Il concerne la moitié de la population. Il est au cœur de la vie quotidienne, au travail, à l’école, dans la rue et même à l’Assemblée nationale. Mais il n’a été abordé dans aucun des débats télévisés : l’égalité femmes-hommes est, encore cette année, peu évoquée par les candidats à l’élection présidentielle, qui comptent seulement deux femmes pour neuf hommes. Leur programme sur les droits des femmes est pourtant un révélateur de leur ADN politique.