Les BTS, l'autre enseignement supérieur

Par

Alors que la loi Fioraso a fait de la démocratisation de l'enseignement supérieur l'un de ses principaux objectifs, l'essai de la sociologue Sophie Orange sur les BTS interroge le succès de ces filières professionnelles.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Un bachelier sur cinq choisit de faire un brevet de technicien supérieur (BTS), le plus souvent après un bac technologique et professionnel. Les BTS sont désormais la deuxième voie d’accès à la poursuite d’études supérieures pour les nouveaux bacheliers, juste après l'université. Ces étudiants de BTS sont le nouveau visage d’un enseignement supérieur récemment massifié. La sociologue Sophie Orange, qui a suivi pendant trois ans une cohorte d’un millier de ces étudiants, dresse avec finesse le portrait de cet « autre enseignement supérieur » : ses aspirations, ses frustrations.