Philippe "prudent" mais "optimiste" sur le dossier Ascoval

Par
Le Premier ministre Edouard Philippe s'est voulu jeudi "extrêmement prudent" mais "optimiste" concernant le dossier Ascoval, estimant que les salariés de l'aciérie de Saint-Saulve (Nord) pouvaient être "rassurés" compte tenu de la détermination des différents acteurs à tenir leurs engagements.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

PARIS (Reuters) - Le Premier ministre Edouard Philippe s'est voulu jeudi "extrêmement prudent" mais "optimiste" concernant le dossier Ascoval, estimant que les salariés de l'aciérie de Saint-Saulve (Nord) pouvaient être "rassurés" compte tenu de la détermination des différents acteurs à tenir leurs engagements.