Au Havre, le monde à l’envers

Par

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

C’est une affaire qui a totalement commencé de travers. D’abord présentée dans la presse comme celle de « corbeaux », dans une ville « en émoi » pour des clichés supposément « libertins », elle est finalement le révélateur de violences sexuelles jusque-là ignorées par les responsables politiques, la justice et certains journaux.