Les auditions de Gérard Collomb et du préfet de police accablent l’Elysée

Par
Cet article est en accès libre. Découvrez notre offre spéciale ! S'abonner

Mediapart fait le choix d'un participatif sans modération a priori, merci de respecter notre charte. La rédaction peut mettre en valeur certains commentaires et se réserve le droit de supprimer tout commentaire hors sujet, répété plusieurs fois, promotionnel ou grossier.

Tous les commentaires

Mais c’est qui ce Benalla ?

Le premier valet de chambre (Le Point) & le start-upper de « la répression agile » (Lordon)

Le préfet a dit qu'ils n'avaient pas de papiers et auraient donné de fausses identités. J'ai noté ce point car ça voudrait dire qu'il n'y aurait pas eu de contrôle plus approfondi de leur identité par les forces de l'ordre lorsqu'ils étaient au dépôt ; le préfet a ajouté qu'ils avaient été ensuite relâchés.

Strzoda n'est pas né de la dernière pluie et il lui appartient d'assumer toute la responsabilité de SES actes ... ce qui ne dédouane en rien la responsabilité présidentielle

"A en croire L'Express,..."! C'est donc faisable de croire ce simili "journal"? Bon... Quant au reste, c'est vraiment le p'tit bout de la lorgnette non? Un "homme", que dis-je, un brillant observateur de la marche du "monde" comme vous qui s'abaisse ainsi...

Bof, JMB n'est pas à 100 m2 près... C'est un technicien des surfaces voyons... Sa maîtrise de la "CAO/DAO" reste assez opaque, mais bon... 

Lien recommandé ; à mettre en regard avec celui que j'ai posté plus haut

Ou alors il faut y aller à fond et parler d'un triplex ! Restons cohérents même dans l'exagération.

LREM n est  pas l origine du questionnaire, qui en fait une étude sociologique.

https://www.huffingtonpost.fr/2018/06/19/qui-a-commande-ce-sondage-polemique-que-lrem-a-envoye-a-ses-adherents_a_23462705/?utm_hp_ref=fr-homepage

Attention à bien vérifier ses sources, pour ne pas rivaliser en ridicule avec Eric Pauget. wink

Lundi soir: Benalla parle à travers un communiqué de ses avocats, Mes Laurent-Franck Lienard et Audrey Godot...

Le langage de toutes les violences policières, rien sur ses relations avec Manu et ses privilèges exorbitants, mais de quoi mettre la DOPC (PP) dans la merde...

Monsieur Alexandre BENALLA est abasourdi par l'utilisation médiatique et politique de son action du 1er mai 2018 sur deux fauteurs de trouble qui agressaient les policiers.

Monsieur BENALLA, en sa qualité de chargé de mission, adjoint au chef de cabinet du Président de la République, a été invité par la DOPC de la Préfecture de police de Paris, à observer les opérations de maintien de l'ordre à l'occasion des manifestations du 1er mai, annoncées pour être particulièrement violentes.

Il a été accueilli et équipé par les services de police qui lui ont assigné différentes positions.

A l'occasion de cette observation, Monsieur BENALLA a pu compléter ses connaissances du maintien de l'ordre et n'avait pas vocation à intervenir personnellement sur ces opérations.

Toutefois, témoin des agissements de deux individus particulièrement virulents et de l'apparent dépassement des capacités opérationnelles des policiers sur place, Monsieur BENALLA a pris l'initiative de prêter main forte au dispositif en aidant à la maîtrise de ces personnes.

Cette action vigoureuse mais menée sans violence n'a causé aucune blessure.

Les individus ont pu être interpellés, présentés à un officier de police judiciaire, et n'ont déposé plainte contre personne.

Monsieur BENALLA a immédiatement rendu compte de de son intervention personnelle qui lui a été vivement reprochée. Il a fait l'objet d'une sanction administrative de la part de son employeur.

Cette initiative personnelle de Monsieur BENALLA, qui s'inscrit dans le cadre des dispositions de l'article 73 du code de procédure pénale et n'a eu aucune conséquence pour les personnes interpellées, sert manifestement aujourd'hui à porter atteinte à la Présidence de la République dans des conditions qui défient l'entendement.

Monsieur BENALLA est un serviteur de l'Etat et n'a jamais failli dans cet engagement. Il collabore pleinement avec l'institution judiciaire et appelle chacun à garder sa raison.

A toutes et tous les cocus, un, plus synthétique et qui rend plus intelligent: l'article de Frédéric Lordon sur le monde diplo:  "Benalla et l'arc d'extrême droite" 

  • « Il est vrai qu’on ne passe pas facilement de la pâmoison devant Macron-le-disciple-de Paul Ricoeur à Macron chef de bande à la tête d’un État-racaille. Il est plus vrai encore qu’ouvrir les yeux sur toutes ces choses immontrables forcerait à des révisions autrement déchirantes, une révision des catégories générales, les plus difficiles à bouger puisqu’elles commandent une entière vision du monde, dont l’abandon se paye de tous les coûts psychiques de s’avouer à soi-même s’être si longtemps, et si profondément, trompé » Frédéric Lordon

 

et pour la parité , celui de Manuela Cadelli magistrate: le libéralisme est un fascisme

  • « Nicolas Machiavel exhortait les hommes vertueux à tenir tête au destin et, face à l’adversité des temps, à préférer l’action et l’audace à la prudence. Car plus la situation est tragique, plus elle commande l’action et le refus de « s’abandonner » (Le prince, chapitres XXV et XXVI).

 

Ce commentaire a été dépublié par son auteur.
Ce commentaire a été dépublié par son auteur.

Le fait de porter un brassard prouve seulement qu'on porte un brassard. L'habit ne fait pas le moine. On ne sait pas qui lui a donné ce brassard et sous quelle autorité.

Bravo d'avoir trouvé un tel avis de madame Manuela Cadelli, présidente de l’Association syndicale des magistrats en Belgique !

Pour le plaisir:

Habilité "Secret défense"

Promotion  au titre  de  préfet en attente

Détenait les clés de la villa du Touquet propriété de Mme...

Port d'arme accordé par le préfet, sur demande de l'Elysée, .malgré deux avis négatif de l'intérieur

C'est quoi le secret d'un tel traitement de la part de Jupiter?...

Inconnu du ministre de l'intérieur, qui ment sous serment,  vu qu'il a fait  toute la campagne d'EM avec celui qui collait au corps de Macron en permanence !.

Papy Collomb est très fière de son action a notre dame des Landes, cela reflet bien le personnage. Dans ces propos en commission des lois. Collomb une place en hospice est prête.

 

D'où tenez vous cette information?

Nous avons bien une bande organisée mafieuse et fascisante au pouvoir, mais même pas besoin de cette affaire crapuleuse pour en être convaincu ! MACron et ses complices doivent dégager ! 

Et le Colomb qui ment comme un arracheur de dent il suffit aussi d'entendre cette crapule  deux minutes.

Mais le parti "En Merde" du maquereau MACron poursuit ses mensonges en essayant de faire croire qu'ils sont à l'initiative de la "Grosse Commission d'enquête " alors qu'il n'en est rien du tout ! 

tant mieux : qu'il crève. Je veux dire sa fonction. Qui a besoin d'un papa France ?

MARCOPOLOF 

"1) qu'aux yeux de tous, Benalla n'était pas un stagiaire mais un protégé de l'Élysée"

C'est une affaire MACRON/BENALLA... ce sac de noeuds !

Le fusible Strzoda ménage, protège Macron.

H&H  undecided  laughing

"Car visiblement, personne ne le connait ( ou presque ) et personne ne l'a jamais vu...à part qu'il est partout."

C'est Cahin-Caha qu'il faut remercier: je n'ai fait que conserver soigneusement cette pépitesmile

"Inconnu du ministre de l'intérieur, qui ment sous serment,  vu qu'il a fait  toute la campagne d'EM avec celui qui collait au corps de Macron en permanence  !."

Oui.++++++

Je viens de poster: 

  • Pourquoi la presse aux ordres sort-elle une affaire Benalla maintenant ?

    Les dessous « lutte de classe » d'une affaire d'Etat.Comment se fait-il que des grands médias qui nous ont plutôt habitué à faire les louanges de Macron, quoi qu'il arrive, sont-ils passés soudainement à un quasi lynchage du même Macron et son « système » avec l'affaire Benalla ?

J'ai bien sûr cité la Source, L'Express et fait précaution toujours bonne à rappeler: Si on en croit...

Je trouve cet article "lutte de classe" trés trés léger ! On peut toujours critiquer la FI, si on fait pire ça ne fait pas avancer les choses....

Le seul intérêt, ce serait d'indiquer ce qui manque dans l'analyse. Ici c'est pas Twitter.

 When I was young ce n'étaient pas des brassards mais des canards gonflables...

Ce n'est pas "ce qui manque", mais bien ce qui ne va pas avec ce type d'analyse. Qui souscrit même sous une forme bégnine à une "théorie du complot" que je croyais jusque là réservé à certains cercles (pas tous d'ailleurs, il y a des analyses plus intéressantes) de la "gauche radicale".

Or penser qu'il y a un "complot" qui réunit journaleux et forces diverses et variées (du rassemblement nazional a la france insoumise, du ps en voie de liquéfaction à la droite en voie de disparition) me semble extrémement léger. Tout au plus peut on penser qu'il y a du tirage entre des polices "officielles" et d'autres qui le sont moins, et que les réglements de compte entre ces gens là se font à coup de divulgations plus ou moins intéressées dans les canards.

C'est le genre d'affaires "markovik" (réglement de compte chez les gaullistes pour se débarasser du trop couple Pompidou) ou de "l'affaire des diamant".

Mais parler à ce propos de "lutte des classes" est à ce propos quelque peu ridicule.

C'est d'autant plus stupide que je partage trés trés souvent les analyses de Jacques Chastaing, que je trouve trés souvent éclairantes, informées, reposant sur des données incontestables. Je suis d'autant plus déçue de celle ci !

Ce que H&H et vous-même montrez là ci-dessus, est parfaitement terrifiant et défie tout entendement...

Les députés d'En Marche invités des plateaux aggravent leur cas et le cas de leur idole. Et l'infâme Bruno Le Maire qui la ramène... Ce serait un coup monté politicien des oppositions ! On croit rêver...

Que ce misérable imbécile atterrisse, c'est probablement trop demander !

Ces abrutis (les députés En Marche à reculette) illuminés, continuent (espérons-le en partie) à protéger contre toute logique leur Messie, et s'y prennent de la pire manière qui soit pour défendre leur gourou m'as-tu vu !

