Sahel: 450 djihadistes tués depuis le début de l'opération Barkhane

Par
Près de 450 djihadistes ont été tués depuis le début de l'opération antiterroriste française Barkhane dans le Sahel, annonce la ministre des Armées Florence Parly dans les colonnes du Parisien vendredi, deux jours après la mort de deux soldats français au Mali.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

PARIS (Reuters) - Près de 450 djihadistes ont été tués depuis le début de l'opération antiterroriste française Barkhane dans le Sahel, annonce la ministre des Armées Florence Parly dans les colonnes du Parisien vendredi, deux jours après la mort de deux soldats français au Mali.