Covid-19: le service public monte au front, protégé ou non

Par

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Alors que le gouvernement s’empêtre dans ses consignes vis-à-vis du secteur privé (voir ici, et , nos enquêtes et analyses sur le sujet), le service public se met en ordre de bataille pour tenir, malgré la crise sanitaire. La disparité est énorme cependant, selon que l’on travaille comme cadre dans un ministère, infirmière dans un hôpital, agent d’entretien dans une mairie ou encore comme cheminot ou postier, dans des entreprises privées ayant vocation de service public.