Laissons-les faire pour l'enfoncer !

Ce que bafouille H&M défie l'entendement, en effet. 

Quant à Annie Lasorne elle n'est pas méchante.

Philippe Mizerski ; policier ...était là soi-disant pour surveiller le barbouzard Alexandre Benalla, mais en fait il le seconde carrément en lui prêtant main forte à plusieurs reprises. Est-ce lui qui lui a donné ce brassard "Police" au mépris des lois ; puisque l'énergumène en question - M.Benalla - n'a pas le droit de le porter, n'étant pas policier ?

 

 

 

Macron c'est Henri III

Un mignon dont il est fou amoureux.

La prochaine fois que la police m'arrête ou me demande si je veux bien me laisser tabasser, il faudra sortir la carte de chargé de mission à l'Elysée. Parce que je n'accepterai personne qui ait un rang inférieur. Qu'on se le dise !

Oui,et alors ... ça vous donne des boutons, ou ça vous étonne, qu'il y ait des magistrats qui défendent la démocratie, les droits de l'Homme, et les libertés individuelles et publiques contre la toute-puissance du Prince ?

Ca fait pourtant parti de leur  job puisque garant des libertés individuelles, non ?

 

Une petite remarque qui insignifiante: Vous avez tous remarqué sur les vidéos que les manifestants "abordés" par Alexandre Benalla et acolytes, sont le plus souvent chétifs ou du moins physiquement moins imposants qu'eux. A aucun moment, AB ne s'est attaqué à plus fort que lui physiquement. Cela n'exprime-t-il pas l'ampleur  de la lâcheté chez ces gens là?

A l'attention d'Antton Rouget :

"Quand et comment l’Élysée a-t-il détecté cette vidéo ? Le mystère reste entier."

Ce sera à vérifier dans le compte-rendu des auditions, a été cité le nom d'un conseiller de l'Élysée en charge de la veille des réseaux sociaux.

Ce que ce premier maillon aurait à dire serait sans doute un élément très intéressant car il pourrait donner les noms des personnes à qui il a fait part de cette vidéo. Et tel un fil d'Ariane, il serait possible d'établir la chaîne de transmission de l'information.

edit :

Une journaliste de la PQR donne son nom sur Twitter.

". Il y a une équipe à l’Elysée qui fait de la veille sur les réseaux sociaux..." 

Comme dans toute start-up digne de ce nom ?

Pas mal. Moël Jartin devrait passer par ici.

La manière dont cette "veille" est faite doit être savoureuse. Je n'imagine même pas les programmes qui tournent derrière.

Tu ne le savais pas ? Un ami féru d'informatique sous un quinquennat du vieux monde avait localisé les adresses IP de ses "lecteurs".

S'ils font de la veille façon Benalla, ça doit laisser des traces. Plusla, vous bossez à l'Elysée ?

Technique de défense:mieux vaut passer pour un idiot que servir de fusible.

Un doute:vous rappelez-vous cette photo lors d'un article qui s'interrogeait sur l'homosexualité de Macron?Avant les élections.On le voyait courir radieux et tenant,par la main un homme brun de son âge,même taille,en costard..Qui est-ce?Et si c'était Benalla?

Ce n'est qu'une hypothèse mais celà expliquerait les privilèges exorbitants,le silence et la docilité de la police comme des ministres et hauts fonctionnaires,la morgue et le sentiment d'immunité de l'ami de Chapounet(surnom de Macron à l'Elysée)...

Certes c'est un peu commère....mais à vérifier.

Si je sais bien au début j'utilisais un VPN mais bon pas grave

c'est complètement "commère" ; undecided

Morvan avait mis un lien vers une piste non évoquée, "service secret marocain"
Benalla est habilité "secret défense"

Non, il est aux abonnés absents depuis une sombre histoire rue de la Contrescarpe...

(Joke)

 

Sklaerenn II fantasme grave sur le fil de commentaires...

Oui, mais imaginez le panache d’un coming-out... Mon amant m’a trahi. Bribri s’en désole. Nemo veut se barrer, etc. etc. De quoi faire pleurer les chaumières.

Ce commentaire a été dépublié par son auteur.

et s' il était l""ami"" de brigite ?

non vous cabossez!

Il l'était beaucoup moins et sa fausse arrogance républicaine n'avait guère de limites lorsqu'il affublait les zadistes  de casseurs ?

Peut être mais on s'en fiche !

le fantasme de l'uniforme et de l'homme viril est très répandu chez les gays... Demandez aux S.A. Effectivement le problème n'est pas qu'il soit gay mais qu'il ne l'assume pas avant les élections afin d'être élu par le plus grand nombre. De plus si cela entraine des passe droits pour des miliciens psychopathes alors là ça deviens un gros problème...

la "Une" de Paris-Match
la "Une" de Paris-Match

Si "Sycophante" n'existait pas, il faudrait l'inventer pour répondre aux fantasmes des démunis.

laughing Toc, Toc !

undecided

A.Benalla devait se marier le jour de son inculpation (!)  - Il faudrait arrêter de fantasmer sur le fil de commentaires et poser d'autres questions que celle qui visiblement en excite plus d'un ici...

Très subtil, votre essai  d'appel de faire penser un malheureux décédé... Que de finesse...

laughing

**** j'ai tendance à penser comme vous depuis le début de cette affaire  wink

 

L'angle est intéressant... reste à transformer.

En fait il faut que la gauche soit plus "audible" plus "visible" notamment ici, dans les fils... phagocytés par la conosphère  de la "gauche" simplette.

Bougez-vous !...

 

on est les champions !

on est les champions !

on est les champions du monde !cry

"C'est en lisant la presse que Gérard Collomb a appris qu'il était ministre de l'intérieur et que Benalla assurait la sécurité de Macron..."

Omerta. Omerta. Omerta Omerta

Et ils jurent de dire la vérité...

Et l'un se dédit après avoir juré. Qui brave l'Omerta doit-il se désavouer ou craindre la colère ?

 

Benalla n'est pas un flic,tous les flics ne sont pas CRS:soyez donc plus subtil!

All Cops Are Benalla

Il est question ici de la fonction et du fonctionnement de l'institution. Pas du jeune qui n'a pas trouvé un autre boulot...

En plus de l'article cité dans mon commentaire ci-dessus, voir celui de Lordon que j'ai aussi recommandé.

Rien, mai rien de nouveau, sauf pour les politiciens soumis à l'Etat 

37657567-507167869705686-725743451756298240-n

Benalla! - nouvelle insulte raciste à l’endroit des flics?

et vous regardez la réalité en face : tous les flics se comportent exactement comme Benalla et pas que les CRS ! la BAC, les Gendarmes mobiles, les Stups etc. ils se prennent tous pour des cow boys le flingue à la ceinture. j'en ai fait l'expérience plusieurs fois.

Un flic m'a même confié :" certains collègues manquent cruellement de discernement" alors que c'était moi le délinquant !

 

Beaucoup de flics se comportent comme Benalla, c'est vrai et je l'ai souvent vérifié...pas tous... Il y a de grandes différences dans le comportement des individus qu'ils soient CRS ou gendarmes. J'en ai fait aussi l'expérience.

Mais surtout le problème n'est pas (que) là

 

Aucun flic ne bénéficie des privilèges exorbitants dont jouit Benalla. Il s'agit donc bien d'une affaire d'Etat.

Il faut évidemment dénoncer la violence policière croissante.

Mais mettre au jour les activités d'une bande de malfrats directement au service du président est très important aussi. Cette affaire n'a pas encore révélé tous ces secrets...

 

Il est bon utile et juste de s'en servir.

 

 

 

Les gendarmes mobiles et les CRS, même combat :

la main arrachée à NDDL : gendarmes.

La mort de Rémi Fraisse : gendarmes.

 

Je n'ai pas trouvé cette synthèse drôle (elle serait même plutôt terrifiante) mais remarquable, oui smile !

Ces flics c'est pire que Benalla, d'accord avec vous , ces videos me font vomir, ils sont 6 ou plus à le tabasser.

Disons que le mordant et le piquant de Lordon ont un coté savoureux quand on connait déjà (hélas) le fond, on ne peut que se délecter de la forme du texte.

Drôle ! ! ! ! ? ? ? ? Ah bon ! ! !frown

La police est bleue comme une orange (Éluard)

Merci pour ce texte de Frédéric Lordon.

D'ailleurs, il y a un moment particulièrement intéressant durant l'audition de Delpuech ( 2:23) qui illustre cette dénégation (voire hypocrisie) dont parle Lordon, moment où Boris Vallaud pose la question suivante au Préfet: 

"Vous nous avez dit, assez clairement d'ailleurs, avoir été alerté tôt d'abord de violences policières puis, constatant qu'il ne s'agit pas de faits de policiers mais de collaborateurs de la Présidence de la République, vous avez fait le choix de ne saisir ni l'IGPN, ni d'activer l'article 40 du Code de procédure pénale. Première question: l'auriez- vous fait s'il s'agissait de fonctionnaires de police?"

Réponse, sans ambiguïté de la part du Préfet: 

" Si ces faits avaient été commis par des policiers, évidemment nous aurions engagé une enquête disciplinaire avec saisine de l'IGPN après les premiers éléments recueillis ou saisine immédiate de l'IGPN en fonction de la gravité".

 

"la police est bleue comme une orange mécanique"

clockworkorange-webleya

Un bruit court parmi les membres de LREM: une proposition de renommer le parti LRED: la république en danger...

Excellent article. A lire toutes affaires cessantes.

frownlaughing

Toute la campagne électorale a été outrageusement médiatisée.Murs de photos de Macron(pas des autres )dans les kiosques jusqu'à la saturation.N'y aurait-il pas qq photos ou vidéos de cette époque de culte de la personnalité montrant les différents menteurs d'aujourd'hui présents au même endroit?

J"ai lu pourtant lu dans la presse mainstream, il y a à peine six jours, qu'il pensait déjà à se représenter à la Mairie de Lyon !!! Pensait-il déjà à l'affaire en cours ?

à son age !!!!laughing

Ah, vous ne saviez pas qu'à LREM, grâce à Elon Musk, Mark Zuckerberg et Tom Cruise, ils sont devenus immortel-elle-s ? La scientologie peut tout, même ressusciter Gérard Colomb à la marie de Lyon dans trois jours.

winklaughing

 

 

Ce n’est pas ce que j’ai entendu : le préfet expliquait que Benalla n’était pas sous son autorité pour justifier le fait qu’il n’ait pas saisi l’IGPN à ce moment là (explication valable), pas pour justifier l’action des forces de l’ordre place de la contrescarpe. Et au sujet de leur action et surtout celle de leur chef, un major sorti du rang proche de la retraite, très méritant et ayant souffert d’un drame personnel, il a reconnu à demis mots que tout n’avait pas été parfait tout en étant compréhensif, renvoyant aux enquêtes sur le fond...

