Procès Merah: les déficiences du «FBI à la française»

Par

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

« Ce n’est pas moi ! » L’homme qui nie toute responsabilité à la barre des témoins a été « l’Espion du président », le policier le plus puissant – en tout cas le plus craint – de France.