France-Rwanda: Lanxade pour l'ouverture des archives militaires

Par
L'amiral Jacques Lanxade, chef d'état-major des armées sous François Mitterrand (1991-1995), demande l'ouverture des archives militaires sur l'opération "Turquoise" au Rwanda pour démontrer que l'armée française n'a rien à se "reprocher".

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

PARIS (Reuters) - L'amiral Jacques Lanxade, chef d'état-major des armées sous François Mitterrand (1991-1995), demande l'ouverture des archives militaires sur l'opération "Turquoise" au Rwanda pour démontrer que l'armée française n'a rien à se "reprocher".