Et l'expression "copinage malsain" ne concernait pas les violences place de la Contrescarpe mais la collusion pour obtenir les vidéos, entre Benalla, le commissaire Creusat (DOPC, qui coordonnait la Contrescarpe) et Laurent Simonin et Jean-Yves Hunault (deux fonctionnaires de police).

Delpuech le répète clairement, à plusieurs reprises, les députés eux-même faisant plusieurs la confusion pendant l'audition.

Dans son propos, «  l’analyse que j’ai faite » est celle qu’il a faite le 2 mai.

Le préfet s’est expliqué sur cela. Le 2, lorsqu’il a été informé de l’affaire, il n’a pas détecté sur la vidéo que l’on lui a diffusé de comportements répréhensibles en dehors de ceux de Benalla.

« Ce n’est pas ça la police » dit la haute-police de la basse-police.

@SYCOPHANTE

"le préfet expliquait que Benalla n’était pas sous son autorité pour justifier le fait qu’il n’ait pas saisi l’IGPN à ce moment là (explication valable)"

Ah bon ? et le fait que Benalla ait eu des complicités dans la police, ça ne justifiait pas l'intervention de l'IGPN ???

laughingfrown

Il n’y avait pas besoin de l’IGPN pour identifier les 3 copains de Benalla. Le plus gradé s’est désigné et les deux autres ont été identifiés immédiatement. Le 2 au soir, au plus tard le 3 le préfet de police connaissait leurs noms et grades.

Le préfet a indiqué n’avoir eu connaissance du comportement répréhensible de certains de ses agents qu’après avoir vu les nouvelles vidéos qui ont été publiées postérieurement au 19 juillet. Il ne dit peut être pas la vérité mais l’explication qu’il a donné au sujet de sa réaction le 2 est crédible.

Il a usurpé le droit de dérapage réservé à la police : crime de lèse majesté !

ELISART

"Si l’attitude de Benalla, objet de toute la vindicte, est tout à fait condamnable, en l’espèce celle des forces de l’ordre n’est guère plus appropriée. Le copinage malsain qu’évoque le préfet s’applique également aux forces de l’ordre qui laissent faire mais, qui plus est, en rajoutent."

La directrice de l'IGPN auditionnée le 24 a précisé que les 3 agents de police qui ont visionné la vidéo le 2 mai n'ont trouvé rien d'inapproprié, aucune violence dans l'attitude de Benalla (inconnu à ce moment-là), des flics, pas de sang, rien de cassé, pas de plainte... c'est dans l'ordre, et prévu dans la loi, la baston, l'usage de la force... tout va bien !

Ne cherchez pas à expliquer l’inexplicable et a masquer ce qui saute aux yeux.

 

  • Nouveau
  • 23/07/2018 20:07
  • Par
Macron ?! Où es-tu ? «  Monsieur, je ne vous tutoie pas. Commencez par apprendre à embaucher des gardes du corps vraiment efficaces ...  » .

Comment ça va Manu ?

 

La nouvelle rédaction de Mdpt déraille... attention... faut recadrer...

Il prépare un plat extraordinaire très compliqué pour fêter le courage de son protégé........ Nous allons voir........parfois les indigestions sont graves....

Merci beaucoup.

Témoignage effectivement d'une très grande précision.

Sur une des vidéos de Mediapart on voit le couple en question lancer des bouteilles ou un autre objet mais mollement rien de très méchant, et la fille faire un bras d'honneur vers les CRS, c'est ce qui a déclenché l'interpellation.

Et comment ! ! ! De plus la qualité des photos est exceptionnelle. C'est presque plus explicite que les vidéos.

Doc Sportello : Non, on ne voit pas le couple invectiver les CRS sur les vidéos publiées par Mediapart. Elles commencent alors que le jeune homme est déjà traîné : 
1. https://youtu.be/YfeG95peq3k similaire à celle de Taha Bouhafs (en casquette bleue) 
2. https://youtu.be/K2fgIwkuhUs centrée sur l'arrestation finale, menottes, etc.

Vidéo de Taha Bouahaf, utilisée par LeMonde, vue depuis le côté: https://youtu.be/zK4aN6LxV6Y  
Vidéo de Sonia B, publiée par le HuffingtonPost, vue de derrière: https://youtu.be/UuMxgf2V7GM
Vidéo de Wilson, publiée par l'Humanité, vue face aux CRS: https://youtu.be/bmIdzLXisUg

C
elle qui commence le plus tôt est celle de Taha Bouhafs - sans doute son réflexe "violences policières", comme il le dit interviewé par Russia Today : https://youtu.be/MCxckTEDMcI

si il y a une vidéo où on voit la scène avant l'intervention policière et ils jettent une carafe en verre qui traiant sur une table de bistrot et la file fait un bras d'honneur.

Mais peut importe c'est une violence symbolique il n'y a aucun danger pour les CRS et d'ailleurs sans l'intervention de Benalla et Crase il ne se serait rien passé.

Je suis passée à la Contrescarpe environ une heure avant ces violences policières. Rendez-vous avait été donné dans un "évènement Facebook" pour un "apéro anti macron"

Il y avait en effet un certain nombre de gens pique-niquant ou buvant une bière, assis par terre près de la Fontaine. Aucune violence et c'était très bon enfant. Les cafés autour de la place continuaient leur service tout à fait normalement.

 

Après le très grandes violences policières de la gare d'Austerlitz et nombre d'arrestations arbitraires qui avaient eu lieu au Jardin des Plantes (j'y étais) les flics ont dû déboucher là pour en découdre... Sur quel ordre ? Le mot d'ordre apéro anti-macron était apparemment suffisant pour déclencher des foudres. Pourquoi Benalla était il précisément là alors qu'il ne s'agissait pas d'une manifestation, rien de violent, mais d'un évènement annoncé et bon enfant.

Tabasser arbitrairement simplement pour faire peur, décourager toute résistance quelque forme qu'elle prenne, on voit cela régulièrement depuis quelques années.

Que ce soient les barbouzes de l'Elysée qu'y s'y livrent au premier chef donne évidemment une coloration différente à ces opérations... Benalla a-t-il agi de son propre chef ou y a -til été incité et par qui ?

.............................

 

 

 

... "parce que c'est un grand classique (les poulets provoquent ou cognent d'abord, puis disent qu'ils ont été insultés, et comme ils sont assermentés ...)."

une police parallèle est créée à l'Elysée, notamment pour tabasser les opposants politiques.

Affirmation qui demande a etre corroboré par des faits. La généralité de votre affirmation implique que vous avez d'autres éléments que celui dont on parle : pourait on savoir lesquels ?

Pour l'instant on connait un élément capable d'un débordement. Pour arguer que "des" éléments se livrent  a "des" débordements", il faut avoir des éléments objectifs a votre dispositions : peut on vous demander lesquels ?

Pour créer des incidents,des provocations ,pour les merdias,et les JT dont elles rendront responsables les manifestants.C'est vieux comme la politique!

non l'étranger pleure et ne met plus les pieds en France

+++++++++
  • Nouveau
  • 23/07/2018 20:27
  • Par

Rien sur la création d'une police parallèle ?

Et pour cause...puisqu’elle n’existe que dans l’imagination de quelques esprits enfiévrés et bien sûr des opposants qui font semblant d’y croire -ou d’en accréditer l’hypothèse- histoire d’exploiter l’affaire au maximum...

Prudemment, ils se sont bien gardés de poser la question au préfet de police qui leur aurait sans doute répondu qu’il ne vivait pas dans les fantasmes. Cela permet à certains d’entre eux de continuer à broder sur ce thème porteur un bout de temps...

Surtout quand ils feignent de dormir !

Surtout quand ils feignent de dormir !

J’appelle cela une racaille. Pas une police parallèle...

... une start-up de la répression agile (Lordon), ça vous irait?

Et qui agit donc seul?

En l'état, rien ne permet de dire qu'il y aurait une police parallèle, d'autant que, comme le rappelle justement Maatleb, la police et les CRS savent très bien casser du manifestant, cad de l'opposant politique, et que leurs moyens et techniques se sont d'ailleurs considérablement étoffés ces dernières années (flash-ball, taser, grenades de désencerclement, lances d'eau et lacrymo à gogo, outre la tenue Robocop pour les moyens, technique du nassage pour les moyens).

Mais ça fait partie des risques avec un Micron au pouvoir, pour qui l'efficacité justifie tout, et souhaite manifestement le moins de règles contraignantes pour lui et les siens. L'analyse de Lordon sur ce point (https://blog.mondediplo.net/benalla-et-l-arc-d-extreme-droite) met en évidence que c'est la suite logique de l'ultra-libéralisme.

Et ce n'est pas parce que nous ne voulons pas d'une police privée pouvant commettre toutes les exactions possibles ... que nous acceptons une police publique qui s'affranchit de toute règle et fait n'importe quoi, une police publique dont le citoyen a peur (j'ai été étonnée qu'ils ne cassent pas les téléphones portables filmant la scène, et il faut des tripes pour oser témoigner de ce que l'on a vu ... lorsque ce sont des "forces de l'ordre" qui sont en cause, chapeau donc au jeune Insoumis qui l'a fait)

En fait c'est grâce à Benalla que ces événements ont eu un tel retentissement. S'il n'avait pas participé, on aurait eu un tabassage en règle de manifestants par des CRS, comme il y en a maintenant en marge de toutes les manifs, et ça n'aurait pas fait une affaire d'Etat, et le ministre n'aurait pas eu à s'expliquer devant une commission d'enquête parlementaire, et Manu ne serait pas en train de serrer les fesses.

Donc si police parallèle il y a, sa fonction est l'autodestruction du régime...

Non, ils ont des ordres directement venus de Bruxelles et de Berlin : politique d'austérité et de paupérisation des foules, oblige !

Manifestement pas puisqu’il sont 5 à être mis en cause par la Justice.

Ah voilà le grand jaloux! Profession? Ne vous pressez surtout pas... 

*****

Désolée pour vous mais ni Méluche, ni le PG, ni la FI n'a jamais eu ce genre de comportement, ne vous en déplaise.

