Griveaux justifie l'installation d'une piscine au fort de Brégançon

Par
La piscine qu'Emmanuel Macron compte installer au fort de Brégançon permettra d'éviter de mobiliser une dizaine de gendarmes et sera financée sur le budget de fonctionnement en baisse de la résidence d'été des chefs d'Etat français, a expliqué vendredi le porte-parole du gouvernement.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

PARIS (Reuters) - La piscine qu'Emmanuel Macron compte installer au fort de Brégançon permettra d'éviter de mobiliser une dizaine de gendarmes et sera financée sur le budget de fonctionnement en baisse de la résidence d'été des chefs d'Etat français, a expliqué vendredi le porte-parole du gouvernement.