Deux ans après, Bondy va revoter : le Conseil d’État annule l’élection municipale

Par

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Dix-huit mois après la victoire historique de la droite, l’élection municipale de Bondy (Seine-Saint-Denis) a été définitivement annulée par le Conseil d’État. La juridiction parisienne a confirmé lundi 22 novembre un jugement rendu en février par le tribunal administratif de Montreuil. La commune sera donc gérée par une délégation provisoire désignée par le préfet de Seine-Saint-Denis, en attendant l’organisation d’un nouveau scrutin – sûrement fin janvier 2022.