D'accord avec vous qu'entendre MLP (et le pire c'est qu'elle était même plutôt bonne, dans son numéro de sainte colère contre Castaner, même s'il ne l'a pas raté sur ses défections aux convocations d'un juge d'instruction pour escroquerie) et les successeurs du SAC se faire le héraut de la démocratie ou conspuer l'existence d'une police parallèle ... ça fait mal aux seins

Mais c'est surtout dans les "quartiers" que le maintien de l'ordre a des allures de quasi guerre civile ! Et ce d'autant plus que t'as pas la couleur qui va bien....

Personne n’a dit que Benalla avait une habilitation secret défense...

si si , il l'avait...

renseignez vous, encore une fois!

Ok...il était donc habilité. Mea-culpa sur ce point.

Vous ne vous attendiez pas à autre chose de la part de collomb tout de même, si ?

Ce commentaire a été dépublié par son auteur.

Benalla avait même, dit-on, son sous-marin nucléaire de poche avec jacuzzi et salon de massage, ancré quai de la rapée... malheureusement pour lui il n'a pas pu l'atteindre à temps, n'est pas Rastapopoulos qui veut.

C'est le mignon de manu ou quoi ?

ça parait évident.... de Manu et de BriBri.

De plus on apprend qu'en fait il n'a jamais été suspendu entre le 4 mai et le 19. On le voit à toutes les commémorations officielles. Bref c'est le chouchou à son papa.

Hum.....Qui a la photo de Macron main dans la main et radieux avec un homme brun?Est-ce Benalla?

Peut-être qu'il a été suspendu et fouetté par Brigitte, allez savoir. Le père fouettard fouetté ?

Benalla : l'Élysée dément des travaux dans un logement public

http://www.lefigaro.fr/flash-actu/2018/07/24/97001-20180724FILWWW00006-benalla-l-elysee-dement-des-travaux-dans-un-logement-public.php

Ce démenti de l'Elysée est sans doute aussi fiable que les déclarations de M.Roger-Petit la semaine dernière (punition la plus grave, suspension de 15 jours, etc.)

C'est la technique habituelle : si tu es pris la main dans le pot de confiture nie tout en bloc.

La technique Cahuzac, on sait où ça l'a mené... Souhaitons à Micron 1er le même triste sort il le mérite tellement.

Concrètement, qu'est-ce que ça veut dire avoir une habilitation " secret défense " ?

Soyez sympa, essayez d'être plus précis - Merci.

 

"Personne n’a dit que Benalla avait une habilitation secret défense.."

 

Personne, de la bande marcheuse, n'avait parlé de tout ça avant que la presse, en l'espèce "le Monde", le dévoile. Le parti pris, même sur la pointe de pieds...

 

"C'est la technique habituelle : si tu es pris la main dans le pot de confiture nie tout en bloc."

L'omerta, cela appelle l'omerta.

Merci, c'est fort bien écrit smile

oui la coïncidence entre les révélations du Monde et cette réforme constitutionnelle est à point nommé... comme de par hasard.

Comme quoi, celui qui voulait encore raréfier la représentation populaire en supprimant des centaines de député-é-s va devoir avoir à faire au sursaut de la conscience du peuple !

Comment ça va Manu ?

Les corps intermédiaires te dérangent-ils comme Sarkozy ?

Cela ne te chagrine t-il pas que ta dictature en Kit soit un peu retardée ?

Tu prévoyais de nouvelles manifestations monstres au vu de ta sale politique et c'est pourquoi en amont, tu avais prévu ta police parallèle ?

Comment ça va ce soir, Manu ?

 

 

Mais..... Très bien , pour quoi? Le Roy a toujours raison!

macron-fasciste-en-col-blanc-avec-sa-milice-presidentielle

H&H  wink

Nombril1er  et sous-nombril2  réunis sur la même photo !

Mmm.... Moi ça ne me donne qu'une envie quand je vois ça et tout le cirque de cette petite clique au pouvoir, c'est d'y retourner dans la rue!

Je crois que les chargés de missionwink

Benalla en est un;innocent

sont fait pour

entre autre compléter les équipessurprised

en dehors des quotas réglementaires.surprised

Vous étoffez votre équipeundecided

"a l'insu de votre plein gré"embarassed

Ce Benalla était chargé de mission:yell

 milicien, casseur de manifestants, casseur du gauchistes...cry

La Macronie innocentappelle cela

"faire son Benalla"innocent

ou 

je peux pas

"j'ai Benalla"yell

Certaines étourdies disent les deuxsurprised

"Je peux pas, j'ai mes Benalla"wink

Mais il y a dans cette affaire au moins deux questions gravissimes qui ne sont pas le fait de Benalla et qu'il ne sera pas possible d'évacuer ainsi...

Ben si, ça va être évacué et même fissa. Parce que tout ce beau monde, y compris les députés des oppositions (diverses et avariées) qui depuis quelques jours poussent des cris d'orfraies, n'ont qu'une idée en tête : dans huit jours ils bouclent leurs valises pour leurs joyeux congés très bien payés. Donc, dans huit jours... Tout ce cirque sera FINI !

Et vous resterez sur votre faim... Comme nombre d'entre nous. Une faim de "non-recevoir" ! Le plus grand des mépris (du peuple).

En septembre on passera à autre chose. Benne Lala est déjà remplacé par un autre, pour coller au marquis poudré et sa sainte smala...

Le Groupe de sécurité de la présidence de la République pour assurer la protection du chef de l'État (les flics officiels / police ET gendarmerie) ont donné leur coup de semonce à la petite bande qui font les marioles à l’Élysée, vu qu'ils allaient se faire éjecter... Et, ça va s'arrêter là !

Pas de feu d'artifice, juste un pétard mouillé et quelques lampistes insignifiants (remerciés par ailleurs...) pour porter le flambeau. Tirez le rideau, terminé.

BLACK BLOK= flics camouflés!! objectif semer la merde dans les manifestations  et ainsi rendre celles ci impopulaires!! c'est tout simple !BENALLA  en est la démonstration vivante,avec une touche supplémentaire puisqu'il agit directement en confiance avec l'erdogan du Touquet! sous ses ordres, donne des ordres aux forces de l'ordre,macron c'est la loi et l'ordre c'est un factieux! 

Effectivement pendant les grèves ils ont soufflé la terreur même sur des mineurs.

Que Benalla soit sanguin et prompt au coup de poing ... ça semble ressortir de ses divers états de service.

Mais que ce soit justement pour cela qu'il a été mis là où il était ce soir-là, est effectivement une question à se poser.

Par contre, pas besoin de lui pour aller manifester en serrant les fesses, voire avec la boule au ventre ... c'est déjà le cas depuis un bout de temps ... et ça sans qu'il y soit

Tout ca n'explique pas la présence de Benalla, les CRS savent très bien matraquer, la présence d'un olibrius comme Benalla ne pouvait rien apporter au pouvoir, que des emmerdres... et ça n'a pas fait un pli.

C'est le bal des faux culs.Personne ne veut servir de fusible.

 

" Vous n'avez rien à craindre si vous n'avez rien à cacher "

Joseph Goebbels [ 1897 -1945 ]

 

Bizarre tout de même les impensés idéologiques de l'avocat des principales victimes :

Voici le début de l'intitulé du journal Le Monde :

D'après Maître Sahand Saber " il s’agit de « jeunes insérés, qui travaillent », et qui n’étaient en aucun cas venus en découdre avec les forces de l’ordre "

Je rappelle que la manifestation en question était la manifestation du 1er Mai ! La fête des travailleuses et des travailleurs, ainsi que de celles et ceux qui aimeraient bien avoir un travail mais à qui celui-ci est refusé ...

C'est précisément le 1er Mai - une date internationale - ou à travers toute la planète, le monde du Travail demande des comptes au monde du Capital ! C'est donc un jour où l'on se montre en grand nombre pour montrer d'où vient la richesse. La richesse vient du monde du Travail, de celles et ceux qui l'a produisent chaque jour pour le compte de quelques-uns.

On est effaré du coup des propos de l'avocat des victimes même si on comprend bien pourquoi il le dit comme ça. Mais enfin, on tombe de sa chaise, car à l'écouter, si on a un travail, si on est inséré dans la dite "société ", on a rien à faire dans les cortèges des manifestations du 1er Mai ...........!!!

Mais enfin Maitre Saber, c'est précisément parce qu'on est une salariée ou un salarié qu'on doit être présent en force le jour du Premier Mai ! Quel jour voudriez-vous d'autre ?.. sinon précisément, le 1er Mai, la journée internationale des Travailleur-se-s ?

Historique du 1er Mai :

A / Journée internationale des travailleurs  :

https://fr.wikipedia.org/wiki/Journ%C3%A9e_internationale_des_travailleurs

B / Massacre de Haymarket Square :

https://fr.wikipedia.org/wiki/Massacre_de_Haymarket_Square

 

 

 

                          

                             ORANGE MÉCANIQUE OU BLEU MACRONIQUE  ?

 

 

police-macroniste

 

 

 

lasorne 

"""si, ça va être évacué et même fissa""" ... ""En septembre on passera à autre chose. Benne Lala est déjà remplacé par un autre"""

Exact. 

"""Le Groupe de sécurité de la présidence de la République pour assurer la protection du chef de l'État (les flics officiels / police ET gendarmerie) ont donné leur coup de semonce à la petite bande qui font les marioles à l’Élysée, vu qu'ils allaient se faire éjecter... Et, ça va s'arrêter là ! """

Bien vu.  

Il y a là-dessus une excitation étrange ... Qui va retomber.    Mais qui laissera des traces néanmoins. 

 

Curieuse référence...

« Comment l'Elysée, le ministre de l'intérieur, le préfet de police, peuvent-ils justifier de ne pas avoir appliqué l'article 40 et saisi le procureur? C'est bien joli de dire "je croyais que l'autre le faisait", mais ça ne suffira pas. C'est niveau maternelle. Au sommet de l'Etat, une autre réponse est attendue. »

+  +  +  +  +

D'ailleurs tous les énergumènes si peu professionnels qui se sont succédés hier devant la commission auraient du démissionner depuis longtemps, puisque sous serment ils ont démontré leur incapacité. Il y a quelque chose de pourri au royaume de Macron.

Rappelons nous du contexte: la présence massive de membres du Black bloc

Dans l'action place de la contrescarpe, aucun "black block" mais des quidams venant déguster une biere "militante". Et qui ont été chargé pour ça, embarqué (par les flics "officiels") ce qui a suscité quelques mouvements d'humeur. Dont celui du couple qui balance aux robocops un pichet d'eau... Ce qui nécessite au moins le déclenchement d'une opération antiterroriste....

