Le garde du corps de Macron est un proche de Benalla, spécialiste de «l’effraction» et de «l’infiltration»

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Dans le jargon de la protection rapprochée, Christian Guédon est « l’épaule » du président de la République. C’est le garde du corps le plus proche du chef de l’État, garant de son intégrité physique dans chacun de ses déplacements. Depuis le début du grand débat national, on le voit, des heures durant, dans l’axe des caméras de la télévision, scrutant les faits et gestes d’Emmanuel Macron au milieu des participants.