François Hollande en pleine confusion laïque

Par

L’exécutif est à l’image de la gauche : divisé sur la laïcité. La preuve avec la proposition de loi sur les crèches privées, qui revient à l’Assemblée le 13 mai. François Hollande et la majorité de son gouvernement n’y sont pas favorables. Mais le PS a voté pour en commission. Et ne sait plus comment sortir de ce bourbier.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

C’est une ligne de fracture. Elle traverse la société, le gouvernement, l’Assemblée et chaque parti politique pris séparément. Singulièrement depuis les attentats de janvier, la laïcité est au cœur des débats. François Hollande et son premier ministre Manuel Valls la convoquent en permanence pour évoquer leur conception du « vivre ensemble ». Mais sans jamais vraiment la définir. À tel point que la doctrine de l’exécutif sur la laïcité est aussi floue, sous l’effet de tiraillements contradictoires, que celle de l’ensemble de la gauche.