Sciences-Po: un administrateur provisoire est nommé à la suite du rapport de la Cour des comptes

Par

La Cour des comptes a rendu un rapport d'une rare sévérité sur la gestion de Sciences-Po. Gabegie, irrégularités, fuite en avant financière: la cour de discipline budgétaire est saisie. La ministre Geneviève Fioraso annonce qu'elle nomme un administrateur provisoire et refuse la nomination d'Hervé Crès.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

La Cour des comptes a rendu, jeudi 22 novembre, son rapport définitif sur la gestion de Sciences-Po. C'est un audit d'une rare sévérité qui pointe de très nombreuses irrégularités, une gabegie financière, des rémunérations extravagantes et une fuite en avant financière. La Cour des comptes a décidé de saisir le parquet pour que la Cour de discipline budgétaire puisse être saisie de certaines irrégularités.