Ramadan, «Charlie», Valls: nos explications et notre dossier

Par
Cet article est en accès libre. L’information nous protège ! Je m’abonne

Mediapart fait le choix d'un participatif sans modération a priori, merci de respecter notre charte. La rédaction peut mettre en valeur certains commentaires et se réserve le droit de supprimer tout commentaire hors sujet, répété plusieurs fois, promotionnel ou grossier.

Tous les commentaires

Aller Médiapart et Charlie je vous kiffe toujours autant ...

Restez comme vous êtes ! Merci

Ce commentaire a été dépublié par la rédaction de Mediapart.
Ce commentaire a été dépublié par la rédaction de Mediapart.
Ce commentaire a été dépublié par la rédaction de Mediapart.
Ce commentaire a été dépublié par la rédaction de Mediapart.

++++

Sans oublier les nombreux salafistes -ou islamistes comme vous voulez -qui portent préjudice aux valeurs de la France et créent des troubles. Si vous niez qu'ils existent aussi votre analyse est subjective.

RD © d'après Cash RD © d'après Cash

Est-il si difficile que cela pour l'équipe de Médiapart de se renseigner pour vérifier que  ce que croit un intellectuel musulman même  réputé à propos de son prophète et de son  Qoran n'a pratiquement rien d'historique ?

Sauf qu'il y a eu  un meneur arabe syrien qui s'appelait peut-être Muhammad qui a fini sa vie à Médine  en 632,  sans jamais avoir vécu à la Mecque qui n'existait pas.

Et ce n'est pas parce que quelques universitaires français en ont écrit et/ou dit  des tonnes sur l'islam officiel que les exégètes qui l'ont démonté méthodiquement se trompent.

Et les rouges bruns décochés en permanence pendant la campagne électorale.

Très bonne analyse ; j'ajouterais tout le monde à mediapart fait semblant de n'avoir pas lu l'excellent article de Fabrice Nicolino « “à  l'attention de Monsieur Edwy Plenel, l'homme qui n’était au courant de rien », qui rappelle entre autres que Romain Rolland, auquel se réfère Edwy Plenel, était en 1935 un fervent soutien de Staline qui venait, entre autres, d'exterminer plusieurs millions d'Ukrainiens   (lui aussi ne « savait rien ») ; que Monsieur Edwy Plenel, avec son vieux complice Alain Rollat, a transformé le « Le Monde », un journal journal indépendant de l'industrie, en une SA avec des gens aussi peu recommandables que Jean-Louis Beffa, dirigeant de Saint-Gobain, ses liens avec Pierre Lambert ...

Michel Rueher

 

 

 

 

oui.

Ce n'est pas le sujet!

En janvier 2015, #jesuischarlie a très rapidement enfanté #jenesuispascharlie. Même émotion à fleur de peau, même injonction sous-jacente...

Personnellement je ne suis pas Charlie, je suis un enfant (aimant) de Charlie. Avec les mêmes outrances assumées, le talent en moins.

Mediapart n'en demeurera pas moins un de mes compagnons de route ( ceux qui nous énervent et nous gardent éveillés). Certainement pas Marianne, et son Dély de pantouflage journalistique 

 

Moi qui ne suis pas journaliste, j’ai vu il y a plus deux ans une des vidéos d’une victime de Ramadan dont j’ai oublié le nom. Le personnage m’interessait. Je ne pense pas que mediapart savait, je n’ai aucune raison de douter de la parole d’une équipe que j’estime, mais ça relativise le sérieux de l’admiration sans borne et sans doute naïve que je porte à leur travail.

Comment ne pas se déclarer autre que" Je suis Charlie". au lendemain de l'attentat dont a été victime la rédaction de CH ?
Il n'empêche que la manifestation monstre qui a suivi a été très ambiguë comme l'avait souligné Michel Onfray avec lequel pourtant je suis très rarement d'accord.
Quant à la polémique née de la Une de CH, qui caricaturait Edwy Plénel je l'ai trouvé scandaleuse et indigne tout comme les positions de Valls et de Fourest.

JP N

DOMINIQUE VARDA : vous écrivez "perso, je suis persuadée que jamais Charlie Hebdo n'a voulu indiquer que Médiapart couvrait les infamies de Ramadan". 

Que pouvait donc alors signifier la couverture de CH  "Affaire Ramadan. Médiapart révèle "on ne savait pas" ?

Expliquez moi.

Moi, je demande aux laïcistes de "Laïcité-République", "Riposte Laïque", "Viv(r)e la République", etc., de prendre quelques secondes de leur temps laïkiniste pour lire la loi du 9 décembre 1905 : plus limpide, ça n'existe pas, et s'ils.elles ont besoin une explication de texte, je suis à leur disposition.

Je demande aux mêmes 1) de cesser d'instrumentaliser les attentats takfiristes en Europe pour diffuser leur idéologie belliqueuse ("choc des civilisations", "Aryens" vs "peuples chamito-sémitiques", de Renan à Zemmour via Huntington), et 2) de cesser de ne voir dans les quatre millions de victimes des guerres impérialistes au Moyen-Orient (depuis 1990) que des victimes sans valeur...

Leur guerre, nos morts © Charles Robin
J'ajoute que les expressions du style "les nôtres" me font penser à ce nationalisme belliciste  européen qui, sous couvert de "mission civilisatrice" autoproclamée, ensanglante le monde depuis des siècles, et qu'il n'est donc pas habilité à donner des leçons de morale humaniste.

"On ne peut pas être « Charlie, mais, quand même… » ou « Charlie, oui, si… » On ne peut qu'être Charlie tout court."

On peut vouloir que CH ait le droit de dire ce qu'il veut (ce qui n'est pas le cas, la liberté d'expression est encadrée dans le droit français, il est interdit d'appeler au meurtre par exemple) et penser dans le même temps qu'on trouve ce journal d'une nullité risible.

Et voilà ! ...pas plus loin que son nez.

Mais s'en fout arrêtez , arrêtez! ,

On s' en fout des États d'âme de monsieur peynel. 

On ne s''est pas abonnés pour l'écouter se justifier et mobiliser pour cela une rédaction dont on attend autre chose!

Revenez à votre vocation première .il est grand temps, je vous lit de moins en moins, et avec de moins en moi ns de plaisir, et bientôt plus du tout.

+10000000 et vous ne parlez pas de Val qui a essayé de se raccrocher au bateau apres l'attentat  et surtout après que le fric soit revenu à  CH (30millions une paille pour un journal qui etait ruiné ) Cette ordure de Val qui avait viré Siné pour antisémitisme  (le mot à la mode) dont la femme était juive. Pelous a déserté lui aussi sans mot dire. Reste l'ineffable impetueuse et aigrie Fourest et une bande d ignares qui ne font plus rire qu'eux même  et d'autres qui sont charlie parce que cest a la mode. Beurkkkkk

+100000 vous me bouffez toutes mes recos

Oui, nous tous sommes visés : nous, « ennemis de la Nation », comme disent les national-pétainistes de droite et "de gauche", les mêmes qui s'acharnent depuis 72 ans à « défaire méthodiquement le programme du CNR », et qui ont trouvé dans le régime bonapartiste (police partout, justice nulle part) le porte-flingue idéal pour matérialiser leurs rêves antisociaux, racistes et guerriers.

Ce commentaire a été dépublié par son auteur·e.

HORS SUJET !!!!!

Ce commentaire a été dépublié par son auteur·e.
Ce commentaire a été dépublié par la rédaction de Mediapart.

avant 2016 , avant l'enquête de magnaudaix ...

Ce commentaire a été dépublié par son auteur·e.

vive médiapart et ses journalistes! Valls a trahi et donc il trahira encore plus il s'oriente vers le F.N. d'ailleurs il y a un place à prendre

Puisque MDP ne savait pas pour TR

 

Janus Ramadan © x Janus Ramadan © x

tout a fait ,Janus.

j avais ete prevenu ds mon village de ne pas frequenter une femme.

tres belle,beaute slave,<je ne suis pas lesbienne >elle jouait de sa beaute de madonne.

la purete,l innocence.

resultat,elle m a vole 4000 euros,un autre 5000,et comme elle connait tres bien les combines de la mafia,elle a reussi a vendre avec de faux documents,pour 40 000 euros de terrains inexistants.

et le fin du fin,elle a reussi a une bonne dizaine de gitans de leur faire les poches,300 euros  pour l un,200 pour l autre.

elle a fui en France ou elle continue ses vols ,sur des prestations sociales.

je n y avais vu que du feu,c est une bonne sociopathe.

TR s est planque derriere la religion pour mener sa vie de violeur.

Quand je découvre la redoutable intelligence dont vous faites preuve dans les rapports humains, je comprend mieux les commentaires aberrants dont vous nous gratifiez. Ne vous approchez pas trop des fenêtre,  faites jeter briquets et allumettes à votre portée, ne touchez surtout pas à une voiture ou une gazinière, prévenez si vous arrivez, les risques sont bien trop important..

Qd on fait des unes aussi obscènes et insultantes, profil bas.

Et oui, et pour cela, ils en ont fait leur fond de commerce, c'est dire s'ils etaient tombés bas....et ils en sont morts. QUELLE TRISTE HISTOIRE

mais penser que montrer le prophète cul nu, et dire aux égyptiens que que le Coran n'arrête pas les balles!, et se sauver de la faillite  avec ça...montre a quel point on est tombé bas en Europe.

et voila.

tongue-outtongue-outtongue-outtongue-outtongue-outkisstongue-out

qd on n a plus d argument aucun,attaque perso...

pssst,dites moi que vous ne soutenez pas ce torchon qu est devenu CH?

si?

money-mouth

Ce commentaire a été dépublié par son auteur·e.

Quand vous avez lu les articles de Médiapart sur Tarik Ramadan, vous deviez avoir un petit souci de concentration si vous avez compris qu'ils en faisaient le représentant privilégié de l'islam de France. 

Projection freudienne, Guillaume ?

wink peut-être. 

La concentration était le thème de "Grand bien vous fasse" hier matin sur France Inter.

C'est surtout la rédaction de Médiapart qui devait avoir un problème de concentration, pour continuer à faire de ce gourou ( non-encore érotomane avéré, nous en sommes d'accord  ) un interlocuteur privilégié et référent sur l'islam. De concert, je le reconnais volontiers, avec une certaine partie de la bobosphère et de la médiacratie parisienne...

J'ajouterai, Médiapart ayant courageusement choisi de censurer le post qui est à l'origine de ce fil - pourtant soutenu par une bonne vingtaine d'adhérents - et sans prendre mon modeste cas pour un casus belli, que cette censure illustre assez bien la dérive sectaire qui semble la ligne de conduite de ce média sur cette affaire. On n'aimerait pas que ça s'étende à d'autres cas et à d'autres sujets.

Personnellement, je ne me suis pas abonné pour qu'un curé, fût-il laïque ou islamophile, ou même sous forme de société anonyme ( "la rédaction de Médiapart" ) me fasse la morale. Sur aucun sujet.

« Bobosphère » et « médiacratie parisienne » sont les deux cauchemars de la fachosphère light. Traduit en facholangage hard, ça donne « les gauchiasses boboïsés et les journalopes de leurs merdias », preuve qu'il y a moins de charretiers chez les immigrés catalans d'Evry que dans la classe ouvrière clodoaldienne, et que les produits alimentaires y sont moins diarrhéteux, شكرا à Florestan.

 Apprenez, cher et distingué sémiologue, qu'il y a dans la bobosphère autant de gens de droite que de gens de gauche -et surtout de ni-gauche,ni-droite. Quant à l'univers médiatique, je ne vous apprendrai pas qu'il est plutôt dirigé, voire manipulé, par les "puissances d'argent" ( un cliché qui, je l'espère, vous ira droit au coeur ). Ramadan a tenu, pour ce petit monde, le rôle du danseur mondain, ange pour les uns, diable pour les autres, mais tout aussi nécessaire à la mondanité journalistique...

