Mediapart, mode d’emploi et visite guidée

Par
Cet article est en accès libre. L’information nous protège ! Je m’abonne

Le journal de ses lecteurs

 

Mediapart est un journal indépendant, numérique, participatif et payant. Chacun de ces mots a son importance.

Un journal d’abord : Mediapart se revendique d’une longue tradition qui lie l’invention de la presse à la marche de la démocratie. C’est ce qu’exprime le crieur de journaux qui est son emblème : la presse comme cri, appel, alerte et alarme, lieu d’information, de réflexion et de débat.

Un journal indépendant : Mediapart est un journal de journalistes, voulu par des journalistes et contrôlé par ses fondateurs. Il n’a aucun lien de dépendance, économique ou politique. Son équipe ne fait que du journalisme, sans aucune contrainte extérieure à ce métier.

Un journal numérique : se réclamant des valeurs classiques du journalisme professionnel, Mediapart entend enrichir sa pratique grâce à toutes les potentialités nouvelles offertes par Internet. A la différence d’un journal papier, ce n’est pas un lieu fermé ou clos, limité au numéro imprimé et à sa pagination. Du lien hypertexte à l’écriture multimédia, de la veille informative sur le Web à l’interactivité plurielle avec ses lecteurs, Mediapart ouvre toutes sortes de fenêtres qui en font un lieu de rendez-vous, d’échange et de partage.

Un journal participatif : à Mediapart, le journal est sans cesse confronté à son propre public. Un public qui le prolonge, le complète, le discute, l’enrichit. Le journal de Mediapart est au centre d’un forum où s’organise un débat de qualité entre citoyens, où prend forme une conversation démocratique, libre et ouverte. Si nous avons nommé club cette agora, c’est en référence aux clubs de la Révolution française, des Cordeliers aux Jacobins, en passant par les Girondins, tous ces lieux où s’est inventée l’espérance démocratique.

Un journal payant : au-delà du débat sur la gratuité, ses illusions et ses fragilités, qui a déjà été mené ici, notre modèle économique rejoint notre démarche professionnelle. Nous croyons qu’une information de qualité appelle la construction patiente d’un public fidèle qui choisit ce rendez-vous en faisant un acte volontaire, l’achat. Nous pensons que le débat démocratique est à rebours des logiques d’audience, c’est-à-dire de foule anonyme et de masse indistincte. Payer pour Mediapart, c’est à la fois garantir notre indépendance et faire vivre un club radicalement démocratique.

Pas de mobilisation sans confiance
Pas de confiance sans vérité
Soutenez-nous
Cet article est une présentation concrète de Mediapart : de quoi s’agit-il ? comment cela fonctionne ? que peut-on y faire ? Etc. Destiné à répondre à vos questions et à satisfaire votre curiosité, il est soumis à vos critiques et à vos remarques. Si tout ne vous paraît pas clair ou si des points vous semblent avoir été oubliés, n’hésitez pas à nous le dire. Soit en réagissant dans les commentaires (c’est le plus rapide et le plus efficace), soit par courriel en écrivant à contact@mediapart.fr (c’est plus discret mais moins immédiat). Utilisez également cette adresse si vous rencontrez des difficultés ou des bugs techniques.