Au Havre, le monde à l’envers

Par

Le maire du Havre a démissionné, alors que quatre femmes l’accusent de leur avoir envoyé des photos pornographiques. Jusque-là, aucune alerte n’avait été entendue, ni par les élus ni par la justice. Même le premier ministre avait été informé.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

C’est une affaire qui a totalement commencé de travers. D’abord présentée dans la presse comme celle de « corbeaux », dans une ville « en émoi » pour des clichés supposément « libertins », elle est finalement le révélateur de violences sexuelles jusque-là ignorées par les responsables politiques, la justice et certains journaux.