Puissances d'argent... Le grand capital, vous voulez dire, ce truc qui est "financier" depuis plus d'une paye ?

Je soutiens la liberté d'expression, ce qu'en fait CH est une autre histoire ...

Agression sexuelle :

"Le tweet polémique de BHL qui prend la défense de Frédéric Haziza " :

http://www.europe1.fr/societe/agression-sexuelle-le-tweet-polemique-de-bhl-qui-prend-la-defense-de-frederic-haziza-3500315

 " Qui nous fera croire qu'Haziza est le Weinstein francais ? Et comment mettre un signe égal entre ce qui lui est reproché et ce dont on accuse Ramadan? Amitié à Frederic Haziza "

— Bernard-Henri Lévy / le 22 novembre 2017.

                                               

                                                      *******************

Sacré Bernard !

@ Guilvinec

Un vrai roman avec une sacrée héroïne votre histoire ! Vous devriez en faire un film haut en couleurs...avec tout plein de rebondissements.

Avec aussi Gérard Depardieu quelque part dans le film.

En vieux Gitan floué mais encore vert à la recherche de la beauté slavissime. 

Et Pourquoi pas Gérard en dompteur de tigre ?

D'un tigre qui s'échappe dans les rues de Paris échappé d'un cirque ?

 

je vis en Bulgarie ou le sport national est de voler le voisin.

veridique.

@ Guilvinec

Bon, n'y vivant pas je ne veux pas être désobligeant. Donc à priori je vous crois.

Je crois que vous vivez une situation bien triste.

Il y a toujours eu cependant dans tous les villages du monde à la fois des traditions de solidarité et du chapardage. Pourquoi cela serait-il différent en Bulgarie ?

A cause de l'Histoire de ce pays ? Du gouvernement actuel et de sa politique ? Du racisme ambiant ?

Si vous vivez cette réalité où les solidarités s'effondrent et l'idéologie du " chacun-pour-sa-gueule " règne en maître, avez-vous décidé d'émigré - ce que je pourrais comprendre - ou de résister sur le terrain et de changer les choses et le regard porté sur elles ?

Merci à vous pour votre réponse antérieure.

J ai beaucoup lu sur la Bulgarie.

Plus vieux pays d Europe, des vestiges archéologiques partout,  tapez Perperikon, ville vieille de 6000 ans.

Passionnée d archéologie et allergique à sarko, me voilà coincée.. .

Je vis à côté de Veliko Tarnovo, l ancienne capitale des tsars bulgares.

Capitale qui est tombée aux mains des ottomans en 1300.

Ensuite 60 ans de communisme ont fini de desagreger ce pays.

Raison pour laquelle ce pays est le plus pauvre d Europe.

La liberté en 89 il me semble.

N ayant jamais été libres, une corruption a tous les niveaux, du gvt , ils se sont goinfres d aides européennes détournées.

Mon maire fauche comme les blés,  n a rien trouvé de mieux que de couper 30 arbres au bord de la rivière.

Qui fait tous les 30 ans d énormes inondations.

Sans les arbres ca va être pire.

Tout le monde ici fait ce qu' il veut.

Donc je finie d arranger ma maison et mon  terrain et je rentre.

Je n ai pas la prétention de faire changer la mentalité des bulgares.

Seul pays d Europe a voir perdu 3 millions d habitants.

De 9 millions ils sont passés à 6 millions.

Tous les ans un village disparaît...

Même eux ne supportent plus ce que devient ce pays.

Une dernière sur le racisme, ils regrettent que hitler n ait pas fini le travail avec les gitans.

Une autre m a dit pour résoudre le problème des immigrés il faut en tuer 40 ou 45000 , faire un tas de ces corps et qd un immigré verra ça il partira vite le raconter aux autres et terminé le problème.

Une amie qd je lui ai expliqué  l énorme crise a venir m a dit, alors il faut tuer tous les gitans avant qu' ils nous tuent. 

Ataka groupe néo fasciste est présent partout, il a une permanence ds la petite ville près de chez moi.

Eux veulent faire du savon avec les corps des gitans.

 

 

J'irai bien vous rendre visite, ça a l'air sympa comme endroit, calme et joyeux .

A mon avis votre pseudo ne correspond pas du tout avec votre identité.  Me trompe je? Abdel ne vous va pas. Même pas le courage de ses idées 

Plait-il ?

Que puis-je faire pour vous ?

" votre intransigeance journalistique"

 

???? 

Hors "domaine réservé" au Bonaparte du régime, oui.

  • Nouveau
  • 22/11/2017 21:20
  • Par

Gérard Filoche viré du PS pour le montage-photo paru sur ses pages Facebook . On est civilisé chez nous .

Depuis le temps qu'il aurait du se casser....il a donc même été jusqu'à laisser d'autres décider pour lui qu'il devait partir...

Cet amalgame, ce glissement vers "Mediapart ne savait pas", avec une caricature de Plenel qui n'a pas vu, qui n'a rien entendu et qui n'a rien dit, est le refus manifeste du débat d'idées, et le choix d'y préférer la vindicte populaire, la mise à mort du "moustachu" (dixit les réseaux sociaux, mais aussi bien au-delà) et de ce qu'il représente ou symbolise en tant qu'intellectuel dans le microcosme parisien. L'édito de Riss du 15/11 et les deux pages consacrées à amplifier cet amalgame, ainsi que la violence verbale d'un Valls, entre autres, en sont des preuves supplémentaires. À croire qu'aujourd'hui il n'est plus possible de critiquer les positions que prend la rédaction de Charlie Hebdo (la une sur Tariq Ramadan, par exemple), devenu intouchable, quasi "patrimoine historique et républicain", depuis janvier 2015. 

« Pourquoi ce besoin de nombreux commentateurs d'amalgamer dans une même soupe un gourou maltraitant, la souffrance des femmes [...] ? »

Je vois deux objectifs : 1) étouffer dans l'oeuf le mouvement #Balance ton porc, et 2) remettre à la une des médias zemmourisés les délires islamophobes du Gourou Valls et de son clergé... Objectifs atteints à 100 % !

Pourquoi la Team Macron-Gattaz ne dit-elle mot ? Non parce qu'elle est islamophobe (le big bizness avec les monarchies du Golfe en souffrirait), mais parce que ça l'arrange : ethnicisation et confessionalisation de la question sociale sont (ont toujours été) les deux mamelles du capitalisme en crise systémique.

Ce commentaire a été dépublié par la rédaction de Mediapart.

Eh bien oui, la seule chose qu'il y avait a faire,c'était d'ignorer toute cette cabale, fabriquée par tous ces imbéciles. Dommage aussi que MDP se soit finalement quand même abaisser a publier  les "preuves" de la culpabilité de Tariq Ramadan, comme les autres. alors que cela ne regarde que la justice. Bien sur que beaucoup de gens adorent se gaver du sujet des déviations sexuelles., mais pour çà il y a des revues spécialisées.

Et au lieu de se défendre 'de ne l'avoir rencontré que 2 fois'. il aurait mieux valu dire simplement qu'on était intéressé par son chemin intellectuel, sur un sujet qui intéresse E. Plenel

...point a la ligne......maintenant on va patauger dans cette histoire jusque' ā quand?

Combattre la haine n'est pas se rabaisser, au contraire... Jusqu'à quand ? Jusqu'à ce que la haine rende george.

oh oui brusseleir, c'est exactement ça. (Le téléphone est un outil de travail rien d'autre , pour répondre aux insultes mieux vaut une lettre manuscrite , et garder une photocopie)

Vous avez bien tout à fait raison
Ce commentaire a été dépublié par son auteur·e.

Monsieur Valls comme Hollande n'ont peut être pas vraiment envie que l'on s’intéresse à leurs décisions de politique étrangères à mettre en relation avec les évènements dont ils voudraient nous protéger.

Et bien vous voyez Mdp a du bon. La prochaine fois epargnez nous votre ridicule menace de vous désabonner.

  • Nouveau
  • 22/11/2017 22:58
  • Par

On veut casser MEDIAPART VALLS n'a pas aimé l'affaire CAHUZAC et autres , qui a été cassé La Lybie dans la chaos..Les PS ont validé ce chaos comme tant d'autres ..Tant de manipulations et mensonges sur ce qui se passe dans cette France de 2017..

L'affaire Cahuzac-Valls, l'affaire DSK-Valls, et bientôt (peut-être) l'affaire Adjourouvi-Gnassingbé-Valls...

Ah et bien en voilà une sacrée nouvelle !

5 milliards CFA ça fait combien de millions d'euros ?

Je remets l'information en ligne car il faut s'édifier à la réalité telle qu'elle est et occasionnellement à la Françafric  :

" Togo: Faure Gnassingbé a financé la campagne de VALLS avec l’ argent du Togo

http://afriquedirect.com/togo-faure-gnassingbe-a-finance-campagne-de-valls-l-argent-togo/

Manuel, Manuel.....

allô Manu ?

Qui t'as dit qui dit quoi ?

 

VALLS a besoin d'exister

et oui! il a du se rendre compte que la barbe ne suffisait pas pour qu'on le prenne toujours pour le 1e ministre

Ah, bon ?

Je pensais qu'il mimait plutôt Grigori Efimovitch Raspoutine.

Me serais-je trompé ?

* * * * *  exact . Il y aurait une longue et profonde enquête à faire pour faire parler cette

France "non charlie" . C'est en effet une question très sérieuse et importante .

personne n'a jamais dit ni écrit que Médiapart - ni même Plenel - aurait couvert les frasques sexuelles et les présumés viols de Ramandan.

heu ? dit?  écrit  ?  MAIS dessiné oui ! que signifiait la caricature  de CH ?

sans compter A Fifi notre immense penseur du 9/10 h sur France Culture

Et vous remettez 1 euro dans la machine, mais M.... ! pourquoi une analyse, (que je partage), différente de la vôtre serait-elle une ânerie ?? Vive la pensée binaire, défaite de l'intelligence!

C'est bien parce qu'on est exigeant vis-à-vis de Médiapart, que l'on déplore son retard à l'allumage et -oui- un aveuglement qui était patent vis-à-vis de Ramadan ! ! ! Perso, ça me fait bien ch... cette situation, j'ai l'habitude de défendre cette rédaction lors de discussions avec des amis très critiques, et là, en conscience, je n'ai aucun argument pour justifier les réactions d'E.Plénel. J'en veux à cette rédaction d'être incapable d'humilité et de reconnaître ses égarements. Et pourtant c'est cela qui me redonnerait pleinement confiance.

Poster des commentaires, c'est aussi participer à l'exploration de la complexité (même s'il y a beaucoup de déchet). 

>Les blancs d europe

Ola certains des blancs d europes. Plus precisement des allemands. Suivi par des collabos de tous pays.

Votre racisme à deux balles, vous pouvez vous le garder hein...

Aamer Rahman : Reverse Racism, sous-titré en français.

Je comprends très bien l'anglais, en revanche, la "logique" de cette vidéo m'échappe complètement. En plus d'être factuellement fausse (les plus gros utilisateurs d'esclaves ont été en Afrique, pas en Europe ni en Amérique), sous prétexte qu'il y a eu des colonies, il est tout à fait possible de faire de la discrimination selon la couleur de peau.

En appliquant la même "logique" sous prétexte qu'il y a eu la conquête musulmane de l'Europe du sud je serai donc autorisé à discriminer tout les musulmans? Je suis désolé, mais ça n'a AUCUN sens. Le racisme, qu'il soit à l'encontre des noirs, des blancs, des jaunes ou des rouges, ça reste du racisme, le "reverse racism" ça n'existe pas!

Ola, pas de tous les allemands ! pitié pour elles et pitié pour eux qui n'ont pas suivi les ordres !

