La question est abordée en annexe. C’est pourtant l'un des points les plus attendus du projet de loi d'orientation sur l'école que doit adopter ce mercredi le conseil des ministres. La promesse faite par François Hollande, durant sa campagne présidentielle, de créer 60 000 postes dans l’éducation nationale sur la durée du quinquennat avait suscité une multitude d'interrogations : sur son financement, sur les difficultés à recruter, sur la répartition et la nature exacte de ces postes.