Programme du FN (15). Ecologie et agriculture: l’approche nationaliste

Par
Cet article est en accès libre. L’information nous protège ! Je m’abonne

Mediapart fait le choix d'un participatif sans modération a priori, merci de respecter notre charte. La rédaction peut mettre en valeur certains commentaires et se réserve le droit de supprimer tout commentaire hors sujet, répété plusieurs fois, promotionnel ou grossier.

Tous les commentaires

A mon sens, quelques puissent etre les motivations, il est important que cela soit exprimé. Plus de voix, toujours plus de voix  qui porteront ce message, ou une partie, c'est toujours mieux que de cantonner ce sujet MAJEUR a un seul groupe politique historique, qui n'a pas beaucoup brillé lors de ces 5 dernieres années.

Je pense que parfois des idées repoussoires vis a vis d'une categorie de la population ont été véhiculées qui ont eut pour effet de bloquer l'adhesion a la doctrine écologiste. Je donne deux exemples.

Certaines personnes n'auraient jamais développé de sympathie car le paquet-produit d'Eelv incluait les mariage gay

D'autre l'aide aux refugies ou la naturalisation.

Vous avez donné, a mon sens l'exemple du FN.

Le probleme, n'est pas qu'un parti developpe ces theses pour defendre ou illustrer ses theories.

Le probleme residerais dans le fait qu'un parti ne soutiendrai pas ses theses avec l'ecologie.

Car enfin, il y a un prerequis avant d'etre humaniste, raciste, genereux, guerroyant, concilliant, doux, stupide, brutal, egoiste, con, intelligent, antispeciste, d'aimer la corrida, integriste, liberal, royaliste ... c'est de survivre, et ce n'est plus acquis.

Plus on en parle, mieux cela vaut.

 

 

 

 

 

 

 

Pas de mobilisation sans confiance
Pas de confiance sans vérité
Soutenez-nous