Sri Lanka: Ces actes "ignobles" devront être punis, dit Macron

Par
Les attentats "ignobles" qui ont fait plus de 300 morts au Sri Lanka dimanche devront être punis, a déclaré mardi Emmanuel Macron, invitant l'ensemble de la communauté internationale à se mobiliser contre le terrorisme.
Cet article est en accès libre. Découvrez notre offre spéciale ! S'abonner

PARIS (Reuters) - Les attentats "ignobles" qui ont fait plus de 300 morts au Sri Lanka dimanche devront être punis, a déclaré mardi Emmanuel Macron, invitant l'ensemble de la communauté internationale à se mobiliser contre le terrorisme.

Selon le dernier bilan des autorités sri-lankaises, les attaques qui ont visé des églises et des hôtels, ont fait 321 morts et ont apparemment été perpétrées en représailles au massacre commis le mois dernier dans des mosquées de Christchurch, en Nouvelle-Zélande.

"Ces actes ignobles devront être punis. La coopération internationale contre le terrorisme exige la mobilisation de tous et elle sera au coeur de nos priorités", a déclaré le président français, au côté du Premier ministre japonais, Shinzo Abe, à l’Elysée.

Le Japon et la France, qui assurent respectivement cette année les présidences du G20 et du G7, "sont résolus à lutter contre le terrorisme", a déclaré pour sa part Shinzo Abe. "Ce type d'attaques est vraiment impardonnable, inacceptable et nous condamnons fermement."

Prolongez la lecture de Mediapart Accès illimité au Journal contribution libre au Club Profitez de notre offre spéciale