Et si la réforme des collectivités locales était un piège pour la droite?

Par
Nicolas Sarkozy a installé, mercredi 22 octobre, un comité dirigé par Edouard Balladur dont la mission consistera à faire des propositions en vue d'une réforme des collectivités locales, du nombre des échelons et de leur financement. Mais les embûches se précisent. La gauche a accepté de participer, la droite aussi. Et c'est peut-être de ce côté-ci que les ennuis seront les plus graves.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Edouard Balladur répondait, mercredi 22 octobre, sur le gravier de l'Elysée à quelques questions sur les objectifs et le programme de la nouvelle mission que venait de lui confier Nicolas Sarkozy. Quelques minutes plus tôt, le conseil des ministres avait adopté un décret portant création d'un comité chargé de réformer les collectivités locales que l'ancien premier ministre de François Mitterrand pilotera.