Un million d'euros de caution pour Isabelle Balkany

L'épouse du maire (UMP) de Levallois Patrick Balkany ainsi que Jean-Pierre Aubry, l'ex-directeur de cabinet du maire, ont été mis en examen pour blanchiment de fraude fiscale, jeudi par le juge Van Ruymbeke, dans le cadre de l'enquête sur le patrimoine du couple.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Isabelle Balkany devra s'acquitter d'une caution d'un million d'euros si elle veut rester en liberté, au terme du contrôle judiciaire qui a suivi sa mise en examen pour « blanchiment de fraude fiscale », jeudi soir, selon des informations obtenues par Mediapart. L'épouse du maire (UMP) de Levallois venait d'être été mise en examen pour des « questions fiscales et patrimoniales », avait annoncé son avocat, Grégoire Lafarge, à l'AFP, tenant à préciser que sa cliente rentrait « chez elle ».