Urvoas contre le projet de loi sur le terrorisme

Par

L’ex-garde des Sceaux socialiste critique la loi voulue par Emmanuel Macron.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Garde des sceaux de 2016 à 2017dans le gouvernement de Manuel Valls, président de la commissions de lois à l’Assemblée les quatre années précédentes, Jean-Jacques Urvoas avait laissé entendre à l’époque que l’état d’urgence n’étais guère efficace. Mais il s’était bien gardé de plaider ouvertement contre son maintien, demandé à cinq reprises par le gouvernement. Ayant quitté ses fonctions, le responsable politique critique ouvertement le projet de loidu gouvernement d’Edouard Philippe visant à faire entrer dans le droit classique la plupart des mesures de cet état d’urgence.