Et si la réforme des collectivités locales était un piège pour la droite?

Nicolas Sarkozy a installé, mercredi 22 octobre, un comité dirigé par Edouard Balladur dont la mission consistera à faire des propositions en vue d'une réforme des collectivités locales, du nombre des échelons et de leur financement. Mais les embûches se précisent. La gauche a accepté de participer, la droite aussi. Et c'est peut-être de ce côté-ci que les ennuis seront les plus graves.

La lecture des articles est réservée aux abonné·es. Se connecter

Edouard Balladur répondait, mercredi 22 octobre, sur le gravier de l'Elysée à quelques questions sur les objectifs et le programme de la nouvelle mission que venait de lui confier Nicolas Sarkozy. Quelques minutes plus tôt, le conseil des ministres avait adopté un décret portant création d'un comité chargé de réformer les collectivités locales que l'ancien premier ministre de François Mitterrand pilotera.

1€ pour 15 jours

Résiliable en ligne à tout moment

Je m’abonne

L’info part de là

Soutenez un journal 100% indépendant : sans subventions, sans publicités, sans actionnaires

Tirez votre information d’une source de confiance

Accédez en exclusivité aux révélations d’un journal d’investigation

Déjà abonné ?

Mot de passe oublié

Voir la Une du Journal