Les députés examinent le texte sur le "droit à l'erreur"

Par
Les députés français ont entamé mardi l'examen d'un projet de loi qui instaure un "droit à l'erreur" afin de permettre aux administrés de rectifier leurs erreurs commises de bonne foi, sans se voir frappés d'une sanction.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

PARIS (Reuters) - Les députés français ont entamé mardi l'examen d'un projet de loi qui instaure un "droit à l'erreur" afin de permettre aux administrés de rectifier leurs erreurs commises de bonne foi, sans se voir frappés d'une sanction.