J'aime bien le ton humble de votre réaction. Cependant je suis en désaccord avec justement qui tend à laisser penser que Mediapart a commis une quelconque erreur. CH dont le fond des articles n'a jamais atteind le niveau des élastiques de mes chaussettes et l'agresseur dans cette histoire. La rédaction de CH se sert des révélations sur les perversions sexuelles de Ramadan pour regler des comptes ideologiques avec Pleynel. C'est le degré zéro du travail journalistique. Ensuite, j'avoue que le journal de Philippe Val donnant des leçons de liberté d'expression alors que celui-ci a viré dans sa carrière des gens comme Guillon, Portes et Mona Chollet, Siné, caviardé des articles de Cyran, denigré le boulot de Denis Robert, ... tout ça me laisse perplexe. Enfin, les unes de CH sur le petit Aylan ou les jeunes femmes otages de Boko haram me révoltent. Je me laisserais aller même à dire qu'elles sont racistes et insultantes
J'aime bien le ton humble de votre réaction. Cependant je suis en désaccord avec justement qui tend à laisser penser que Mediapart a commis une quelconque erreur. CH dont le fond des articles n'a jamais atteind le niveau des élastiques de mes chaussettes et l'agresseur dans cette histoire. La rédaction de CH se sert des révélations sur les perversions sexuelles de Ramadan pour regler des comptes ideologiques avec Pleynel. C'est le degré zéro du travail journalistique. Ensuite, j'avoue que le journal de Philippe Val donnant des leçons de liberté d'expression alors que celui-ci a viré dans sa carrière des gens comme Guillon, Portes et Mona Chollet, Siné, caviardé des articles de Cyran, denigré le boulot de Denis Robert, ... tout ça me laisse perplexe. Enfin, les unes de CH sur le petit Aylan ou les jeunes femmes otages de Boko haram me révoltent. Je me laisserais aller même à dire qu'elles sont racistes et insultantes
J'aime bien le ton humble de votre réaction. Cependant je suis en désaccord avec justement qui tend à laisser penser que Mediapart a commis une quelconque erreur. CH dont le fond des articles n'a jamais atteind le niveau des élastiques de mes chaussettes et l'agresseur dans cette histoire. La rédaction de CH se sert des révélations sur les perversions sexuelles de Ramadan pour regler des comptes ideologiques avec Pleynel. C'est le degré zéro du travail journalistique. Ensuite, j'avoue que le journal de Philippe Val donnant des leçons de liberté d'expression alors que celui-ci a viré dans sa carrière des gens comme Guillon, Portes et Mona Chollet, Siné, caviardé des articles de Cyran, denigré le boulot de Denis Robert, ... tout ça me laisse perplexe. Enfin, les unes de CH sur le petit Aylan ou les jeunes femmes otages de Boko haram me révoltent. Je me laisserais aller même à dire qu'elles sont racistes et insultantes
J'aime bien le ton humble de votre réaction. Cependant je suis en désaccord avec justement qui tend à laisser penser que Mediapart a commis une quelconque erreur. CH dont le fond des articles n'a jamais atteind le niveau des élastiques de mes chaussettes et l'agresseur dans cette histoire. La rédaction de CH se sert des révélations sur les perversions sexuelles de Ramadan pour regler des comptes ideologiques avec Pleynel. C'est le degré zéro du travail journalistique. Ensuite, j'avoue que le journal de Philippe Val donnant des leçons de liberté d'expression alors que celui-ci a viré dans sa carrière des gens comme Guillon, Portes et Mona Chollet, Siné, caviardé des articles de Cyran, denigré le boulot de Denis Robert, ... tout ça me laisse perplexe. Enfin, les unes de CH sur le petit Aylan ou les jeunes femmes otages de Boko haram me révoltent. Je me laisserais aller même à dire qu'elles sont racistes et insultantes
J'aime bien le ton humble de votre réaction. Cependant je suis en désaccord avec justement qui tend à laisser penser que Mediapart a commis une quelconque erreur. CH dont le fond des articles n'a jamais atteind le niveau des élastiques de mes chaussettes et l'agresseur dans cette histoire. La rédaction de CH se sert des révélations sur les perversions sexuelles de Ramadan pour regler des comptes ideologiques avec Pleynel. C'est le degré zéro du travail journalistique. Ensuite, j'avoue que le journal de Philippe Val donnant des leçons de liberté d'expression alors que celui-ci a viré dans sa carrière des gens comme Guillon, Portes et Mona Chollet, Siné, caviardé des articles de Cyran, denigré le boulot de Denis Robert, ... tout ça me laisse perplexe. Enfin, les unes de CH sur le petit Aylan ou les jeunes femmes otages de Boko haram me révoltent. Je me laisserais aller même à dire qu'elles sont racistes et insultantes
J'aime bien le ton humble de votre réaction. Cependant je suis en désaccord avec justement qui tend à laisser penser que Mediapart a commis une quelconque erreur. CH dont le fond des articles n'a jamais atteind le niveau des élastiques de mes chaussettes et l'agresseur dans cette histoire. La rédaction de CH se sert des révélations sur les perversions sexuelles de Ramadan pour regler des comptes ideologiques avec Pleynel. C'est le degré zéro du travail journalistique. Ensuite, j'avoue que le journal de Philippe Val donnant des leçons de liberté d'expression alors que celui-ci a viré dans sa carrière des gens comme Guillon, Portes et Mona Chollet, Siné, caviardé des articles de Cyran, denigré le boulot de Denis Robert, ... tout ça me laisse perplexe. Enfin, les unes de CH sur le petit Aylan ou les jeunes femmes otages de Boko haram me révoltent. Je me laisserais aller même à dire qu'elles sont racistes et insultantes
J'aime bien le ton humble de votre réaction. Cependant je suis en désaccord avec justement qui tend à laisser penser que Mediapart a commis une quelconque erreur. CH dont le fond des articles n'a jamais atteind le niveau des élastiques de mes chaussettes et l'agresseur dans cette histoire. La rédaction de CH se sert des révélations sur les perversions sexuelles de Ramadan pour regler des comptes ideologiques avec Pleynel. C'est le degré zéro du travail journalistique. Ensuite, j'avoue que le journal de Philippe Val donnant des leçons de liberté d'expression alors que celui-ci a viré dans sa carrière des gens comme Guillon, Portes et Mona Chollet, Siné, caviardé des articles de Cyran, denigré le boulot de Denis Robert, ... tout ça me laisse perplexe. Enfin, les unes de CH sur le petit Aylan ou les jeunes femmes otages de Boko haram me révoltent. Je me laisserais aller même à dire qu'elles sont racistes et insultantes
J'aime bien le ton humble de votre réaction. Cependant je suis en désaccord avec justement qui tend à laisser penser que Mediapart a commis une quelconque erreur. CH dont le fond des articles n'a jamais atteind le niveau des élastiques de mes chaussettes et l'agresseur dans cette histoire. La rédaction de CH se sert des révélations sur les perversions sexuelles de Ramadan pour regler des comptes ideologiques avec Pleynel. C'est le degré zéro du travail journalistique. Ensuite, j'avoue que le journal de Philippe Val donnant des leçons de liberté d'expression alors que celui-ci a viré dans sa carrière des gens comme Guillon, Portes et Mona Chollet, Siné, caviardé des articles de Cyran, denigré le boulot de Denis Robert, ... tout ça me laisse perplexe. Enfin, les unes de CH sur le petit Aylan ou les jeunes femmes otages de Boko haram me révoltent. Je me laisserais aller même à dire qu'elles sont racistes et insultantes
J'aime bien le ton humble de votre réaction. Cependant je suis en désaccord avec justement qui tend à laisser penser que Mediapart a commis une quelconque erreur. CH dont le fond des articles n'a jamais atteind le niveau des élastiques de mes chaussettes et l'agresseur dans cette histoire. La rédaction de CH se sert des révélations sur les perversions sexuelles de Ramadan pour regler des comptes ideologiques avec Pleynel. C'est le degré zéro du travail journalistique. Ensuite, j'avoue que le journal de Philippe Val donnant des leçons de liberté d'expression alors que celui-ci a viré dans sa carrière des gens comme Guillon, Portes et Mona Chollet, Siné, caviardé des articles de Cyran, denigré le boulot de Denis Robert, ... tout ça me laisse perplexe. Enfin, les unes de CH sur le petit Aylan ou les jeunes femmes otages de Boko haram me révoltent. Je me laisserais aller même à dire qu'elles sont racistes et insultantes
J'aime bien le ton humble de votre réaction. Cependant je suis en désaccord avec justement qui tend à laisser penser que Mediapart a commis une quelconque erreur. CH dont le fond des articles n'a jamais atteind le niveau des élastiques de mes chaussettes et l'agresseur dans cette histoire. La rédaction de CH se sert des révélations sur les perversions sexuelles de Ramadan pour regler des comptes ideologiques avec Pleynel. C'est le degré zéro du travail journalistique. Ensuite, j'avoue que le journal de Philippe Val donnant des leçons de liberté d'expression alors que celui-ci a viré dans sa carrière des gens comme Guillon, Portes et Mona Chollet, Siné, caviardé des articles de Cyran, denigré le boulot de Denis Robert, ... tout ça me laisse perplexe. Enfin, les unes de CH sur le petit Aylan ou les jeunes femmes otages de Boko haram me révoltent. Je me laisserais aller même à dire qu'elles sont racistes et insultantes
J'aime bien le ton humble de votre réaction. Cependant je suis en désaccord avec justement qui tend à laisser penser que Mediapart a commis une quelconque erreur. CH dont le fond des articles n'a jamais atteind le niveau des élastiques de mes chaussettes et l'agresseur dans cette histoire. La rédaction de CH se sert des révélations sur les perversions sexuelles de Ramadan pour regler des comptes ideologiques avec Pleynel. C'est le degré zéro du travail journalistique. Ensuite, j'avoue que le journal de Philippe Val donnant des leçons de liberté d'expression alors que celui-ci a viré dans sa carrière des gens comme Guillon, Portes et Mona Chollet, Siné, caviardé des articles de Cyran, denigré le boulot de Denis Robert, ... tout ça me laisse perplexe. Enfin, les unes de CH sur le petit Aylan ou les jeunes femmes otages de Boko haram me révoltent. Je me laisserais aller même à dire qu'elles sont racistes et insultantes
J'aime bien le ton humble de votre réaction. Cependant je suis en désaccord avec justement qui tend à laisser penser que Mediapart a commis une quelconque erreur. CH dont le fond des articles n'a jamais atteind le niveau des élastiques de mes chaussettes et l'agresseur dans cette histoire. La rédaction de CH se sert des révélations sur les perversions sexuelles de Ramadan pour regler des comptes ideologiques avec Pleynel. C'est le degré zéro du travail journalistique. Ensuite, j'avoue que le journal de Philippe Val donnant des leçons de liberté d'expression alors que celui-ci a viré dans sa carrière des gens comme Guillon, Portes et Mona Chollet, Siné, caviardé des articles de Cyran, denigré le boulot de Denis Robert, ... tout ça me laisse perplexe. Enfin, les unes de CH sur le petit Aylan ou les jeunes femmes otages de Boko haram me révoltent. Je me laisserais aller même à dire qu'elles sont racistes et insultantes
J'aime bien le ton humble de votre réaction. Cependant je suis en désaccord avec justement qui tend à laisser penser que Mediapart a commis une quelconque erreur. CH dont le fond des articles n'a jamais atteind le niveau des élastiques de mes chaussettes et l'agresseur dans cette histoire. La rédaction de CH se sert des révélations sur les perversions sexuelles de Ramadan pour regler des comptes ideologiques avec Pleynel. C'est le degré zéro du travail journalistique. Ensuite, j'avoue que le journal de Philippe Val donnant des leçons de liberté d'expression alors que celui-ci a viré dans sa carrière des gens comme Guillon, Portes et Mona Chollet, Siné, caviardé des articles de Cyran, denigré le boulot de Denis Robert, ... tout ça me laisse perplexe. Enfin, les unes de CH sur le petit Aylan ou les jeunes femmes otages de Boko haram me révoltent. Je me laisserais aller même à dire qu'elles sont racistes et insultantes
J'aime bien le ton humble de votre réaction. Cependant je suis en désaccord avec justement qui tend à laisser penser que Mediapart a commis une quelconque erreur. CH dont le fond des articles n'a jamais atteind le niveau des élastiques de mes chaussettes et l'agresseur dans cette histoire. La rédaction de CH se sert des révélations sur les perversions sexuelles de Ramadan pour regler des comptes ideologiques avec Pleynel. C'est le degré zéro du travail journalistique. Ensuite, j'avoue que le journal de Philippe Val donnant des leçons de liberté d'expression alors que celui-ci a viré dans sa carrière des gens comme Guillon, Portes et Mona Chollet, Siné, caviardé des articles de Cyran, denigré le boulot de Denis Robert, ... tout ça me laisse perplexe. Enfin, les unes de CH sur le petit Aylan ou les jeunes femmes otages de Boko haram me révoltent. Je me laisserais aller même à dire qu'elles sont racistes et insultantes
J'aime bien le ton humble de votre réaction. Cependant je suis en désaccord avec justement qui tend à laisser penser que Mediapart a commis une quelconque erreur. CH dont le fond des articles n'a jamais atteind le niveau des élastiques de mes chaussettes et l'agresseur dans cette histoire. La rédaction de CH se sert des révélations sur les perversions sexuelles de Ramadan pour regler des comptes ideologiques avec Pleynel. C'est le degré zéro du travail journalistique. Ensuite, j'avoue que le journal de Philippe Val donnant des leçons de liberté d'expression alors que celui-ci a viré dans sa carrière des gens comme Guillon, Portes et Mona Chollet, Siné, caviardé des articles de Cyran, censuré le boulot de Denis Robert, ... tout ça me laisse perplexe. Enfin, les unes de CH sur le petit Aylan ou les jeunes femmes otages de Boko haram me révoltent. Je me laisserais aller même à dire qu'elles sont racistes et insultantes
J'aime bien le ton humble de votre réaction. Cependant je suis en désaccord avec justement qui tend à laisser penser que Mediapart a commis une quelconque erreur. CH dont le fond des articles n'a jamais atteind le niveau des élastiques de mes chaussettes et l'agresseur dans cette histoire. La rédaction de CH se sert des révélations sur les perversions sexuelles de Ramadan pour regler des comptes ideologiques avec Pleynel. C'est le degré zéro du travail journalistique. Ensuite, j'avoue que le journal de Philippe Val donnant des leçons de liberté d'expression alors que celui-ci a viré dans sa carrière des gens comme Guillon, Portes et Mona Chollet, Siné, caviardé des articles de Cyran, censuré le boulot de Denis Robert, ... tout ça me laisse perplexe. Enfin, les unes de CH sur le petit Aylan ou les jeunes femmes otages de Boko haram me révoltent. Je me laisserais aller même à dire qu'elles sont racistes et insultantes
J'aime bien le ton humble de votre réaction. Cependant je suis en désaccord avec justement qui tend à laisser penser que Mediapart a commis une quelconque erreur. CH dont le fond des articles n'a jamais atteind le niveau des élastiques de mes chaussettes et l'agresseur dans cette histoire. La rédaction de CH se sert des révélations sur les perversions sexuelles de Ramadan pour regler des comptes ideologiques avec Pleynel. C'est le degré zéro du travail journalistique. Ensuite, j'avoue que le journal de Philippe Val donnant des leçons de liberté d'expression alors que celui-ci a viré dans sa carrière des gens comme Guillon, Portes et Mona Chollet, Siné, caviardé des articles de Cyran, censuré le boulot de Denis Robert, ... tout ça me laisse perplexe. Enfin, les unes de CH sur le petit Aylan ou les jeunes femmes otages de Boko haram me révoltent. Je me laisserais aller même à dire qu'elles sont racistes et insultantes

