Arrêté le 8 octobre 2009 et mis en examen au terme de 96 heures de garde à vue pour «association de malfaiteurs en relation avec une entreprise terroriste», Adlène Hicheur, un jeune chercheur franco-algérien en physique des particules, qui travaillait sur l'immense accélérateur de particules du Centre européen de recherche nucléaire (Cern) près de Genève, se trouve depuis plus de 17 mois en détention provisoire à la maison d'arrêt de Fresnes.