j'aurai du dire que j'étais le plus souvent très satisfait, tellement que je n'ai pas hésité un instant pour m'abonner. Seulement la pérennité du projet suppose que de nombreuses personnes nous rejoignent. J'ai donc fais la promotion du projet auprès de toutes mes connaissances et je me faisait l'écho de quelques retours. Il est vrai que les critiques de mediapart s'accompagnent le plus souvent de comparaisons avec les sites Libe, LeMonde, AgoraVox etc. Pour conclure, en ce qui me concerne, je dirai qu'il ne me semble pas souhaitable de retrouver comme article principal de la page d'accueil le même article que la veille, au delà de l'intérêt de son contenu toujours discutable. Et les dépenses de Mme Dati ne méritaient certainement pas d'occuper la première place deux jours de suite.
Bonsoir, Euh... désolée d'insister... mais pour avoir accès aux articles du pré-site Médiapart d'avant le 16 mars, est-ce possible ? Merci de la réponse.
Si ça vous intéresse Patricia, j'en ai une sauvegarde de certains fils de commentaires, notamment le fil de monsieur Bonnet, Médiapart : Participez!
Bonsoir, C'est bon, j'ai trouvé. En fait je n'avais pas fait attention à la colonne de droite sur l'écran "Derniers articles", "Du même auteur" et "Sur le même thème".
  • Nouveau
  • 12/04/2008 10:36
  • Par
Bonjour Je pars en vacances une dizaine de jours, sans accès Internet, et du coup je me pose la question de la lecture à mon retour. Y a t-il une solution pour revoir les numéros 10 jours en arrière ? En tout cas merci pour le journal. Les gens en salle des profs me demandent d'imprimer certains articles, du coup je les encourage à s'abonner....tout en affichant les articles qui nous intéressent. doumé
J'aimerais bien faire un autre commentaire que celui d'indiquer que, bien qu'abonné il m'est interdit d'accéder à l'intégralité des articles après avoir été attiré par leur titre. Solution?
article intéressant .... Merci Edwy Plenel --
Pas de mobilisation sans confiance
Pas de confiance sans vérité
Soutenez-nous
Cet article est une présentation concrète de Mediapart : de quoi s’agit-il ? comment cela fonctionne ? que peut-on y faire ? Etc. Destiné à répondre à vos questions et à satisfaire votre curiosité, il est soumis à vos critiques et à vos remarques. Si tout ne vous paraît pas clair ou si des points vous semblent avoir été oubliés, n’hésitez pas à nous le dire. Soit en réagissant dans les commentaires (c’est le plus rapide et le plus efficace), soit par courriel en écrivant à contact@mediapart.fr (c’est plus discret mais moins immédiat). Utilisez également cette adresse si vous rencontrez des difficultés ou des bugs techniques.