MDP leur fait peur 

Que la sympathique vice-présidente madame Lindgaard nous dise d'abord, SVP, ce qu'elle pense du contenu de ces deux livres, parmi d'autres, et du sérieux de leurs auteurs qui déniaise sur l'islam .... auquel croient, à ma grande tristesse, des amis chers diplômés et enseignants..

Manifestement vous n'avez pas écouté le live où Jade Lindgaard, justement, s'explique. Et très bien.

La petite phrase qui dit que l'islamisme n'est pas un problème , et bien à moi me pose problème. A moins que J. Lindgaard nous explique ce qu'est pour elle l'islamisme et en quoi il n'est pas problématique.

J Lindgraad s'est bien expliquée dans la vidéo et elle était visiblement émue.

Merci et bravo pour ces explications qui m'ont convaincue qu'il y avait eu une maladresse dans les propos et leur temporalité dans cette séquence malheureuse.

C'est ce Médiapart là que je souhaite continuer à lire.

Néanmoins il serait intéressant de revenir sur la question de l'islamisme dans sa dimension politique et prosélyte et comment il infuse dans la société française, au delà de la définition que vous avez pu donner. Vous ne pouvez pas la dissocier de la spécificité française qu'est la république laïque inscrite dans la constitution ce qui n'est pas le cas des autres pays européens qui autorisent par exemple le port du tchador.

Qu'en est-il du salafisme en France ? quel sont ses usages et est-il compatible avec les valeurs de la république. Tarik Ramadan, même s'il est issu des Frères Musulmans en perte de vitesse dans le monde arabe suite aux purges notamment en Egypte, est-il considéré comme une sorte de "salafiste" tout du moins dans sa vision de l'islam et de ses préconisations de vie notamment pour les femmes. Je parle là de son éventuelle face "cachée" que Médiapart ne peut écarter au prétexte qu'il se présente comme un intellectuel et qu'il a accès au monde médiatique et universitaire.

Avant d'écarter les thèses de C. Fourest il faudrait faire des enquêtes plus poussées, même si il est très difficile de débusquer un personnage double. Mais justement on compte sur Médiapart ! Et ce n'est pas être islamophobe que de vouloir éclaircir la personnalité de Ramadan. Critiquer les mauvaises pratiques de l'islam ne doit pas nous amener à nous faire insulter. Oui il y a des musulmans qui déconnent tout comme des cathos intégristes ou bouddhistes ou indouistes, et les 2 derniers ne sont pas tristes !

Je vous conseille le film " M. W"

 

 

Le seul fait que Fourest ait raconté partout (et continue à le faire) que le mot "islamophobie" serait une invention récente des Frères musulmans et des mollahs iraniens (grands potes comme chacun sait) la disqualifie à mes yeux. Ce n'est pas une journaliste, c'est juste une "polémiste" qui fait son beurre en caressant la fachosphère dans le sens du poil, avec l'aimable collaboration technique des médias du régime : la version "féministe" d'Eric Zemmour. 

Si vous comprenez l'anglais, je vous conseille de lire l'Islamophobia de Wikipedia in english, un article bien plus riche et documenté que sa version française, et qui fait prendre l'air via "footnotes" et autres liens externes.

Mais sinon vous avez des convictions personnelles ou vous comptez sur le prêt à penser et les listes noires de Mediapart comme l'intégriste religieux suit avec des œillères la bible, le coran ou la torah, en balayant tout le reste ?

Polony n'est pas d'accord avec Mediapart : vous vous êtes forcément "trompée sur elle", et tout ce qu'elle a pu dire avant était forcément faux !

Mais votre confession d'avoir osé "l'apprécier", vous donne semie-absolution, et vous pourrez l'être totalement en brûlant vos livres de Polony (ou en changeant de chaîne et de station plutôt vue la force de vos convictions) et en citant 3 Notre Plenel et 2 Je Vous Salue Arfi !

Et votre façon de cracher encore et toujours sur Caroline Fourest avec la meute n'est plus seulement agaçante, elle est impardonnable ! Impardonnable au même titre que ce qu'a dit et écrit Plenel à propos de la rédaction de Charlie l'est.

Car la dénigrer systématiquement et de manière si simpliste justifie la haine des tarés qui veulent sa peau et qui la condamnent à vivre, depuis et pour longtemps, notamment pour son courage vis à vis du tartufe Ramadan, sous escorte policière. Et que le harcèlement des prétendus gauchistes qui l'insultent encore et encore en la diffamant de manière honteuse avec des méthodes staliniennes, s'apparente de plus en plus à une fatwa à la française. Fatwa qui consiste, pour une partie de la gauche au nom de la liberté(sic), alliée à une partie de la droite et de l'extrême-droite, (oui oui, vous aussi) pour mieux servir leur catholicisme tradi, à être angéliques à l'égard des fous de dIEU, pour être soi disant du côté des faibles, et à mettre une cible sur le dos de personnalités de gauche qui sont traités d'islamophobe quand il s'attaquent à l'intégrisme et au mythe de l'islam politique démocratique !

Être du côté des faibles, c'est être comme Caroline Fourest du côté de ces femmes laïques ou musulmanes qui refusent les diktats qu'on leur impose de plus en plus dans certains quartiers voire certaines villes de France, au nom de la loi islamique qui surclasse les lois de la République, tandis que des gogo(chiste)s hurlent au manque de respect des cultures minoritaires. Comme si mettre un voile, ne pas pouvoir s'habiller comme on le souhaite ou aller à la piscine avec des hommes étaient "culturel" ! Cultures et traditions n'ont pas grand chose à voir sinon on brûlerait encore des sorcières et l'on ferait dévorer des chrétiens par des lions dans les arènes !

On peut tolérer la foi chrétienne, juive ou musulmane et respecter qu'une femme puisse porter le voile comme je le fais, sans s'interdire de penser et dire que les religions sont des fables parfois dangereuses et souvent obscurantistes, et que la femme voilée l'est par soumission à une tradition obsolète qui la contraint. Et ce, même si cette contrainte n'est pas physique ou morale mais simplement inconsciente. Ou parce qu'elle le fait par un sentiment d'appartenance à une communauté et que c'est donc potentiellement dangereux pour notre modèle républicain (que cette gauche semble honnir sans qu'on sache quel modèle ils veulent défendre). Ou encore par provocation face à un racisme certes bien réel, mais sans que cela m'ôte le droit de penser, sans qu'on me traite d'islamophobe, que mettre un voile n'est pas forcément la bonne méthode pour lutter contre le racisme, et encore moins le meilleur moyen de rassembler les citoyens de France, d'Europe et du Monde.

Moi, c'est plutôt ce que je lis dans les livres de Fourest. Dans d'autres elle combat, tout aussi courageusement, l'extrême droite et, là encore, ses tartufes.

Alors lisez les, ses livres, au lieu de bêler les mêmes inepties avec le reste du troupeau. En ne lisant que ceux qui échappent à l'autodafé d'un courant "angéliste" qui continue de taper sur ceux qui s'interrogent sur la complaisance qu'on laisse à certains citoyens revendiquant à grands cris une liberté religieuse incontestable et toujours plus étendue. Au moment même où ceux qui critiquent cette même religion, -et d'ailleurs bien plus souvent, uniquement ses intégristes- sont pris pour cible et quasi tous contraints de vivre sous protection policière. Quand ils n'ont pas, malgré la protection, été décimés comme l'a été la rédaction de Charlie sur laquelle on continue pourtant de cracher inlassablement !

J'étais, je suis et resterai Charlie ! Sans condition ! Et sans hypocrisie comme le fait encore Mediapart dans cette vidéo dans une parodie d'analyse !

Et j'étais Mediapart aussi ! Ça ne me semblait pas incompatible du reste. Mais après avoir écouté une partie de sa rédaction se défendre de ce dont on ne l'a jamais accusée ; en déviant encore et toujours le sujet pour mieux masquer leurs erreurs ; en se servant d'une pseudo-contrition pour mieux recracher sur Charlie ; en geignant sur leur sort de pauvre petite rédaction sans défense et pas préparée à la jungle médiatique, quand c'est un terrain sur lequel ils excellent d'habitude ; et alors que certains de ses membres, adoubés par leurs pairs, l'ont portant suralimentée eux même sans nuance et sans finesse ; je m'interroge plus que jamais sur le fait de le rester.

En tout cas aujourd'hui, je ne suis pas Mediapart.

