Hulot regrette une fronde "évitable" contre la fiscalité verte

Par
Nicolas Hulot a défendu jeudi son combat pour l'écologie au gouvernement et appelé l'exécutif à développer enfin un accompagnement social "digne de ce nom" de la transition verte, dans sa première intervention médiatique depuis sa démission fracassante du ministère de la Transition écologique et solidaire il y a trois mois.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

PARIS (Reuters) - Nicolas Hulot a défendu jeudi son combat pour l'écologie au gouvernement et appelé l'exécutif à développer enfin un accompagnement social "digne de ce nom" de la transition verte, dans sa première intervention médiatique depuis sa démission fracassante du ministère de la Transition écologique et solidaire il y a trois mois.