Un laboratoire confirme ses liens avec Aquilino Morelle

Par

Le directeur financier du laboratoire Lundbeck a été entendu le 15 mai dans le cadre de l'enquête préliminaire visant Aquilino Morelle, l'ancien conseiller politique de François Hollande. Selon nos informations, il a confirmé le contrat de 2007 avec celui qui était alors inspecteur à l'IGAS. Parallèlement, le malaise s'accroît parmi les médecins et les inspecteurs. Certains revisitent les travaux réalisés par Aquilino Morelle, notamment sur le Mediator. 

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Le contrat entre Aquilino Morelle et le laboratoire Lundbeck est entre les mains de la justice. Selon nos informations, le directeur administratif et financier du laboratoire danois a été entendu par la police, jeudi 15 mai, à Nanterre, dans le cadre de l'enquête préliminaire menée par le parquet national financier. À cette occasion, le directeur financier a remis aux enquêteurs le contrat de consultant signé en 2007. Le montant de 12 500 euros (hors taxe), les dates et le type de mission de consultant « dans le domaine médico-économique » ont été confirmés.