Demain est un autre jour...

Vous auriez du répondre par une caricature, du style, la bave du (des) crapauds n’atteint  pas la figure du sage. 

Tiens au passage vous me faîtes de la peine bon alors il faudra un jour que vous réalisiez que le pseudo concept d'islamophobie a été en réalité construit comme un instrument à des fin communautaristes et c'est peu de le dire pour une archéologie du concept je vous à l’ouvrage de Pierre André Taguieff la judéophobie des modernes si ma mémoire est bonne. Il ya tout une partie de son ouvrage où il montre sur quelle base il a émergé dans la tête de barbu. Pour être précis il faudrait dire réémergé puisque la chose été en quelque sorte réinventé. Pour le fun j'ai pisté sur Gallica la première occurrence c'est à mourir de rire ça apparaît sous la plume d'une anthropologue du dimanche qui se pose gravement al question de savoir pourquoi l'islam est plus adapté au population africaine que le christianisme - et là je suis politiquement correct sous la plume de ce monsieur il est question des nègres fétichistes essentialisé sous une forme particulièrement raciste - sexualité débridée etc - et la réponse est que l'islam, moins complexe que le christianisme parce que moins transcendant est bien plus adapté à des esprits simples ( je ne fait que résumer le propos je n'en suis aps l'auteur mais c'est d'un paternalisme et d'un racisme  poisseux ... - il en déduit que l'islam serait le moyen de civiliser nos colonies d'où sa défense de l'islam. Après tout la France à cette période -Algérie française oblige - se pense comme une puissance musulmane
Mais pourquoi cette défense était-elle rendu nécessaire c'est qu'à l'époque - on est dans une séquence qui débouche de la fin du XIX eme siècle - avec la problématique de la marche vers la première guerre mondiale - nos politiques - républicains en tête - sont à l'époque persuadés de l'existence d'une vaste conspiration pan islamique - sauf que voila à l'époque elle n'existe pas ... Pour plus de détail voir les enseignement  2015-2016-2017 d'Henri Laurens au collège de France qui évoque ce contexte et qui permet de comprendre.

http://www.college-de-france.fr/site/henry-laurens/course-2015-2016.htm
http://www.college-de-france.fr/site/henry-laurens/course-2016-2017.htm

Quant à l'ouvrage quel je fais référence et que j'ai résumé à grand trait :

http://gallica.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k6152175h?rk=85837;2

C'est l'inventeur du terme

Quant à PAT :

https://livre.fnac.com/a2054114/Pierre-Andre-Taguieff-La-judeophobie-des-modernes

Donc si vous voulez vraiment faire un truc intelligent pour une fois cessez d'utiliser ce terme.... 


 " ....le pseudo concept d'islamophobie a été en réalité construit comme un instrument à des fin communautaristes  ..."

La phobie, c'est la crainte, pas l'appel à la haine ou au meurtre

Craindre l'application  intégrale du Qoran qui contient des appels au meurtre et justifie des exécutions au nom d'Allah est on ne peut plus réaliste et responsable .

Bon, je remets mon lien : Islamophobia...

370 lignes de texte dense, plus 209 footnotes (références) avec liens correspondants. Oui, je sais ! Certains Frenchies sont non english speaking, dont "managers" du globalized business qui se la jouent Young LeadersBusiness Class, etc. Pas vous, j'espère.

Quoi qu'il en soit... de l'air, de l'air, ouvrez les frontières !

la doxa habituelle je vous ai donné quelque piste mais si pensez plus avant vous fatigue ...

Vous pouvez aussi lire Islamophobie, comment les élites françaises fabriquent le problème musulmnan,   d'Abdeallali Hajjat et Marwan Mohammed (pas celui du CCIF) chercheur au CNRS qui ont une autre lecture différente de celles que vous rapportez. Ce travail de recherche sérieux, définit le terme, montre que dans le monde Anglosaxon, il pose beaucoup moins de probléme qu'en France et que c'est un sujet d'étude sérieux, il fait également le parallèle entre l'Islamophobie actuelle et l'antisémitisme au début du siècle dernier...

Personnellement, je trouve que le déni d'islamophobie dans une société comme la France est juste invraisemblable, au regard de ses effets  notamment discriminatoires (discriminations qui touchent plus les filles que les garçons), méfiance dans les relations sociales entre les concitoyens musulmans visibles et les autres, dénigrement systématique d'une partie de la population dans les médias en raison de ses croyances...

Peut être faudrait il changer le terme puisqu'il fait polémique : racisme antimusulman me conviendrait tout aussi bien mais il faudra un jour se coltiner ces questions de manière rigoureuse.

 

Il va falloir admettre que la disparition du groupe historique des fondateurs de Charlie Hebdo n'est pas sans conséquences, c'est un problème de mentalité, de maturité, de discernement et d'humour. La forme y est toujours, mais pas le fond. Nous le public étions complices de Charlie, nous ne le sommes plus. Reste le plaisir de voir des gens s'exprimer sans entraves, mais politiquement Charlie Hebdo n'existe plus.

Vous trouvez que politiquement CH n'existe plus ?  Que d'influences pourtant pour quelqu'un qui selon vous " n'existe plus ". L'expression employée d'ailleurs laisse à désirer.

Le plus dur pour des journalistes indépendants comme ceux qui exercent à médiapart et font un gros effort pour affronter les vieux démons de l'amalgame, est que ce type de réflexe primitif a gagné une certaine élite intellectuelle et est aussi de plus en plus exploité par des politicards qui n'hésitent pas à taper sous la ceinture, et cela même au sein de partis de gauche qui se revendiquait pourtant du progressisme ....

Ce crétinisme devenu quasi-institutionnel est la conséquence logique et voulue de la stratégie du terrorisme qui, par la terreur, les crimes les plus abject, a réussi à imposer une forme d'irrationnel pathologique dans notre discours national.

Contre cette dégringolade du rationnel, pour "des élites" disposant d'un important porte voix médiatique en ayant su garder un semblant de sang froid, garant ainsi d'une vrai résistance au terrorisme, il est très difficile de se faire entendre ...

Sur le populisme, la pensée de Chantal Mouffe est de plus en plus d'actualité, pourra t-on gagner cette bataille avec un discours rationnel ??

« Une certaine élite intellectuelle » que je qualifierais de trumpisée avant Trump.

Force est de constater que le Coq gaulois est en pleine régression intellectuelle. Il se croit phare du monde, le monde le regarde, mi amusé mi attristé, et le ridicule gallinacé ne s'en rend même pas compte... C'est pathétique !

Heureusement pour nous (les gens), la plupart de nos camarades humains du vaste monde savent ne pas confondre peuples et "élites" dirigeantes : ils ont les même à la maison.

  • Nouveau
  • 23/11/2017 09:43
  • Par

la fosse aux lions ! Plenel est un habitué, il a pratiqué lui même la surenchère sur melenchon par la même sur toute la FI , comme les autres. Je trouve cette polémique déplorable mais bien à sa place dans ce que nous vivons aujourd'hui, de la médiocrité narcissique.

leurs état d'âme franchement je m'en fiche il est des douleurs bien plus graves surtout en ce moment.

" Je trouve cette polémique déplorable mais bien à sa place dans ce que nous vivons aujourd'hui, de la médiocrité narcissique.

leurs état d'âme franchement je m'en fiche il est des douleurs bien plus graves surtout en ce moment."

Entièrement d'accord.

Tout ce déballage d'hyper-réactivité et d'hyper-émotivité personnelles mal contrôlées, témoigne d'exigences d'enfants gâtés.

L'intérêt de la liberté s'arrête quand l'utilisation de cette dernière confine à la stupidité. Face à son prédateur surexcité, la biche n'a pas intérêt à revendiquer la liberté de lui faire face.

Question de bon sens, car il ne faut pas oublier que les humain-e-s ont un cerveau reptilien.

C'est bien.

Sans doute ce qu'il fallait faire en urgence, côté spectacle.

  • Nouveau
  • 23/11/2017 10:55
  • Par

La liberté d'expression doit être la même pour tout le monde, c'est à dire totale. Il y a depuis plusieurs années un processus rampant de censure qui rappelle la mise en place insidieuse des régimes totalitaires et atteint maintenant des comportements et des actes qui relèvent de "1984". Une véritable police de la pensée maniant l'insulte et le terrorisme intellectuel se déchaîne avec toujours le même objectif: distraire l'opinion publique, rendre tabous certains sujets, provoquer le chaos, inciter à la guerre civile.

oui

Votre dernier paragraphe (les autres méritent aussi des remarques, mais il y faut du temps) aura un sens lorsque :

1/ Vous aurez montré qu'il n'est pas question de "simple signe d'islamophobie".

De quoi est-ce le signe alors ?

2/ La justice aura dit son mot.

Sinon, c'est vous qui vous placez automatiquement aux côtés des magazines que vous citez, et dont l'"honnêteté intellectuelle" ne vous a pas frappé.

P. S. : Cela commençait bien pourtant, puisque le débat ne peut se faire qu'entre adversaires qui se respectent assez pour s'écouter mutuellement avant de critiquer. A l'arrivée, on constate que ce n'était que procédé rhétorique banal.

P. S. 2 : "...non-détection...", dites-vous, qui suppose donc une défaillance grave chez les journalistes. De quel radar doit-on disposer, en dehors des faits et des documents disponibles ?! Puisque votre équipement dispose de ce radar, veuillez en fournir la nature et les observations inespérées !

P. S. 2 : "...non-détection...", dites-vous, qui suppose donc une défaillance grave chez les journalistes. De quel radar doit-on disposer, en dehors des faits et des documents disponibles ?! Puisque votre équipement dispose de ce radar, veuillez en fournir la nature et les observations inespérées !

  Le radar du bon sens, celui qui fait que les pères la morale ou la rigueur, qui sont des personnages publics, soient confrontés à leur pratique personnelle. F.Fillon y a eu droit. Pourquoi serait-ce différent au sujet de la religion? Avant de donner une tribune à un islamologue comme T.Ramadan la moindre des choses c'est de vérifier que sa pratique ne soit pas à l'opposé de ses propos.
Je suis également surpris que malgré une enquête poussée de mediapart rien ne soit sorti, combien d'autres hypocrites religieux comme politique ont pu être ainsi légitimé médiatiquement?

Veuillez lire l'échange plus bas avec Golondrina (qui a les mêmes préoccupations que les vôtres).

Ce commentaire a été dépublié par son auteur·e.

1)  Les attitudes de Caroline Fourest et de Manuel Valls peuvent être interprétés comme les signes d'une conception un peu raide de la laïcité et d'une forte allergie vis-à-vis du fondamentalisme islamique.  Si vous entendez par islamophobie une maladive peur de l'Islam, il me semble que leur attitude agressive infirme ce diagnostic. Si vous entendez par là la haine de l'Islam, il me semble qu'ils s'en défendent absolument et si  c'est une haine dissimulée, ce serait à ceux qui les en accusent de le démontrer.

2) "Attendre que la justice ait dit son mot"   La justice tranchera sur la culpabilité de Tarik Ramadan au regard de la loi pénale. Disons qu'il paraît très très mal embarqué de ce point de vue et qu'il se préoccupera sans doute de trouver un pays d'accueil n'ayant pas d'accord d'extradition avec la France. Serait-il innocenté (hypothèse audacieuse vu les témoignages multiples, concordants et accablants), il restera, comme pour DSK mais en plus grave encore, des faits établis qui le disqualifient complètement en tant qu'intellectuel intervenant sur des sujets moraux et sociétaux.

"Non-détection" :  J'emploie cette expression un peu lourde à dessein pour son caractère neutre. Je précise même qu'il ne s'agit pas d'une faute. Ne me faites donc pas dire qu'il s'agit d'une "défaillance grave". Et je parlais là de la non-détection de la duplicité de Tarik Ramadan et non des agressions sexuelles dont il est maintenant accusé.