J'espère que pendant le sacro-saint mois d'août, quelques médias (comme Mediapart) et quelques politiques ne lâcheront pas l'affaire. De toutes façons, je suis sûre que beaucoup de citoyens n'oublieront pas. S'il faut relancer en septembre, on relancera. Ras-le-bol d'être pris pour des poissons rouges.

H&H smile

"Mais enfin Maitre Saber, c'est précisément parce qu'on est une salariée ou un salarié qu'on doit être présent en force le jour du Premier Mai ! Quel jour voudriez-vous d'autre ?.. sinon précisément, le 1er Mai, la journée internationale des Travailleur-se-s ?"

 

Laquelle ?.. Mandarin... Dites-moi tout...quelle est cette référence dont vous m'affublez négativement et que je ne vois pas ?

 

innocent

j'en connais un à l'Elysée qui est en situation critique en ce moment.. j'espère qu'il sent le souffle de la destitution sur sa nuque

l'occasion de remettre le lien de ce petit best-of des meilleurs moments de la carrière de Collomb:

https://rebellyon.info/Autocrate-securitaire-anti-pauvres-anti-17828

Ce n'est bien évidemment pas exclu.

Mais en quoi cela change ou justifie quoi que soit ?

 

 

 

Relisez les premiers articles de MDP sur le sujet, d'autres avant vous n'ont pas craint de poser cette "question bête"?

Les deux personnes qui ont été tabassées ?

Vous avez raison de poser votre question (pas bête): ça changerait quoi?

Ça changerait ceci: plutôt que "politique", partis, "stratégies", etc., on serait dans le domaine insondable du désir et dans la crapulerie de ce qui nous est si familier, et si étrange néanmoins.

Songez à ceci: l'ado séduit par une adulte (il y a prescription, rassurez-vous) est à son tour le "vieux" qui se paie un "jeune".

Non, mais là, je l'admets, je fais la part au délire. L'amante-mère donne lieu à (engendre) un faux père-amant.

On est évidemment loin de Thèbes, les dieux se sont tus. Mais Étéocle, se prenant pour Jupiter, l'indécrottable, se fait prendre (!!!) par Tirésias, l'oracle du Sénat, la main dans le pot de confiture...

Pensons-en ce que nous voudrons. Maqueron est tronché.

Ou peut-être non.

Inaltérable, le destin humain. Non la "république".

 

Ceci expliquerait le sentiment de totale impunité de Belami...

@ Dos Santos

Vous fantasmez grave, vous aussi. Calmez-vous, calmez-vous...

 

Ce serait bien de faire preuve d’un peu plus d’originalité dans les titres : la première vidéo de Mediapart « accable » l’Elysée, la seconde aussi, et là les auditions « accablent » l’Elysée...

laughingundecidedfrown

Et que dire de son silence assourdissant et complice ????

DU MÉPRIS ! pour ce peuple de "riens", qui l'ennuie au plus haut point...

Mais vous n'aviez pas encore compris, au bout d'un an ?

@6MEVIMLD

(Un ministre de l'intérieur ...)

et qui prétend que l'article 40 du code pénal (obligation à toute autorité de dénoncer immédiatement les crimes ou délits dont il a connaissance) ne s'applique pas obligatoirement à lui, le Ministre de l’Intérieur, le premier flic de France, le premier responsable de l'ordre public et du respect de la Loi !!!

On croit rêver ...

Et que dire du silence assourdissant de Manu ?

Comment ça va Manu ?

 

Arrêtez ça va très bien   J'ai tous les pouvoirs ........ Je suis le Roy!

Et moi qui vous prenais déjà pour Guizot !

 

frown  laughing

                            220px-Honor%C3%A9_daumier%2C_le_celebrit%C3%A0_dell%27Aurea_mediocritas%2C_terracotta%2C_1832-35%2C_fran%C3%A7ois-pierre-guillaume_guizot.JPG   Guizot caricaturé par Honoré Daumier.

Donc, on peut encore s'étonner de ce qui peut parfois se "passer" en terre de Corse? Ah bon... Si vous le dîtes...

  • Nouveau
  • 23/07/2018 21:22
  • Par

... pris la main dans le SAC

  • Nouveau
  • 23/07/2018 21:25
  • Par

Quel touche à tout  ce benalla  puisque selon castaner celui ci était bagagiste pour l'équipe de france de football

Dans le bus des Bleus, Alexandre Benalla était… "en charge des bagages", assure Castaner

Mais il est également commissaire

commissaire-benalla

Très bonne remarque. Ce Benalla brûlait les étapes d'une façon extraordinaire. Un petit génie. Mais à force d'aller trop vite, on dérape et on se casse la gueule.

Je pense qu'il s'agirait plutôt, vu son âge et son parcours professionnel antérieur, d'une "Capacité en droit", cad le diplôme que l'on peut passer lorsqu'on n'a pas le bac, qui permet ensuite d'entamer des études de droit en Faculté.

Ca ferait donc "équivalent bac"

ceux qui viennent au secours de Macron pour justifier son salaire et avantages délirants avancent un Master de droit.

Il faut démentir tous les mensonges et demander aux menteurs qu'ils s'expliquent : "leur mettre le nez dans leur caca "

Un master de droit ! Quelle bonne blague !

Un master du droit est plus vraisemblable...

Le master 1 de sécurité publique n’est pas un diplôme...

Arogance et mépris voila le vrai visage de notre cher président , un pur produit du capitalisme

 

UN factieux!!!

Il est vrai qu'une commission d'enquête à l'américaine, c'est autrement plus contraignant que ce à quoi on assiste ici. La présidente de la commission d'enquête de l'AN, aujourd'hui, n'avait de cesse de détourner les questions et de perturber le bon fonctionnement de cette commission. On sait à quoi s'attendre avec cette clique de happy few au pouvoir.

Effectivement, ça pose problème, d'autant que les auditions, visibles de tous en temps réel, et abondamment commentées par les journalistes (on ne s'en plaint pas, pour une fois qu'ils disent des choses intéressantes, même les médias mainstream, et font leur boulot d'investigation) qui mettent en évidences divergences, oppositions, déclarations contredites par les faits, etc ...

Outre que l'on ne peut apparemment pas les confronter, comme peut le faire un juge d'instruction (dont cela ne relève évidemment pas, en ce qui concerne l'aspect politique des responsabilités).

Ce sont les limites des commissions parlementaires, au delà du fait qu'elles n'ont pas le même poids chez nous qu'outre-Atlantique, où le citoyen ne conçoit pas qu'un président de la République ou un haut fonctionnaire puisse mentir sous serment, et si c'est le cas, il est proprement remercié ...

Faut préciser qui est Ala
Faut préciser qui est Alain Carlotti !

Effectivement des états de service tout à fait intéressants pour un bon "grand flic", très apprécié des policiers ...

Et qui est Alain Carlotti ?

Merci !...je n'ai cependant pas bien compris pour qui - quelle personnalité - était le permis de construire ? --- ça sent les dessous-de-table...

Bonsoir, je ne comprends pas le sens de la phrase " Devant les députés, Michel Delpuech a lui précisé que les deux victimes d'Alexandre Benalla, qui souhaitent se sont constituées partie civile dans la procédure judiciaire, avaient finalement « été relâchées le soir même »." Pouvez vous la préciser ?

Merci.

C'est assez simple, il y a manifestement un mot en trop, c'est "souhaitent"

oui, en dehors du fait que plus tôt cet état pourri sera tombé de sa branche morte mieux ce sera, c'est vrai que c'est toujours surprenant de voir à quel point ces gens que l'on prends souvent pour de fins stratèges politiques, sont juste de misérables crétins, veules, lâches, cupides et qui vendraient leur mère pour un flingue, une grosse bagnole qui fait pin pon, un super appart et 10 000 balles/mois.

Plutôt rassurant de mon point de vue.

Ce commentaire a été dépublié par son auteur.
  • Nouveau
  • 23/07/2018 22:17
  • Par

plus les auditions avancent, plus on descend dans la chaine hiérarchique, et plus les intervenants ont l'air de répondre avec précision aux questions, et moins ça sent bon pour l'élysée.

C'est une blague ? Une blague du GORAFI ?

Yes !Tu devrais postuler pour être scénariste à Bollywood wink

Un "gorafi belge "

Moi je vous les donne les codes:

3615manutes@danslamerde

3614brigittefaislesvalises&kasstoi

Oklaughing

Hé oui, Monsieur le Président : tant Benalla la cruche à l'eau qu'à la fin elle se casse. Bonne nuit...

smile

Macron impliqué dans une sonorisation d'appartement et une série de harcèlements sonores dans un domicile, violation de vie privée. Impliqué comme ses prédecesseurs. Ils ont tous la manie de vouloir nous recruter ... On demande des explications.

Sur l'organisation scientifique du harcèlement par la police française, à laquelle a participé directement, personnellement Emmanuel Macron : https://viepriveesami.wordpress.com/
Le harcèlement est leur métier pour paraphraser Robert Merle.
BARBOUZERIES.

Violation de domicile, violation de la paix de la vie privée, écoutes téléphoniques, SONORISATIONS d'appartement, de la voie publique, HARCELEMENTS SONORES EXTREMEMENT INTENSES, NOURRIS par des policiers en surexcitation maniaque ... Un néonazisme à la française.

Il faut que la Présidence de la République et le Ministère de l'Intérieur se prononce sur la dissolution de ce groupe d'extrême-droite. Hollande, ce connard, n'avait rien compris ... Les TGI ne comprennent rien non plus ...

Ce commentaire a été dépublié par son auteur.

Voir et revoir House of Cards et les turpitudes qui vont avec.

Saison 2 : Les Underwood et Meechum (le garde du corps, qui le pauvre va mourir dans la série) passent,à priori un bon moment ensembles....

Les personnages et les situations de ce récit étant purement fictifs, toute ressemblance avec des personnes ou des situations existantes ou ayant existé ne saurait être que fortuite

Quand Macron devient Micron.

Quel dommage qu'on n'entende pas Bayrou...

© mfrippon

C'est là que l'on voit que toute notre civilisation part en vrille ! Avant, le notable, le gros bourgeois (comme M. Bayrou l'est), sortait un mouchoir de fine baptiste (brodé à ses initiales) soigneusement repassé par son épouse ou (plus sûrement) son petit personnel de maison. Soit pour s'éponger comme ici ou pour vous le tendre gentiment, lorsque vous laissiez couler une larme ou que vous vous écorchiez malencontreusement... Las aujourd'hui, même au sommet du personnel politique, on sort un vulgaire kleenex comme ici, voir un trivial morceau de Sopalin ou une serviette en papier, comme le pire des prolos au barbeuc du camping de Palavas... Tout fout l'camp ! laughing

Après, on s'étonne de voir de communs jeunes bodygards de province, ressemblant à des vendeurs de roses pakistanais, tenter de prendre le pouvoir sur nos flics institutionnels !

