Le FN s'ancre dans ses bastions et progresse dans de nouvelles régions

Par

Le Front national a terminé deuxième du premier tour, dimanche, avec 25,24 % des voix. Si ce n'est pas la victoire annoncée par les sondages, c'est un double coup gagnant pour Marine Le Pen, qui confirme son implantation locale et progresse dans ses terres de mission: l'Ouest, le Sud-Ouest, le Centre. Le chercheur Joël Gombin évoque « une progression dans des territoires plus urbains et aisés » et « une stabilisation dans les territoires les plus périphériques, ruraux, populaires ».

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Avec 25,24 % des voix, le Front national est arrivé dimanche soir plus de quatre points derrière l'UMP alliée à l'UDI (29,39 %), mais plus de trois points devant le PS (21,78 %). En tête dans 43 départements sur 98, selon l’AFP, le parti de Marine Le Pen dépasse les 30 % dans 25 départements et les 35 % dans sept d'entre eux : Var, Aisne, Vaucluse, Pas-de-Calais, Gard, Haute-Marne, Oise. Dans deux villes FN (Fréjus dans le Var et Le Pontet dans le Vaucluse), un binôme frontiste a été élu dès le premier tour.