Le père D., ancien curé à Lyon, est mis en examen pour agression sexuelle sur mineur

Par Daphné Gastaldi, Mathieu Martiniere et Mathieu Périsse

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Lyon (Rhône), Tarn-et-Garonne, de nos envoyés spéciaux.– Nous l’avions rencontré le 12 avril dernier, chez lui, dans le Tarn-et-Garonne, pendant près de trois heures. « J’assume tout ce que j’ai fait. Je n’ai pas le sentiment d’avoir imposé des gestes », nous confiait-il alors. « Vous pouvez embrasser quelqu’un qui ne vous embrassera pas en retour, ce n’est pas nécessairement qu’il était contre. » Quelques jours plus tard, le père D. disparaissait dans la nature. Partis à sa recherche, les gendarmes, de peur d’un acte de désespoir, fouillaient même le lac du village. Car depuis quelques jours déjà, la justice s’intéressait de près à cet ancien curé lyonnais. Début avril, une enquête préliminaire pour emprise psychologique sur mineur était ouverte au parquet de Montauban.