La politique de la ville s'éloigne de la banlieue

Par et

Le ministre François Lamy présente son projet de loi qui redéfinit les quartiers aidés par la politique de la ville. Nouveau et unique critère retenu : la pauvreté, qui permet de faire figurer Guéret et Auch sur la même liste que Clichy-sous-Bois. Une démarche qui laisse la plupart des experts sceptiques.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

François Lamy avait prévenu : il n’y aurait pas de « plan Marshall » pour les banlieues sous François Hollande. Voilà donc une non-promesse respectée. Quelque dix-huit mois après son arrivée au ministère de la ville, il présente ce vendredi devant l’Assemblée nationale un projet de loi sans budgets supplémentaires ni idées révolutionnaires. Avec une idée phare : il faut redéfinir les territoires prioritaires.