Roger doit s'en retourner dans sa tombe.

gorille

  • Nouveau
  • 23/07/2018 23:33
  • Par

Une seule question : quelle est exactement la relation de Benalla avec Macron ? On veut nous enfumer avec cette affaire de police parallèle et tutti quantité, si c'était simplement une histoire de vie privée ? Cela nous ne le saurons pas puisque tout le monde se focalise sur de la barbouzerie.

Hypothèse Ancien Régime... innocent 

© mfrippon

C’est vie privée et bcp le pense sans oser epiloguer trop sur le sujet...quoique cela commence... Et la barbouzerie qui en découle doit être dénoncée pour régler ce problème majeur de notre démocratie qui déjà part en vrille depuis belle lurette. Apres la vie privée du president perso je m’en tape mais vu le personnage arrogant et prétentieux, dédaigneux des gens, il peut prendre grave dans les dents là. Il oublie qui est déjà illégitime 17% sur à peine 50% des votants l’ont élu...c’est dire la tartufferie depuis 1an.

Virer cette Vème république bananière, une solution certainement  

Ils sont amants ?

sans intéret !

+1

Cela expliquerait le conflit d'intérêts, les avantages indus, le coût pour les contribuables, etc.

C'est la relation intime qui est sans intérêt, pas les conséquences qui en découlent: le président pourrait avoir une "vie cachée" (pourquoi pas ?), comme Mitterrand, sans qu'elle n'impacte aussi sauvagement la chronique.

 

 

Vous insinuez que ces deux jeunes sont des provocateurs de la police que Benalla et Crase n’auraient pas... reconnus ?

(forcément)

L'insinuation supposée est étroitement liée à votre lecture...

De fait, il importe de regarder les différentes vidéos des mouvements observés sur la place de la Contrescarpe. Si le couple de manifestants a bien jeté des projectiles sur les forces de l'ordre, les CRS avaient effectué auparavant une charge brutale contre les manifestants. Cette version a été confirmée par plusieurs témoins de la scène.

Enfin, le commentaire essaie de prendre de la distance par rapport à l'intervention spécifique d'A. BENALLA et de favoriser une analyse plus large concernant ce développement de la violence.

Mis a part l'article de Frédéric Lordon, on peut également lire l'article de Lundi Matin qui est présenté ainsi :

Un lecteur de lundimatin qui était présent le 1er mai dernier place de la contrescarpe nous a transmis ce texte qui revient sur cette journée particulière et sur ce que l’on nomme depuis 4 jours le scandale Benalla.

Sur ce sujet, de nombreuses questions restent en suspens, à commencer par l’efficacité des rustines sémantiques que sont en train de bricoler les communicants du pouvoir. Pour ceux qui nous gouvernent, il va s’agir de plaider la planche pourrie, le bon copain embarrassant ; quitte à pousser Collomb dans les orties. Les observateurs moins naïfs savent que l’infâme Benalla, n’est lui-même qu’un fusible. L’étonnement avec lequel la France médiatique s’aperçoit que le « policier-qui-tabasse-un-manifestant » n’en était finalement pas un, est en soi plus significatif et scandaleux que le scandale lui-même. Si aujourd’hui tout le monde s’entend sur le fait que Benalla est une ordure, n’oublions pas que des centaines de milliers d’internautes l’ont d’abord et spontanément confondu avec un membre des forces de l’ordre et qu’il était, tout comme eux, rétribué pour ses activités.

Alexandre Benalla est un prolongement de la police par d’autres moyens, mais il est aussi l’incarnation du macronisme appliqué au maintien de l’ordre. Au milieu d’une institution policière raide, ankylosée, vaguement tenue aux protocoles, aux habitudes et aux règles de loi, Benalla est le manager pétaradant qui vient mouiller la chemise, fluidifier la structure, motiver le CRS. Son but et sa méthode c’est le pragmatisme et l’efficacité, il gère une manifestation comme d’autres des plans sociaux. Sa manière d’étrangler un manifestant à terre n’est pas gratuite, elle est fondamentalement libérale. Benalla n’est pas un excès mais la logique même du macronisme déployée dans la rue.

L'article est écrit ici : la nuit, les chiens ne portent pas de matricules

 

la bonne nouvelle dans ce scandale Macron-Benalla c'est que

la France va faire des économies

car Benalla nous coûtait un "pognon de dingue!"

laughing

  • Nouveau
  • 23/07/2018 23:48
  • Par

Macron est un néolibérale. La démocratie lui importe peu. Le fascisme ne le gène pas. Seule la finance l'intéresse. Il fait comme il veut, c'est le roi soleil. Avec tous ces malades, nous serons bientôt en guerre. Quoi faire?

Vous pensez à qui ? A Pompéo, le nouveau psychopathe de Washington qui veut déclencher la Troisième guerre mondiale en bombardant l'Iran ?

 

''Michel Delpuech a lui précisé que les deux victimes d'Alexandre Benalla, qui se sont constituées partie civile dans la procédure judiciaire, avaient finalement « été relâchées le soir même ». « Il n'y avait pas beaucoup de choses à leur reprocher d'après ce que j'ai vu », a indiqué le préfet.''

 

--> assez il faut croire pour les tabasser, en tout cas.

Il n'y a pas de fumées sans feu.undecided

Les black blocs sont violentundecided

parce-que notre société est violente:surprised

les jeunes n'y ont plus d'avenir,cry

et parce-que notre police est violenteyell

Quand je crisfrown

avec l'immense majorité des manifestants laughing

lors de manifestations parisiennes:laughing

"Tout le monde déteste la police"surprised

C'est parce-qu'elle nous encercleinnocent, nous empêchant de sortir de leurs rixes d'avec les black blocssurprised

nous instrumentaliseinnocent, nous provoqueinnocent, nous gazeinnocent.

Les policiers Républicains sont minoritairescry, ça doit être la raison de leur silence.cry

La majorité des policiers n'ont jamais cessé d'être des collabosyell et la honte de la V° République.yell

J'ai honte d'être Français, aujourd'hui plus qu'hier:frown

Il est plus facile d'aller dans un vestiaire moscovite que sur l'Aquarius... à quai.frown

Croquignole et son long nez se tait en son palais,embarassed

quand Filochard et Ribouldingue parlent au juge.laughing

J'espère que le Dieu va rester sur sa planète encore un peu,surprised

Il ne pourra plus mépriser ses riensundecided

ne pouvant plus marcher sur terre.wink

Jupiterinnocent

a cassé la fête du travailcry, les cheminotscry

depuis l'Australie avec "du Ben lala"yell

Jamais au front, Macron.yellyell

Tout ce jaune évoque la CFDT ; pas un adulte commentant ici.

Que le prince comme son protégé se sentent tout permis, et se considèrent comme au dessus des règles gênant leur bon plaisir (c'était aussi le cas de Sarko, souvenez-vous), nous en sommes d'accord.

Pour la théorie de la structure interne parallèle organisée et d'ores et déjà efficiente, j'ai quand même beaucoup plus de mal.

Je pencherai plutôt pour le fait que l'ultra-libéralisme conjugué à la mégalomanie de certains dirigeants, outre que le pouvoir par lui-même corrompt et ne peut qu'accentuer de tels traits de caractère, porte "en germe" de telles dérives, qui d'individuelles deviennent organisées et concertées, bref que ne pas réagir serait un signal d'autorisation pour quelque chose de plus réfléchi.

Et on a quand même l'impression qu'AB tente de masquer son visage lorsqu'il entend dire qu'il est filmé, même si je pense qu'il escomptait bien être protégé par son employeur.

  • Nouveau
  • 24/07/2018 00:18
  • Par

Un aspect assez peu évoqué me "titille"/ c'est l'ascendant qu'a pu prendre Benalla sur des policiers grâce à son culot et son sentiment d'impunité et de toute puissance. Le policier responsable des opérations place de la Contrescarpe a quand même déclaré qu'il pensait que Benalla ,qu'il ne connaissait pas ,était un supérieur hiérarchique ! ! ! ! On hallucine ! !

Son outrecuidance fait que les policiers sont sous l'emprise de ce ce Benalla 

C'est franchement alarmant;

Hum .... un certain nombre de ces policiers gradés ont de la bouteille, et ce n'est pas la première fois qu'ils voient un jeune (collègue) excité qui souhaite en découdre, doc je ne crois pas à l'emprise.

Par contre, ils peuvent avoir perçu qu'étant le protégé du Monarque, il est intouchable et qu'il est donc délicat de s'opposer à lui.

Outre que certains d'entre eux ont pu trouver qu'il faisait le taf avec enthousiasme, avec eux.

Votre droiture vous honore et montre que vous avez véritablement le sens du service public, même si (c'est aussi mon cas) le fait de témoigner, d'avertir, d'intervenir, de prendre toutes ses responsabilités, ce n'est pas si répandu que ça  (et ça le sera encore moins avec les nouvelles générations qui n'ont pas été éduquées au sens du service public, et sont par ailleurs de plus en plus précarisés, à tous points de vue), et j'imagine que cela ne vous a pas fait que des amis, ni n'a accéléré (doux euphémisme) votre carrière dans la Fonction Publique...

Mais ça vous a permis de pouvoir continuer à vous regarder dans la glace.

Et je partage entièrement votre point de vue :

Que le Monarque soit le plus responsable, ça me paraît évident, mais les ministre de l'Intérieur, préfet de police, membres de la haute hiérarchie policière le sont également, chacun à son niveau.

Ne serait-ce que parce que si l'un d'entre eux avait fait son taf (au lieu de trembler pour les conséquences de s'opposer à la toute-puissance du monarque, ou pire encore, d'en espérer une récompense de la part d'icelui), le Parquet aurait été saisi en temps et en heure ... et j'espère (sans en être certaine) que nous n'en serions pas là (cad que le Procureur de la République de Paris lui-même n'aurait pas enterré l'affaire en ordonnant une enquête préliminaire avec consignes, officieuses bien sûr, de ne rien faire ou pas grand-chose, et le plus lentement possible). Parce que ne pas le faire, était un reniement personnel de la probité que l'on est en droit d'attendre d'un serviteur de l'Etat. Parce que si l'on excuse ou banalise, tout fout l'camp et chacun peut se retrancher derrière le fait que plus haut placé que lui ça se fait.

