Entre Mélenchon et Le Pen Sibeth Ndiaye choisit Mélenchon

Par
Cet article est en accès libre. Découvrez notre offre spéciale ! S'abonner

Mediapart fait le choix d'un participatif sans modération a priori, merci de respecter notre charte. La rédaction peut mettre en valeur certains commentaires et se réserve le droit de supprimer tout commentaire hors sujet, répété plusieurs fois, promotionnel ou grossier.

Tous les commentaires

Mediapart est-il toujours anti-Mélenchon ? C'était le cas en 2017, journal qui était clairement pro-Macron. Sibeth Ndiaye a le mérite de ne pas tout confondre. Dommage qu'il y ait eu la lubie d'une transition énergétique techniquement irréalisable qui discréditait tout le reste du programme en ce qui me concerne. Rien de possible pour un pays en état de faillite énergétique. S.Ndiaye est au service de macron, le pire choix qu'il était possible de faire,  le père de la précarisation et de l'appauvrissement sans fin avec sa loi travail 1. Encore bravo à la rédaction !

Votre première phrase, toujours ce même mensonge...

Une totale réalité.

  • Nouveau
  • 23/06/2019 15:43
  • Par

Bien évidement et comme certainement la très grande majorité des centristes.

Contrairement à tous nos gauchistes ayant quitté les rives de la République, ce n’est pas bien compliqué de faire ce choix.

Voter Sibeth plutôt que Marine, aucun problème, si je lis bien le propos rapporté.

Pas tous les gens de gauche heureusement, mais une bonne partie qui ne lisent plus les programmes et confondent tout les concepts, du libéralisme au fascisme, par confort idéologique et paresse intellectuelle.

C'est un choix complètement impossible le vote macron, le problème de Mélenchon c'est qu'il a eu un programme faisable seulement en quittant l'UE et l'euro sans l'assumer, programme social démocrate. Macron bien plus d'extrême droite que centriste. Le racisme n'est pas le critère n°1 pour être d'extrême droite (c'est plutôt trans-parti). Extrême droite dans sa politique économique, sa concurrente aurait fait pareil, mais je ne pense pas qu'elle aurait osé lancé ses éborgneurs en leur laissant faire autant de victimes (surveillée qu'elle aurait été par toute l'UE). C'est Bruxelles qui dicte la politique (en fait Berlin), pas le pantin de l'Elysée. Et l'avenir pour les français honnêtes gagnant leur pain par leur travail est très sombre, la destruction de l'industrie que souhaite le pantin  est suicidaire.

En UE pas de démocratie.

Si il y avait une république LFI il n'y aurait pas de démocratie non plus ou alors façon Maduro...

Ridicule. Aucune difficulté à être plus démocratique que la dictatoriale 5ème république, le clown sinistre à la "Ça" peut avoir la totalité des pouvoirs avec seulement 11% de la population.

Moi pareil, et comment laughing !!

Je ne comprends rien aux commentaires ci-dessus. Quelqu'un a-t-il un décodeur ?
Hum une greffe peut-être ?

Ou alors:"manuel d'autodéfense intellectuelle" ou " la communication politique pour les nuls" ou " pourquoi mon barrage anti-Le Pen prend l'eau avec Macron". Désolé, je m'exprime à nouveau elliptiquement...

  • Nouveau
  • 23/06/2019 20:11
  • Par

Comme on dit, ça ne mange pas de pain !

Pour ma part entre Macron et Le Pen, je voterai Le Pen.

Peut-être que ça ne mange pas de pain …..   mais c'est toujours aussi bien que le vieux malade de Mélenchon , qui lui n'a pas dit pour qui il allait voter   !   Les branquignoles de la FI se ruent chez les fachos …..   quelle bonne idée il a eu    !

Et oui, triste réalité.

Non, cher monsieur.

A la présidentielle, j'ai voté pour Mélenchon au premier tour ... et au second.

Je crains pour vous que le macronisme en marche tel qu'on le voit à l'oeuvre soit le pire qu'il ait pu arriver à la France. Alors, j'en conclus TOUT SAUF MACRON. 

Ce commentaire a été dépublié par son auteur.

Si j'en crois Wikipédia, où on peut lire :

"Lors des révélations de l'Affaire Benalla, Sibeth Ndiaye fait diffuser massivement sur Twitter deux vidéos obtenues illégalement auprès de la police et dont une est sans rapport avec l'affaire mais présentée faussement comme telle. Elle invite ensuite les journalistes à consulter ces vidéos dans le but de disculper Alexandre Benalla des violences commises. Un des principaux conseillers d’Emmanuel Macron, Ismaël Emelien, est également impliqué. Selon différents commentateurs, il s'agit de fake news. Selon le journaliste Albert Zennou du Figaro, c'est même une « fabrique de la fake news ». "

 

C'est Mélenchon qui va être content d'un tel soutien !...

Prolongez la lecture de Mediapart Accès illimité au Journal contribution libre au Club Profitez de notre offre spéciale