Votre point 2 : il se peut que ce que vous dites — pures hypothèses — soit vrai. Mais le fait est qu’aujourd’hui ce n’est pas vrai. Donc spéculation para-judiciaire.

Veuillez m’excuser pour le point 1. Je manque de temps, mais promets d’y revenir.

Votre réponse plus bas ne me satisfait pas, je pense qu'il faut vérifier un minimum quand les personnages ont une influence morale certaine. Vous parlez de police des mœurs et moi je vous parle d'un simple filtre qui nous épargnerez les hypocrites et leur double langage foireux. Ce qui éviterais de faire de certains tartuffes des "intellectuels" médiatique influent.

Vous arrivez un peu tard. La conformité morale des actes et des discours était l’affaire des Anciens. De Platon et Aristote à saint Augustin et saint Thomas. Or toute la philosophie politique des Modernes est issue de Machiavel : séparation des faits et des valeurs, en termes wébériens. 

Leo Strauss, qui passa son temps à critiquer Max Weber, a voulu d'une certaine manière restaurer la Tradition. Résultat : le néoconservatisme, pour faire vite !

Mais il restait lucide sur un point important : les Modernes sont trop machiavellisés pour comprendre ce qui les oppose aux Anciens !

C’est pourquoi ce que vous appelez de vos vœux est pure spéculation. Quelle instance chargerez-vous démocratiquement de débusquer des Tartuffe ? Et au nom de quoi ?!

Votre commentaire parsemé de référence je ne sais pas s'il s'adresse à moi, je n'ai pas votre culture parlez plutôt avec vos mots qui sont ceux que je peux comprendre.

Désolé ! Mille excuses !

Ce commentaire a été dépublié par son auteur·e.

Je parle ici de cas très particulier, ceux de politiques ou de religieux dont le contrôle des mœurs est une motivation majeure. A partir de là vous trouvez que j’appelle de mes vœux une sorte de police des mœurs? Il y a une incompréhension car ce n'est pas du tout mon intention.

Je n'ai pu suivre votre débat qu'aujourd'hui. Je trouve l'exercice à la fois courageux et utile.

Courageux car dans cette "mini-réunion" de la rédaction la porte était ouverte et on a pu se rendre compte de votre façon de travailler, de discuter, de reconnaître telle ou telle nuance, voire plus, entre vous et parfois trop rapide ou moins lente "réaction" au quotidien. Je pense que c'est toujours payant quand on lève le voile sur ses doutes et ses interrogations.

Utile car cela permet de faire réfléchir sur la complexité du travail d'une rédaction, d'un journal et d'autoriser le lecteur, mieux informé,  à être davantage alerte, critique et "instruit" jusqu'où on peut aller dans la compréhension pour soi des enjeux.

Peut-être un "bémol"... Cette séquence que Mediapart (rédaction, lecteurs, blogueurs) vient de vivre a beaucoup mobilisé et nous avons été nombreux à commenter, à interroger, à critiquer, à soutenir, à écrire oui...mais, etc. C'est à dire, un des fondements de Mediapart le participatif. Votre séquence d'hier soir, à part une référence rapide à l'interrogation de Roger Evano n'a pas abordé ce que ce collectif -informel- a produit et voulu apporter.

Pour ma part je me suis demandé ce que vous deviez "savoir, au juste?  "pour ne pas être accusés de complicité...

Et qui est-ce qui doit fournir les certificats de bonnes moeurs des interviewés et des auteurs lus pour l'information, les comptes-rendus et la critique ?! Les accusateurs de laxisme, sans doute, voire d'ignorance, d'incompétence des journalistes ?

Est-ce que le "niveau de connaissance" des journalistes doit se perfectionner au niveau de la police des moeurs ?

Et pourquoi ce que vous appelez "milieux autorisés", dont vous parlez avec assurance, auraient-ils gardé si précieusement ce "secret de polichinelle" ?!

Vous êtes étonnant. Il n'y a aucune malveillance, ni arrogance, excepté ici les vôtres !

Le fil de discussion est lu (vous n'avez pas l'air de vous en rendre compte) par des gens honnêtes aussi. Ne montez pas trop vite aux sommets de la pureté !

+1

Votre aveuglement est assez exemplaire!!!!!

Etonnant ( E),  je suis abonnée depuis plus de 7 ans sous un nom que les personnes "autorisées" connaissent parfaitement.

La lectrice que je suis, a, ce me semble, le droit de poser les questions qui la préoccupent sans avoir à subir votre procès d'intention version stalinienne.

Cette question est-elle tabu ?

Vous m'accusez de malhonnêteté sur quelles preuves ? Votre malveillance en est du coup parfaitement illustrée.

 

Oh là là !

Je ne sais pas de quoi parlez !

Golondrina, n'est-ce pas vous qui montez sur vos grands chevaux (..procès stalinien ?! Bigre !) ? Abdelilah Najmi posait une question qui me semble très pertinente à laquelle vous n'essayez pas de répondre (le pourriez-vous ?)

 

Est-ce que le "niveau de connaissance" des journalistes doit se perfectionner au niveau de la police des moeurs ?

Une question excessive à ce point est pertinente ou juste provocatrice?

La question n’est ni excessive, ni provocatrice. Elle vous choque parce qu’aucune réponse toute faite ne pourrait y être donnée. Il faut réfléchir. Est-ce que Golondrina a répondu ? Et vous, y avez-vous répondu ? 

Alors ?

C’est une question de bonne foi, pourtant !

Dans le travail qui a été fait sur Tarik Ramadan, il était écrit qu'il est "un bon vivant". Avec le recul, on voit à quel point cette expression était mal choisie (un agresseur sexuel est au contraire quelqu'un qui ne sait pas vivre, il me semble). 

Néanmoins, cela montre que les journalistes étaient informés (jusqu'à quel point, je ne le sais pas) que Tarik Ramadan ne menait pas une vie d'ascète. 

Là où la question d'Abdelilah Najdi est pertinente, c'est qu'une fois que le journaliste sait cela, que doit-il ou que peut-il en faire ? 

Faut-il que les journalistes se dotent d'un barème, d'une casuistique ou quelque chose d'équivalent à partir duquel ils devraient rendre cette info publique ou au contraire la taire au nom du respect de la vie privée ?

A mon avis, la réponse est non. La ligne de partage, c'est le code pénal qui la trace. Il ne faut surtout pas exiger des journalistes qu'ils aillent fouiller et faire leur marché dans la vie privée au nom de je ne sais quelle morale.

Néanmoins, la question est différente quand le sujet de l'article est lui-même quelqu'un qui édicte une morale. Dans le cas de Tarik Ramadan, il aurait été justifié, je crois, que les journalistes informent que Ramandan n'applique pas lui-même les principes qu'il prône (parce que cette info là, elle est purement factuelle). 

 

 

 

 

Je partage votre commentaire et le recommande.

  Non pour moi police des mœurs a une connotation péjorative et vous m'entrainez sur votre terrain. C'est tout de suite aller à l'extrême pour couper le débat. Vous me parlez de police des mœurs je vous parle d'investigation et de bon sens pour ne pas donner la parole à n'importe quel imposteur, un autre commentateur l'a relevé:
Guillaume LE COURIAUD
Dans le travail qui a été fait sur Tarik Ramadan, il était écrit qu'il est "un bon vivant". Avec le recul, on voit à quel point cette expression était mal choisie (un agresseur sexuel est au contraire quelqu'un qui ne sait pas vivre, il me semble).

 Je n'ai pas pris part à cette polémique qui pour moi reste principalement une bataille de figures médiatiques. Je ne reproche pas à mediapart d'être complice des turpitudes de l'homme a qui il a accordé une tribune, à part quelques politiciens isolés et usés personne ne le fait. Quand on est journaliste et quand on ne veut pas se retrouver dans cette situation on prend des précautions, elle n'ont pas été prise et c'est ce qui me surprend venant de mediapart.

 

Néanmoins, la question est différente quand le sujet de l'article est lui-même quelqu'un qui édicte une morale. Dans le cas de Tarik Ramadan, il aurait été justifié, je crois, que les journalistes informent que Ramandan n'applique pas lui-même les principes qu'il prône (parce que cette info là, elle est purement factuelle). 

 Ce qui n'a pas été fait, donc en se refusant à confronter les gens qui influent sur les mœurs avec leur propres mœurs on a pas fini de voir les hypocrites se répandre.
Je ne comprend pas pourquoi vous tirez aussi le débat à l'extrême. Entre ne pas mener une vie d'ascète et tromper sa femme alors qu'on est islamologue et qu'on disserte sur les mœurs je trouve que ce n'est pas franchement la même chose.

Là où la question d'Abdelilah Najdi est pertinente, c'est qu'une fois que le journaliste sait cela, que doit-il ou que peut-il en faire ?

  Je crois en la bonne foi de mediapart s'ils avaient tout su ils auraient réfléchi à deux fois avant de lui donner une telle légitimité. Qu'est ce que le journaliste ferait s'il sait qu'il a affaire à un imposteur? Certainement pas lui offrir une tribune pour se répandre ou alors bonjour la déontologie.
Je recommande votre commentaire je suis du même avis que vous.

Les lignes que vous mettez en italiques ne sont pas de moi.

Et pourtant votre réponse est censée s'adresser à moi.

Rectifier SVP.

J'ai rajouté son nom parce que visiblement "un autre commentateur" ne suffit pas pour indiquer qu'il ne s'agit pas de vos propos.

Quand des journalistes découvrent la machine médiatique infernale, et subissent ce que les représentants de la FI subissent quotidiennement dans les médias... Et oui, ça fait mal ! Le "Mélenchon joue à saute-cadavre" sonne peut être un peu différemment maintenant... Solidarité avec la rédaction, malgré tout, évidement, sans rancune. En espérant que Mediapart sera encore plus vigilent désormais à ne pas se retrouver de l'autre côté de la machine à broyer, et reste un espace de débat et de réflexion calme, honnête et laissant toute sa place à la réflexion de fond.
  • Nouveau
  • 23/11/2017 12:13
  • Par

Être solidaire de Charlie, comme le dit Jade Lindgaard, a propos de la caricature de Ramadanet des menaces qui s'ensuivirent, c'est être solidaire de la haine ambiante et de la vulgarité....donc pas besoin de continuer a écouter cette discussion.

Voir

The Great American Sex Panic of 2017

William Kaufman on the real predators among us. Counterpunch

où il raconte l'hystérie dans les universités américaines et Anglaises òu parait-il des étudiants e professeurs,en  littérature à Cambridge refusent d'étudier des pièces de Shakespeare ea Titus Andronicus, a cause de scènes de violences sexuelles mentionnées, qui pourraient traumatiser des étudiants ayant subi dans le passé certaines agressions de ce genre.

Laissons donc la justice faire son travail puisqu'il y'a des plaintes déposées, au lieu d'en discuter a longueur de journal.

 

*******

  • Nouveau
  • 23/11/2017 12:24
  • Par

Bonjour  à  la  rédaction . Oui  pas  mal   l émission  d  hier   pour les  explications  à destination de  ceux  qui  ne  connaissent  pas  Mediapart  et   le  travail  de  ces  journalistes . Mais quand  même  ne  pas  avoir  fait  d  article  ou  de réponse  à  la  Une  éssentialiste  de Riss  en  2016 concernant  "le  boucher  musulman et  la  femme  voilée  " tous  mis dans  le  même  sac  de part  leur  appartenance  religieuse  est  une  faute .

Il  aura fallu   lire  la  presse  anglo saxonne qui  elle  n  a  pas été  tendre avec  cet  éditorial  raciste .

Oui  les  journalistes de  Charlie  assassinés par  les  terroristes  sont  mort au  nom d  un  principe  : celui de  la  Liberté d expression... Mais  tout  pardonner à  ce  journal  ensuite c est  très  limite.. 

Je  préfère  m'en  tenir  au  livre   de  Todd Emmanuel  "Qui est Charlie ?
Sociologie d'une crise religieuse" que  je vais  relire  illico  presto ...

