Les victimes possibles d’accidents vaccinaux, oubliées du passe sanitaire

Celles et ceux qui ont déjà eu des problèmes de santé potentiellement causés par une vaccination se sentent exclus de l’extension du passe sanitaire. Le ministre de la santé envisage des contre-indications, mais seulement pour de rares cas propres au Covid-19.

La lecture des articles est réservée aux abonné·es. Se connecter

Sclérose en plaques, syndrome de Guillain-Barré, réactions hyper allergiques… Les Français et les Françaises qui ont développé de graves réactions allergiques et maladies à la suite d’une vaccination ou d’une première dose de sérum anti-Covid-19, sans que le lien soit toujours évident à prouver, craignent davantage que les autres de revivre des dégâts collatéraux en se faisant vacciner contre le Covid-19.

1€ pour 15 jours

Résiliable en ligne à tout moment

Je m’abonne

L’info part de là

Soutenez un journal 100% indépendant : sans subventions, sans publicités, sans actionnaires

Tirez votre information d’une source de confiance

Accédez en exclusivité aux révélations d’un journal d’investigation

Déjà abonné ?

Mot de passe oublié

Voir la Une du Journal