Les familles d'enfants de djihadistes en appellent à Macron

Par
Les familles de femmes françaises qui ont rejoint les rangs de l'Etat islamique (EI) en Syrie en appellent à Emmanuel Macron pour que leurs petits-enfants emmenés ou nés sur place soient épargnés par la coalition internationale.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

PARIS (Reuters) - Les familles de femmes françaises qui ont rejoint les rangs de l'Etat islamique (EI) en Syrie en appellent à Emmanuel Macron pour que leurs petits-enfants emmenés ou nés sur place soient épargnés par la coalition internationale.