Salutations 

Ouais , bon, hein! les avis divergent quand à l’opportunité d'avoir voulu éclaircir les choses via cette vidéo.

Pour les lecteurs de médiapart, cela me semblait important et, personnellement, je l'attendais.Qu'elle est permis, cette vidéo, de constater des erreurs de part et d'autre, soit; mais cela permet aussi de voir qu'il y a une équipe soudée qui fait face, apparemment, à une situation inhabituelle, situation qui est intrinsèque au journalisme, en plus de réalité des faits évoqués à savoir Affaire Ramadan, Une de Charlie etc.... La complémentarité des interventions a permis de voir plusieurs facettes du problème et les commentaires ci dessus viennent aussi enrichir son analyse.

Juste un petit couac! Etait-il possible que des journalistes de Charlie soient là aussi pour apporter leur analyse?Sans doute pas en ce moment? Ou alors dans un proche avenir? Mais la polémique a assez duré, sans doute, me direz vous? Une explication par les seuls intervenants Médiapartiens n'aie pas suffisante à mon goût, d'autant que l'éthique de Médiapart n'a pas arrêté de la revendiquer sur le plateau.Suis je utopiste?

  • Nouveau
  • 23/11/2017 12:37
  • Par

Chers journalistes de Médiapart,

Je vous soutiens du fond du cœur.

Votre travail est remarquable. Surtout, Surtout méfiez-vous des réseaux sociaux et ne participez surtout pas aux polémiques de bas-étage, ces supports de l'immédiateté sont contraire au journalisme de réflexion.

Bon courage pour votre travail.

Ce qui est propre doit être sali ! Bravo à tous, continuez votre travail comme le dernier des mineurs. A nous, abonnés et lecteurs (idem pour le féminin) de relayer et d'encombrer les "cafés du commerces" avec ces infos "bétons" que vous mettez à notre disposition

Ça n'a pas du être une partie de plaisir, ce sera oublié publiquement avec l'amnésie médiatique habituelle dans quelques jours. Ce qui doit rester en revanche c'est la parole des femmes qui ont désigné leur agresseur (supposé jusqu'a que justice passe), et qui seraient fondées à cracher au visage de chaque personne qui a contribué volontairement à l'utilisation de leur témoignage pour créer puis alimenter cette tempête dans une bassine de chiasse. Faire diversion sur ce genre de sujet, c'est sale. Du boulot de lobbyiste.

  • Nouveau
  • 23/11/2017 14:10
  • Par

mais quand allez vous arrêter d' écrire sur tweeter et autre '' réseau social '' je ne suis inscrit nulle part je m' emporte très bien et la critique de ces réseaux passe par un boycott définitif

 

Ne vous emportez plus, vous vous en porterez mieux wink

En vous écoutant et même si je pense que cela doit s'arrêter, les assassinats d'une grande partie de l'équipe de Charlie ne doit évidemment pas être oublié mais je vous demande d'avoir une pensée pour Henri Curiel qui a été assassiné par Honneur de la police, après avoir été dénoncé par une ordure qui s'appelle Georges Suffert du Point comme le grand manitou des terroristes. Je ne suis évidemment pas toujours d'accord avec Mediapart mais la violence de Riss, de Valls, de Val, de Fourest, d'autres ....ça ne rappelle pas celle de la dénonciation de Suffert !!! 

  • Nouveau
  • 23/11/2017 15:20
  • Par

Sans tomber dans une pensée Macronniène éculée, la gauche ne peut se condamner à la sénilité ! une pensée large de gauche  à suffisamment de place pour articuler les 2 sensibilités dans une pensée moins binaire. (non pas Médiapart contre charlie, mais en même temps ). Alors suffit les conneries,on ouvre grand les fenêtres, halte au feu et au boulot. 

Allez, pour montrer l'exemple, je donne un bisou à Edwy et à Riss. On croit en vous !

A lire sur l'humanité le texte génial de Philippe Corcuff;   "Charlie, Mediapart, Valls, Filoche et les autres : la gauche déboussolée"

corcuff génial !!!

de l'enfumage !!!

Boh, pourquoi? Vous ne me feriez pas du Brice de Nice, un peu, par hasard, non?

 

laughing

Avec Philippe C. ça déboussole toujours à Gauche...

....et ça baigne aussi toujours à Droite, l'un n'allant pas sans l'autre.

Bonjour, moi, j'aurais bien aimé qu'un journaliste de Charlie soit présent.

Charlie, c'est plus de la satire que du journalisme ; ça ne prédispose pas bien au débat.

Entre autres. Mais il ne s’agissait pas d’un débat.

Un débat intéressant doit être contradictoire : la meilleure manière d’éviter la forteresse idéologique et les justifications de façade. Un qui serait sans nul doute passionnant pourrait solliciter la présence de Pierre-André Taguieff (créateur du concept de judéophobie, qui a provoqué en réaction le retour sur le plan idéologique à gauche de celui d’« islamophobie » et son exploitation islamiste) et de Boualem Sansal (représentatif du « musulman islamophobe » dans la conception des sympathisants de l’islam politique), tous deux notoirement antiracistes et universalistes. Je doute cependant que l’un et l’autre se risquent à participer à un échange qui les condamnerait a priori.

  • Nouveau
  • 23/11/2017 17:15
  • Par

Sur le fond tout a été dit ou presque de mon point de vue c'est "tempête dans un verre d'eau" mais ce n'est qu'un point de vue.

Sur la forme, je salue le travail de pédagogie réalisé dans cette vidéo (je n'ai vu que les 30 minutes) mais je me dis que c'est une vidéo qui pourrait être utilisé pour apprendre à prendre la parole en milieu hostile.

Merci pour le sérieux du travail et aussi pour votre capacité de remise en cause pas si courante de nos jours.

Merci pour ces commentaires qui éclairent surtout sur la capacité des journalistes de Mediapart à analyser, à douter, à echanger et surtout à ne pas céder aux exigences des medias spectacles.

Tenez bon !

Je suis abonné et ce, le temps que vous ferez sans être corrompus, en faisant du travail journalistique qui n'existe presque nul part ailleurs chez la presse des oligarques !

JE SUIS MEDIAPART, et je suis contre la violence faites aux femmes sous toutes ces formes, contre l'islam en politique, contre le racisme et l'antisémitisme.

Etre anti valls, anti facho, anti liberal, anti macron, anti Drahi, dassault & cie, soutenir les vrais gens de gauche fait aujourd'hui de moi un "islamo gauchiste" à abattre pour valls et sa bande.

Moi je dis que c'est a Valls de rendre gorge, rendre notre démocratie, retirer sa violence envers et contre tous, envers les musulmans, les français, retirer ses 49-3, démissionner parce qu'il a triché aux législatives, assumer ses idées sur la déchéance de nationalité.

Non, nous ne sommes pas soumis et ne nous soumettrons jamais. donc grand soutien à Plenel et à mediapart. En ces temps obscurs, la vallsie, la macronie, jouent le jeu de la division pour mieux régner, je ne veux pas tomber dans leur piège, je veux qu'on les fasse tomber et qu'on s'occupe enfin des Français et de la France !!!

19 novembre 2017
 
Retour sur la manipulation par Riss d’un texte de Plenel

PS. Je ne défends pas Plenel ici. Je défends la vérité et je démontre comment les médias cherchent les informations dans les médias et les diffusent sans les vérifier. C’est ce que Pierre Bourdieu appelait la circulation circulaire de l’information. (Vladimir Marciac)

l'article est sur le site Le Grand Soir

(à relire)

La première victime de la guerre, c’est la vérité

6 nov. 2013

Par Edwy Plenel

 

Mais quelle mauvaise foi et quelle malhonnêteté intellectuelle ! ! !

20/20 SEGESTA via Vlad' le défonceur de portes ouvertes ! ! !

Ce que Riss souligne, en la tronquant justement pour mieux faire apparaître l'accusation gravissime portée par Plenel, c'est le sens des propos de ce dernier vis à vis de Charlie Hebdo !

Car le message que fait passer Plenel, en noyant ignominieusement dans un gloubiboulga rhétorique dont il a le secret -une sorte de frappe d'accusations massives-, c'est bien que Charlie mène une guerre aux musulmans si on rapporte simplement ces propos à l'endroit de la rédaction du journal satirique. Riss défend Charlie, pas Valls, ou une "certaine gauche" (?), encore moins la droite et l'extrême-droite ! Il est donc normal qu'il focalise sur l'accusation portée contre SON journal.

Vous aurez beau par l’intermédiaire de Marciac donc, noyer le poisson et appuyer votre enfonçage de porte ouverte d'un dessin publié dans l'hebdo et lui aussi sortie de son contexte donc (car en passant il faut être sacrément gonflé ou malhonnête pour dénoncer une soi disant manip' de Riss, tout en employant la même technique, d'où mon 20/20 !), Marciac, et vous donc, ne pouvez vous-même pas nier l'accusation portée par Plenel !

Vous focalisez sur (et nous invitez à regarder) le doigt de Riss quand lui montre la lune !

Bourdieu n'a rien à faire ici d'ailleurs puisque l'info est vérifiée ! Marciac (mais n'êtes-vous pas Marciac?), le confirme à demi-mot puisqu'il ne peut infirmer le sens donnée à la phrase complète de Plenel. Ce qu'il n'aurait pas manqué de faire s'il y avait eu la moindre ambiguïté quant au sens des propos complets et la réalité des accusations portées par Plenel contre C.H..   

Vous ne pouvez donc pas nier que Plenel accuse le journal satirique, entre autres personnes et groupes de personnes, de mener une guerre aux musulmans. Pourtant vous accusez tout de même Riss de manipulation(?!?) ! Allez comprendre ?!?

Vous semblez, confirmant votre confusion mentale, reprendre et appuyer cette calomnie abjecte à votre tour en participant à diffuser un dessin qui est censé l'illustrer.

Mais Marciac tronque la vérité et tente de manipuler ses lecteurs en accompagnant son texte d'un seul dessin quand plusieurs auraient démontré l'ineptie de cette propagande mensongère.

Ou alors, comme il l'est reproché à Riss, il aurait fallu élargir l'accusation faite contre Charlie et les dénoncer comme des va-t-en-guerre contre toutes les personnes caricaturées dans leur journal ou tout au moins celles qui ont eu l'honneur d'être en Une.

Je comprends que Marciac ne l'ait pas fait, car il s'agissait ici simplement de dégueulasser l'honneur du journal sans s'embarrasser de la vérité. Et qu'il aurait fallu au courageux Vlad' plusieurs pages pour citer toutes les personnes, toutes les idées, toutes les religions, tous les pays, tous les sports à qui Charlie a "déclaré la guerre" depuis sa création.

Vous "épousez donc une campagne générale utilisant n'importe quel prétexte, n'importe quelle calomnie pour en revenir à votre obsession: la guerre" à Charlie Hebdo !

riss-minute

Pour quiconque espère un monde meilleur, hier monsieur Valls n'était pas grand chose, aujourd'hui il n'est presque rien , demain il ne sera plus rien du tout:  pourquoi perdre tant d'énergie à son sujet?

Parce qu'il a beau ne jamais rien avoir été, il est suivi, relayé, écouté par une flopée de Chiens de garde qui le perroquettent  constamment.

Alors il ne faut plus laisse passer un seul pipeau de ce fouteur de merde professionnel, de droite & FN, qui squatte la gauche (en plus).

  • Nouveau
  • 25/11/2017 19:15
  • Par

Bien sûr que je ne pense pas une seconde que notre Edwy national ait eu vent de la perversité criminelle du tartuffe ! juste ...peut-être ?...de son double comportement de mâle hypocrite et menteur (il y en a) vis vis de la morale islamique qu'il prêchait au point d'évoquer un moratoire concernant le lynchage des épouses infidèles...c'est déjà pas mal dérangeant, je l'ai en travers du gosier "le moratoire" :-(

Mais ! si j'ai bien compris...sans les dénonciations de viols de la part de deux hyper courageuses, frère Tariq ferait toujours partie des pseudos-islamologues à écouter ? 

