Aéroport de Toulouse: L’actionnaire chinois saisit le Conseil d'Etat

Par
Casil, l'actionnaire chinois de l'aéroport de Toulouse-Blagnac, a annoncé à son tour jeudi son intention de contester devant le Conseil d'Etat l'annulation de la procédure de cession de sa part de 49,99% dans ATB.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

TOULOUSE, Haute-Garonne (Reuters) - Casil, l'actionnaire chinois de l'aéroport de Toulouse-Blagnac, a annoncé à son tour jeudi son intention de contester devant le Conseil d'Etat l'annulation de la procédure de cession de sa part de 49,99% dans ATB.