1995 et 2002, les présidentielles où les sondages n'ont rien vu

Par

L'Obs revient sur les deux élections présidentielles depuis 1965, où les sondeurs n'avaient rien vu venir.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

En 1995, les sondeurs s'étaient focalisés sur la bataille Chirac-Balladur, oubliant Lionel Jospin, tandis qu'en 2002, ils avaient totalement sous-estimé la poussée du Front national. Cela n'a pas empêché les sondages d'être très présents et influents pendant toute la campagne de 2017.