Je ne peux résister à un souvenir...si DSK n'était pas tombé__avec grande brutalité là aussi je rappelle__ dans le panneau où chutent bien des "bitards" (excusez la vulgarité) ... ce que tout le monde savait n'aurait pas empêché que nous l'ayons comme président de la république ... on connait la suite ... diable ! 

Combien trempent la cuillère à long manche dans sa soupe ? au diable ? et se plaignent ensuite d'avoir la colique ?

 

A force de vouloir faire croire à l'absence de base de masse au djihad suprématiste et à considérer votre lectorat comme incapable de faire la différence entre islam et islamo-fascisme vous récoltez ce que vous avez semé...

La ligne éditoriale de Mediapart est, si j'ose dire, pain béni pour les "islamophiles" d'où ces très compréhensibles tentatives de "récupération" et de procès en sorcellerie.

Il est clair que ce n'est pas clair...

Désolé M. Plenel, vous comme vos éditorialistes, certes sous une forme minable, puante, qui, sans escale, renvoie aux pires moments de notre histoire, vous récoltez ce que vous avez instillé dans le media que vous avez brillamment créé et animez talentueusement, dont et pour ces raisons, la responsabilité "idéologique", à tout le moins éditoriale, vous incombe sans échappatoire.

Depuis le vrai début, l'attentat "Charlie" du 7 janvier 2015, à l’enquête debriefing de Matthieu Suc, publiée sous forme feuilletonesque courant septembre 2017 qui marque un évident "retournement"*, en passant par vos prises de positions sur le burkini  "Un vêtement comme les autres»…" du 14 août 2016, sans, bien évidemment, oublier la chronique de la lutte armée contre l'e.i. la rédaction de Mediapart milite sans désemparer contre... on ne sait trop quoi en fait, et votre présente tentative de clarification ne fait pas réponse.

Après "Charlie", il s'est agi de ne pas "jeter l'huile sur le feu". Durant le "burkini", il s'est agi "d'apaiser les esprits". C'est avec le traitement de la lutte armée contre l'e.i que le climax a été atteint, il s'est agi de défendre une "guerre humanitaire" censée épargner les "gentils" rebelles syriens, pourtant notoirement phagocytés par les islamistes suprématistes, et ce en emboîtant le pas de "l'excellent" Hollande, fabuleux géopoliticien et premier "punisseur" d'Assad, qui a pourvu, largement, les besoins en armement, au nom de la France.

Faute, regrettable, d'une option ouverte à ceux qui le souhaitent, d'une promesse non tenue, d'offrir aux abonnés la consultation des commentaires sur profil, je me trouve contraint de les synthétiser à l’extrême et c'est dommage puisque chacun sait que le diable est dans les détails, dans les nuances en fait. 

Le traitement de l'information, de toute l'information, concernant le djihadisme suprématiste, sous forme de "faits divers" sur fond de "culture de l'excuse" et d'anti-poutinisme primaire a provoqué une avalanche de commentaires, dont les miens, radicalement opposée à cette approche.

Les lignes de force de cette opposition radicale reposent principalement sur la contestation de l'orientation de la ligne éditoriale de Mediapart :

NON ce n'est pas l'islamophobie le problème.

OUI il y a une forme de mépris à considérer le lectorat comme incapable de faire et de gérer la différence entre musulmans et djihadistes suprématistes.

NON le port du burkini ne témoigne pas d'une mode

OUI il est, avec d'autres, le signe fort d'un soutien idéologique de la "base de masse" au radicalisme islamiste. Nier, ou taire, l'existence de cette "base de masse" est une malhonnêteté intellectuelle majeure voire dirimante.

OUI Cabu/Wolinsky/Charb et les autres, en se réclamant d'un "journal irresponsable" ont obtenu dans le cadre d'un état de droit la possibilité légale de s'exprimer.

OUI et grâce aux combats de nos aînés, "En France, ce n'est pas un crime d'avoir des idées à la con" (La Parigotte/Mediapart).

OUI la liberté d'expression n’exagère jamais.

NON nous ne sommes pas, en France, en terre de religion, trop laïcs, trop occidentaux, Mediapart ce n'est pas La Croix, nous n'avons pas à tendre la joue gauche !

OUI Plantu/Debray/Onfray beaucoup trop d'autres et vous à leur suite ont tort de s'excuser.

OUI Poutine a raison, qu'elles que puissent être ses motivations, de défendre l'éradication pure et simple des tenants de la noire barbarie qui anime l'islamo-fascisme à la manœuvre.

OUI il s'agit bien d'une guerre idéologico-religieuse barbare, rageusement menée contre l'Occident et ses "valeurs" par les djihadistes suprématistes.

NON nous ne vivons pas un épisode terroriste "comme les autres"...

Il serait temps, pour Mediapart, de trouver de quel côté elle se situe... la haine... de la nommer et d'y faire face... sans regarder ailleurs... la guerre ne s'intellectualise pas parce qu'elle tue.

______________________________________________________________________________________________

* Matthieu Suc observe que beaucoup "…se sont focalisés sur les soldats, présentés comme des écervelés, des miséreux ou des sujets relevant de la psychiatrie…" et parmi les lecteurs de Mediapart, qui aussi l'observent, certains le déplorent.

 

 

On ne peut que frémir devant certains commentaires qui s'autorisent à considérer l'islam comme porteur de comportements sociaux "moyenâgeux", spécialement envers les femmes, mais pas que...

Qui sommes-nous pour donner des leçons de vie ou de religion ?

Très répandue dans les commentaires, et parfois soutenue par les éditorialistes eux-mêmes, cette vision est parfaitement contre productive.

La "mission" de Mediapart ne devrait pas être de réformer l'islam... à tout le moins de le franciser. Il convient seulement de promouvoir et d'assumer la laïcité française : L'islam c'est le problème des musulmans, pas le notre. Il demeure aberrant de critiquer l'islam à partir de considérations occidentales, c'est clairement une atteinte à la liberté d'expression, à la liberté de culte voire à la liberté tout court des musulmans.

Quoique nous puissions penser de cette religion, il me parait être du devoir de Mediapart de lutter contre tous ceux susceptibles de recommander aux musulmans, la discrétion des comportements religieux et sociaux ou l'adoption circonstancielle d'un "profil bas" ou même "aménagé"...

SEUL l'islamo fascisme des djihadistes suprématistes, sanguinaires et barbares, pose problème.

LE RESTE... dans une France laïque, on s'en fout, ou on le devrait !

 

 

  • Nouveau
  • 01/12/2017 14:35
  • Par

 

Edwy Plenel regrette avoir employé l'expression «guerre aux musulmans»

Le directeur de Mediapart a reconnu avoir «surréagi» dans la polémique qui l'oppose à Charlie Hebdo sur fond d'affaire Tariq Ramadan.

Accéder au commentaire

Edwy plenel n'a pas dit "je", "il" ou "elle" il a dit "nous"

Affaire Tariq Ramadan : un témoin accuse Henda Ayari de l'avoir menacé d'une plainte pour viol en 2013

Mis à jour le 01/12/2017 | 08:17
publié le 01/12/2017 | 07:53

franceinfo avec AFPFrance Télévisions


"Elle m'a menacé de porter plainte pour viol si je n'acceptais pas une relation sexuelle avec elle, me harcelant des jours durant", déclare cet homme dans une attestation transmise à la justice.

 

  • Nouveau
  • 01/12/2017 19:53
  • Par
Merci Edwy Plenel pour ce nouvel hymne à la paix comme seule posture pour l'accueil des questions de Jean Jacques Bourdin :-)

BOURDIN DIRECT du 01/12/2017 EDWY PLENEL © BFMTV

https://www.youtube.com/watch?v=q2rXBv2Nlu4

Je suis en désaccord avec ce qui tend à laisser penser que Mediapart a commis une quelconque erreur. CH dont le fond des articles n'a jamais atteind le niveau des élastiques de mes chaussettes et l'agresseur dans cette histoire. La rédaction de CH se sert des révélations sur les perversions sexuelles de Ramadan pour regler des comptes ideologiques avec Pleynel. C'est le degré zéro du travail journalistique. Ensuite, j'avoue que le journal de Philippe Val donnant des leçons de liberté d'expression alors que celui-ci a viré dans sa carrière des gens comme Guillon, Portes et Mona Chollet, Siné, caviardé des articles de Cyran, censuré le boulot de Denis Robert, ... tout ça me laisse perplexe. Enfin, les unes de CH sur le petit Aylan ou les jeunes femmes otages de Boko haram me révoltent. Je me laisserais aller même à dire qu'elles sont racistes et insultantes

 

1) Charlie Hebdo est un journal irresponsable revendiqué comme tel... personne n'est astreint à sa lecture.

2) Au terme d'un procès à l'initiative des représentations musulmanes de France, dans un état de droit lui aussi revendiqué, Charlie Hebdo s'est vu reconnaître le droit de s'exprimer... comme bon lui semble.

3) Grace aux luttes sociales et politiques menées par nos aînés "En France, ce n'est pas un crime d'avoir des idées à la con !" (La Parigotte/Mediapart).

A partir de ces faits, quel est exactement votre problème ?

 

 

Nulle part "avoir des idées à la c..." n'est considéré comme un crime, et donc pas uniquement en France...

Mais ce qui est surprenant, c'est de faire de ces "idées à la c..." un glorieux "fruit de luttes sociales et politiques..." !

On dira donc au minimum : certes, ce n'est pas un crime, mais était-ce bien la peine ?!

"Nulle part "avoir des idées à la c..." n'est considéré comme un crime, et donc pas uniquement en France..." Ah bon ! Vous avez déjà oublié les caricatures ? Et l'inquisition... aussi.

Déduction arbitraire. Sans avoir rien oublié, on peut espérer mieux que des "idées à la c...", en guise de progrès. Mais on a le droit de pratiquer le progrès qu'on veut...

 

Actualisons... suite à l'intervention de E. Plenel (Quotidien - 5/12/17)...

Si sur radio judaïca Strasbourg le 17/06/2011 l'ancien premier ministre estime que "par ma femme, je suis lié de manière éternelle à la communauté juive et à l'état d'Israël "  il faut néanmoins comprendre que cela n'a aucun rapport avec sa défense offensive de la laïcité "agressive" (Mediapart). Valls pourrait tout aussi aussi bien être ou se sentir chrétien, musulman, bouddhiste ou athée sans que rien n'y changeât.

Le danger est grand de confondre laïcité et irréligion. Le procès en islamophobie fait à Valls n'a son équivalent en terme de crétinerie militante que dans celui fait à Plenel pour islamophilie.

Plenel s'est enfermé dans un militantisme prônant l'ouverture à l'autre et le bannissement d'un supposé et postulé dualisme oppositionnel quand Valls et d'autres martèlent que ça... c'est fait ! Et il est testard le Plenel ;O)

En France, c'est la laïcité qui postule et la liberté, et la tolérance et l'état de droit, il est totalement inutile d'enfoncer cette porte ouverte puisque le passage ouverture/fraternité est déjà fait... et régulé par l'état de droit.

C'est bien la laïcité, en valeur de fond, qui est agressée, sauvagement par le djihadisme suprématiste supporté par l'islam radical, sournoisement par la droite réactionnaire et l’extrême droite populiste c'est pourquoi elle doit être défendue et affirmée, plus haut et plus fort que jamais.

Pourquoi tenter d'y substituer un prêchi-prêcha larmoyant et culpabilisant dont nous n'avons nul besoin ?...

L'islam c'est le problème des musulmans au même titre que n'importe qu'elle autre religion est le problème de ses pratiquants et de ses "sympathisants". En France, chacun fait ce qu'il veut... et les autres aussi !...

Martelons plus que jamais cette évidence... bien oubliée par les soi disant "Charlie"... "En France, ce n'est pas un crime d'avoir des idées à la con !" (La Parigotte/Mediapart)

 

 

Pas de mobilisation sans confiance
Pas de confiance sans vérité
Soutenez-nous