La police évacue un camp de 400 migrants à Nantes

Par

La police a évacué lundi matin un camp de migrants implanté depuis plus de deux mois à Nantes, dont l'extension progressive et les conditions d'hygiène inquiétaient les services de l’État.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

NANTES (Reuters) - La police a évacué lundi matin un camp de migrants implanté depuis plus de deux mois à Nantes, dont l'extension progressive et les conditions d'hygiène inquiétaient les services de l’État.