Et c'est pour cela que tous ceux qui ont trempé dans cette (sale) affaire doivent être sanctionnés, à hauteur de leur faute, parce que sinon on se retrouve dans la "banalité du mal" dont parlait H. Arendt.

photo-benalla-souriant-et-frimeur-avant-sa-chute
       

" Pour certains People, l'Officier de sécurité a remplacé la Rolex.

C'est l'accessoire à la mode  "

dixit un agent de police qui veut garder l'anonymat

Conclusion :

  " Si à cinquante piges on n'a pas encore adopter

un Officier de Sécurité,

c'est qu'on a raté sa vie !  "

 

***

 

 

Bien...

adopteunbarbouzard-jpgok

 

 

incroyable.... ce mec est partout.

Bravo 

Un "vigile", ce n'est pas un officier ?

Un "vigile", même d'un officiel, ça se range juste à l'office ? Toute cette plaisanterie viendrait-elle d'un glissement... sémantique ? laughing

https://www.lemonde.fr/police-justice/video/2018/07/24/affaire-benalla-des-vigiles-prives-dans-la-securite-du-president-affirme-un-syndicaliste-de-la-police_5335428_1653578.html

Yves Lefebvre, secrétaire général d’Unité SGP Police FO, a affirmé devant la commission d’enquête du Sénat, réunie mardi 24 juillet, qu’il y aurait au sein du groupe de sécurité du président de la République, « du personnel privé » qui n’est ni issu ni de la police ni de la gendarmerie. Il a été invité par les sénateurs présents à prouver et étayer ses propos.

Tout ce binz, à cause d'une étincelle entre la bande de barbouzes à Benalla (les faux flics) et la Le Service de la protection (SDLP) (les vrais flics) qui est un service de la Police nationale française chargé de missions de protection rapprochée et d'accompagnement de sécurité au profit des dirigeants ou ex-dirigeants de la République française, de ses hôtes étrangers ou bien encore de personnes spécialement menacées. Le service met également en œuvre les mesures nécessaires à l'organisation matérielle et à la sécurité des visites officielles en France et à l'étranger. Il assure la surveillance et la protection des bâtiments et emprises de l'administration centrale du ministère de l'Intérieur (Collomb) autour DE LA PISCINE DE BREGENCON !!!

Résultat de recherche d'images pour "sphp police"

A quoi ça tient, hein ?

Résultat de recherche d'images pour "piscine hors sol"

J'ai la même dans mon jardin... laughing

 

 

H&H wink

Top vos illustrations.

"C'est l'accessoire à la mode" 

La brute Benalla est partout... et personne ne le connait dans les ministères  ???

Déplorable, inimaginable, STRZODA dircab de Macron, très minutieux avec Macron, le dircab de Collomb FRATACCI n'est pas en responsabilité, il ne sait rien. Ces feutrés, dévoués, jurent... de ne rien dire ! 

laughing laughing

@Annie Lasorne

laughing Je ne vois pas Alexandre dans la dite piscine...il prenait la photo ?

 

cool

H&H  laughing

La brute Benalla pose ! Un Gugus bien lisse, sans défaut, sourire électrique !

  • Nouveau
  • 24/07/2018 01:05
  • Par

NE PAS SE TROMPER DE CIBLE

Pas la peine de s'exciter sur Ben Allah.

C'est un malfrat, un petit nervi de bas étage, l'affaire est entendue.

Les faits dont il s'est rendu coupable sont répréhensibles évidemment, inacceptables, OK, tout ce qu'on veut. Mais, sauf nouvelle révélation, il n'a tué (ni même blessé) personne !

S'il est jugé, il encourt quoi ? un an de prison avec sursis ?

Et après ??? On s'en fout de ce petit mec, non ???

Ce qui est gravissime en revanche, le scandale qui peut être mortel pour la république, c'est l'implication des plus hauts responsables de l'Etat dans cette magouille infâme : Macron, Président de la République, Collomb, Ministre de l'intérieur,  Delpuech, Préfet de police etc.

Leurs rôles respectifs dans cette dérive hallucinante, leurs mensonges, leur lâcheté (Collomb !!!) leur acharnement  à fuir leurs responsabilités, et à étouffer l'affaire, jusqu'à ce qu'elle leur pète à la gueule (au passage, merci Le Monde ...)

Voilà ce qui doit, selon moi, retenir toute l'attention et la vigilance des citoyens que nous sommes.

Ne pas se laisser enfumer, ne pas les lâcher, maintenir la pression à travers les médias (merci médiapart) jusqu'à ce qu'ils finissent par craquer.

Jusqu'à ce que toute la vérité soit connue de tous et que justice soit faite.

PC, 

"""NE PAS SE TROMPER DE CIBLE"""

Et pourtant,  c'est bien ce qui va se produire.

"""Ce qui est gravissime en revanche, le scandale qui peut être mortel pour la république, c'est l'implication des plus hauts responsables de l'Etat"""

À l'évidence ... C'est pour cela que ça sera dévié, et s'enlisera ...

"""maintenir la pression à travers les médias"""

Ça aussi, ça cessera  (sauf relance dans un sens imprévu) ... D'ailleurs, ils en ont bizarrement trop fait.  Pourquoi ? 

CDT.

''Ce qui est gravissime en revanche, le scandale qui peut être mortel pour la république, c'est l'implication des plus hauts responsables de l'Etat dans cette magouille infâme : Macron, Président de la République, Collomb, Ministre de l'intérieur,  Delpuech, Préfet de police etc''

Ce qui semble vous ''horripiler'' c'est qu'au plus haut sommet de l’État les mandants ne soient inquiétés....

Sachez tout de même que les délégations de responsabilités aux N-1, 2, 3 en font des fusibles appropriés aux situations ''troubles''... Qui dans la Fonction Publique n'a entendu parler des DUD ? (documents uniques de délégations) très pratiques à l'heure des comptes à rendre...

Ainsi, Collomb se défausse sur ses subalternes ( Préfet de Police)  qui eux se défaussent sur leurs subalternes qui eux serviront de ''fusibles'' avertis et le tour est joué, circulez braves gens il n'y a rien à voir !!!

Demain, ce couple de jeunes ''trublions'' (que l'on met actuellement sous le coude) se verra signifier leur appartenance à quelconque atteinte à la sureté de l’État en les ''pressionnant'' ou les ''payant'' afin qu'ils apportent ''la bonne réponse'' qui verra se dégonfler comme ballon de baudruche toute atteinte aux déliquescences de l' État garant de probité !!

Il y a longtemps, bien longtemps que ''justice'' et ''équité'' ne sont plus solubles en un même bain !!!

     

En Marche : 

direct-alexandre-benalla-place-en-garde-a-vue-pour-violences-en-reunion-et-usurpation-de-fonctions.jpg?zoom=3&resize=500%2C280&ssl=1

Vous devriez mentionner l'auteur (©)de cette photo bidouillée.....(mea culpa)

Edit : probablement ©Philippe Wojazer/Reuters

La photo n'est absolument pas "bidouillée".

Qu'est-ce qu'il y a de si important sur cette photo de Benalla et Crase dans la rue ?

qu'ils sont infiltrés dans les manifs : police politique ...

 

c'est ça qui dérange les macronistes ... comme quoi ce commentateur aurait mieux fait de se taire ... et le pouvoir est aux abois : encore des choses à découvrir donc

il est évident que tous les partis politiques de l'opposition ont des membres qui les renseignent et qu'ils savent beaucoup de choses : ils vont poser des question en fonction de leurs informations 

pas finie cette affaire ...

milice privée politique fascisante qui s'organisait autour de Macron ... avec des avantages de maffieux (avec notre argent) et se sentant au dessus des lois 

Ce commentaire a été dépublié par son auteur.

Annick...Merci !

C'est délirant !....ils ne savent pas les "macronistes " qu'il y a pleins de flics en civils dans les manifestations ? ....on rêve décidément !

Je les avais penser un tantinet "jésuites" ces macronistes, mais carrément ..."innocents", non !

A vrai dire, né-e-s avec un compte-chèque dans la bouche, on comprend en même temps qu'ils n'ont pas dû beaucoup manifester pour leurs emplois et pour la garantie que leurs droits restent inaliénables...

Pfff !

 

Pfff !   undecided  laughing

pas finie cette affaire ... frown smile

  • Nouveau
  • 24/07/2018 01:52
  • Par

Le préfet d'après ce que j'ai pu lire sur mediapart a déjà 2 affaires. Une en Bretagne, une en corse.

Et ce soir :Affaire Benalla : l’audition d’Alain Gibelin fragilise la version de l’Elysée

La suite de la saison...

Patrick Strzoda, le directeur de cabinet d’Emmanuel Macron, sera auditionné par la commission d’enquête de l’Assemblée mardi à 16 h 30.

De son côté, la commission des lois du Sénat auditionnera notamment :

  • Gérard Collomb mardi à 17 h 45 ;
  • Michel Delpuech mercredi à 11 h 30 ;
  • Patrick Strzoda mercredi à 14 h 30 ;
  • Alexis Kohler, secrétaire général de l’Élysée, jeudi à 8 h 30.

Par ailleurs, à l’unanimité, le Sénat a donné son accord à la demande de la commission de bénéficier des prérogatives attribuées aux commissions d’enquête pour une durée de six mois.

Cette décision « permettra d’auditionner toute personne susceptible d’apporter des éclaircissements sur cette affaire, mais aussi sur les dysfonctionnements institutionnels et administratifs qui créent une confusion entre les missions constitutionnelles du président de la République et celles du gouvernement », a annoncé le président de la commission des lois, Philippe Bas (LR). Ses corapporteurs seront Muriel Jourda (LR) et Jean-Pierre Sueur (PS).

Mardi, les premières questions au gouvernement depuis l’éclatement de l’affaire Benalla seront particulièrement scrutées.

Gibelin affime que Benalla avait la réunionite entre le 4 et le 19 mai. Donc suspension de papier. Où s’arrête le « copinage malsain »?

Mais si suspension = action, alors Benalla est un vrai sceptique.

