L'œil de Patrick Artinian : avec Mélenchon, au soir du premier tour

Par

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Patrick Artinian, photographe, poursuit sa route de campagne pour Mediapart. Il était dimanche soir place Stalingrad, à Paris. A l'issue du premier tour du scrutin présidentielle, les mines étaient défaites et si le candidat du Front de gauche a appelé à voter sans réserve pour « battre Sarkozy », le discours était moins enflammé.