A Hendaye, la main basque derrière l’anti-G7

Par

Le contre-sommet altermondialiste qui se tient à Hendaye et Urrugne, en France, et à Irun, en Espagne, rassemble près de 80 organisations aux positionnements politiques divers. Elles sont réunies au sein de deux plateformes : Alternatives G7, nationale, et G7 EZ, basque. Cette dernière a beaucoup pesé dans l’organisation de ce rassemblement sur des terres « propices », selon elle, aux mouvements alternatifs. 

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Hendaye, de notre envoyée spéciale.-  Les cinq camions de gendarmerie coupent la route déviée, filent dans les artères désertes longées par les agences bancaires barricadées. Ils roulent près de la gare d’Hendaye où un train venu du nord vient de recracher ses derniers voyageurs avant la frontière espagnole. Un rare groupe de touristes asiatiques hébétés, qui n’a probablement jamais vu autant de regards policiers braqués sur lui. « Papiers s’il vous plaît », tout le monde y passe.