Municipales: les agents d’influence de la campagne marseillaise

Par

À Marseille, Jean-Claude Gaudin a pour meileurs alliés deux ennemis du candidat PS Patrick Mennucci : Jean-Noël Guérini, patron PS du département des Bouches-du-Rhône, et Marc Fratani, ancien bras droit de Bernard Tapie.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Sur les affiches du sénateur UMP Jean-Claude Gaudin, candidat à la mairie de Marseille pour un quatrième mandat, sont apparus depuis une semaine des bandeaux anonymes associant son nom à celui du puissant président PS du conseil général des Bouches-du-Rhône, Jean-Noël Guérini. « L'équipe des basses œuvres qui entoure Mennucci est passée à l'action », a dénoncé dans un communiqué, le 18 mars, Yves Moraine. Le porte-parole de Jean-Claude Gaudin évoque « toute la panoplie de la campagne pourrie que tout socialiste marseillais qui se respecte a appris depuis tout petit ».