Millon et Bannon, les deux fées de la «Marion Maréchal Académie»

Par

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Avec un sens aigu de la communication, la jeune retraitée de la vie politique Marion Maréchal-Le Pen, qui a annoncé ce week-end ne plus vouloir se faire appeler par le patronyme de son grand-père, a dévoilé mardi le nom et l’organigramme de l’« école des droites » qu’elle s’apprête à lancer à Lyon.