Pas de CSG progressive pour les retraités, dit Buzyn

Par
La ministre de la Santé, Agnès Buzyn, dit dans un entretien à la presse ne pas être d'accord avec la proposition de certains députés de la majorité de rendre la contribution sociale généralisée (CSG) progressive afin de limiter l'impact de sa hausse pour les retraités les plus modestes.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

PARIS (Reuters) - La ministre de la Santé, Agnès Buzyn, dit dans un entretien à la presse ne pas être d'accord avec la proposition de certains députés de la majorité de rendre la contribution sociale généralisée (CSG) progressive afin de limiter l'impact de sa hausse pour les retraités les plus modestes.