Gibelin a effectivement dit ceci en réponse à une question pertinente de Le Pen. Mais ce matin, après un démenti de l’Elysée, on apprend que Gibelin n se rétracte : à cause du bruit il n’avait pas bien entendu la question de Le Pen...C’est ridicule de faire cela dans cette salle et les députés s’invectivent comme d’habitude mais là LCP coupe le son....

pauvres petits manifestants qui jetaient des carafes sur les CRS au risque de la blesser gravement, pourquoi Mediapart ne publie pas cette vidéo?

on aperçoit ces manifestants vindicatifs qui insultent et jettent des projectiles sur les forces de l'ordre

on est loin des badauds agressés par hasard, en suivant le raisonnement de tout le monde :agresser les forces de l'ordre c'est bien et les défendre c'est mal...

volée d'étourneaux......

pauvres petits manifestants qui jetaient des carafes sur les CRS : admirables petits fake-flics, qui, n'écoutant que leur courage civique, interpellent et rouent de coups un "virulent" gauchiste à terre, venu à la Contrescarpe avec une provision de carafes d'eau.

justement : ils n'étaient pas manifestants : ils prenaient tranquillement un verre en terrasse de café (il y a des preuves) et les manifestants étaient au centre de la place ;

ils n'avaient jamais participé à une manifestation ; ils n'imaginaient pas la violence et la peur qui allait s'abattre sur eux ; d'autant plus que les média "matraquent"  que ce sont les manifestants qui sont violents et que les CRS sont là pour protéger la population : et c'est exactement le contraire qui s'est produit.

ils ont été terrorisés par une charge de CRS les rasant pour s'attaquer aux jeunes pacifistes au centre de la place et quand les CRS sont revenu en arrière ils ont pris  et la femme sous le choc a  lancé ce qu'elle avait sous la main CRS pour se protéger d'eux :

vous savez comme toutes les femmes face à un ou des agresseurs mâles violents : c'est un réflexe de défense pas d'attaque.

A moins que vous pensiez que toutes les femmes agressées doivent se laisser faire passivement ...

pauvre dame agressée qui envoie des carafes et fait des bras d'honneur... AVANT d’être prise à partie,

 

https://www.cnews.fr/france/2018-07-23/video-de-nouvelles-images-des-manifestants-en-colere-avant-larrivee-de-benalla

regardez attentivement la vidéo s'il vous plait avent de dire n'importe quoi

https://www.cnews.fr/france/2018-07-23/video-de-nouvelles-images-des-manifestants-en-colere-avant-larrivee-de-benalla

c'était tellement "chaud", dans cette zone, que la terrasse du café est ouverte et fréquentée !(gare aux dégats !)

alors, les CRS auraient-ils "gazé" cette zone ? (d'où la réaction de clients paisibles ?)

de toute façon, cela n'explique pas la présence de M. Benalla, et son intervention !

car il est visible que les CRS ne sont pas menacés ou en danger grave (sans compter toutes ces personnes, qui passent paisiblement, à vélo, qui manifestent leur désapprobation(Femmes, surtout) à la brutalité des forces de l'ordre !

il faudra trouver autre chose, pour sauver le soldat Benalla !laughing

surprised

Absolument,laughing 

monsieurundecided

tout le monde a crusurprised

que la police frappait,yell

nous y sommes habitués.cry

L'affaire Benallainnocent

c'est

qu'il n'est pas flicembarassed

mais copaininnocent de 

Jupiterinnocentinnocent

qui est sur sa planète...yell

Juste après le Pénélopegate,frown

nous avons le Benallagate:frownfrown

A vos casseroleswink

pour immobilisersmile

Jupiterinnocent

dans son palais.laughing

Résistance.tongue-outcool

va faire dodo!

Vous devriez plutôt vous occuper de la guéguerre, entre vigiles-barbouzes-faux flics (Benalla et ses copains) et les vrais flics (Frédéric Auréal et ses 1 260 policiers  de la  SDLP basé à Paris, rue de Miromesnil, non loin du ministère de l'Intérieur et du Palais de l'Élysée...) Tout ce beau monde s'apprêtait à creuser des tranchées (loin des manifestants lambda qui vous mobilisent tant laughing) autour de la piscine gonflable à Manu (qui nous coûte un pognon de dingue !) Ils en étaient à s'envoyer du mortier et des pains. Et ce sont les gars d'Auréal, (qui trouvaient qu'ils valaient bien les autres barbouzes privées, payées un pognon fou) qui ont lâché le pruneau au journal Le Monde, la semaine dernière !

Le gauchisse à la carafe, vous bouche le paysage... Comme c'est dommage ! Vous loupez le flic de base fauché... Juste bon à faire le poireau.

 

Cnews semble moins  partial finalement, ils montrent aussi pour quoi ces gens se font molester

https://www.cnews.fr/france/2018-07-23/video-de-nouvelles-images-des-manifestants-en-colere-avant-larrivee-de-benalla

je vous conseille une série de photos - très explicites et informatives- d'un habitant de la place prises depuis son appart. Vous verrez comment les policiers  interviennent et utilisent les gaz lacrymogènes sur la place en l'absence de toute agitation . 

Vous vous donnez beaucoup de mal pour dédouaner Benalla, mais même si l’attaque était venue des manifestants ( à hurler de rire!) ,les CRS étaient en nombre pour agir.

Il vous a donc échappé que la violence policière ne cesse d'augmenter. Vous avez une idée des nombres de blessés graves et des morts causés par les brutalités policières. Alors oui, face à un tel escadron on pense à sauver sa peau!!

je ne dédouane personne , la violence appelle la violence , 

caillasser la police et les insulter devient normal au yeux des gens et cela c'est grave, 

NON une manifestation ne donne pas le droit d'envoyer des projectiles et d'insulter ,

 

  • Nouveau
  • 24/07/2018 07:15
  • Par
Ahurissant la présidente à trouvé normal que l'autorisation vienne de la présidence. Visiblement elle ne connaît pas le fonctionnement de l' etat
C est l histoire d un jeune ayant reussi se faire bien voir du Prince. Ce dernier le prend à son service et lui donne du pouvoir revelant ainsi sa vraie nature aux yeux des français. Embarrassé et sous la pression des preuves le Prince s en débarasse brutalement et se charge d en faire porter le chapeau à d autre en jouant les vierges effarouchées. Mais le Prince a oublié qu il est en République qui l autorise à ne rendre de comptes à personne..sauf tous les 5 ans où il faut passer par la case elections et risquer sa place ...les gueux ayant droit de vie ou de mort à moins de supprimer les élections ?
  • Nouveau
  • 24/07/2018 07:29
  • Par

M. Macron ne fait pas exception à la règle à la Présidence : 1. aucune confiance dans les forces de l'ordre et 2. goût particulier pour les voyous barbouzes... nous restons bien franchouillards avec la nouvelle équipea

Tout cela ne sert à rien si ce n'est de tenter d'innocenter le seul responsable Emmanuel MACRON 

Le porte parole de l'ELYSEE a présenté les premières sanctions à l'égard de Benalla comme étant les plus sévères à l'encontre d'un  conseiller de l'ELYSEE 

Qui peut croire que le Directeur de cabinet de  L'ELYSEE ou le secrétaire général aient décidé de prndre cette sanction sans solliciter le Président qui du jour au lendemain ,sans en connaître la cause ,n'aurait plus bénéficier de la "protection" de son homme de confiance 

Un seul homme pouvait décider de se passer de son serviteur zélé et partant de saisir le Procureur.C'est la Président Il ne l'a pas fait .

 

wink laughing

  • Nouveau
  • 24/07/2018 07:53
  • Par

propos tenus par Mme le député Christelle Dubos de Gironde dans le Sud Ouest du 24 juillet 2018 :

""L’opposition sans distinction a choisi d'utiliser un
cas isolé, Alexandre Benalla, pour faire de
l’obstruction parlementaire et retarder l’examen
d’un texte majeur pour notre démocratie, bien plus
important que cette affaire. Je ne crois pas que la
réforme constitutionnelle pâtisse du calendrier.
Nous sommes en session jusqu’à début août et nous
devons donc travailler jusqu’à cette date. Peu
importe donc que la réforme arrive dans
l’Hémicycle en juillet, en septembre ou au
printemps. Il y a une
commission d’enquête
parlementaire qui a été
acceptée par tous les
groupes, y compris le
groupe majoritaire.
La création de cette
commission devrait donc
rassurer l’opposition
et il n’y a aucune raison qu’elle perturbe le travail
parlementaire. Il y a eu d’autres commissions qui
n’ont pas empêché les débats dans l’Hémicycle. Il n’y
aura, en tout cas, aucun tabou pour nous dans la
conduite de cette commission et nous tenons
autant à la vérité que les députés de l’opposition,
mais nous ne sommes pas là pour juger. Bien sûr,
cette affaire est embarrassante. Cela dit, il y a eu
d’autres dysfonctionnements dans les
quinquennats précédents et celui-ci est plutôt de
nature à souder le groupe même s’il y a quelques
voix discordantes mais pas vraiment surprenantes.""

 

Comme quoi la République est vraiment en danger !! laughing
.

Ce commentaire a été dépublié par la rédaction de Mediapart.

La dissolution de l'Assemblée Nationale c'est pour quand ? Comme ça on l'entendra plus jacter celle là.

Moi j'ai vu une vidéo montrant que les deux personnes en l'occurence la femme qui balançait sur les crs carafes, verres bref des projectiles comme si la foule était son bouclier. Elle ne pouvait ignorer ne pas se faire remarquer à chaud. S'il n'y avait pas un sentiment de trahison sur  l'avenir je ne crois pas que cet évènement se serait produit. Car il y a choc quand les rêves s'opposent avec autant d'acharnement.

Même si existe entre les forces de l'ordre et la population manifestante un esprit diamétralement opposé, chacun sait que la violence engendre la violence.

Cependant, ça ne justifiait pas un passage à tabac dans la rue. (ni même ailleurs)

Au delà de ce qui a animé l'actualité ces derniers jours, chacun peut s'apercevoir du dérèglage au niveau de la gestion du personnel, compartimenté de sorte de renforcer les fameux sketch sur les fonctionnaires,  car tenus bien loin de la réalité de la rue, les donneurs d'ordres provoquent souvent des aggravations voire des dérapages incontrôlables par leurs théories seulement pratiquent pour eux. Et s'imaginer qu'il y a une bonne coordination dans la sphère la plus haute qui ruisselle sans encombre prête à sourire si cela ne comportait pas une montée de violence rabattue entre les parenthèses cadrées qui omettent l'ensemble des données, aucun des interrogés ne versent la même version. C'est le chacun pour soi et personne pour tous presque affligeant dans le constat, et de confiance je pense que Macron a du souci à se faire, obnubilé dans ses entêtements sur la révision de la constitution qui lui prêterait main forte il est avec autorité plus seul que jamais même pas défendu qu'il me semble que son attitude d'évitement se nourrit aussi des interprétations aléatoires et partielles que chacun peut donner et quand il l'est défendu c'est seulement par intérêt, comme un rappel. Ne se rend-il pas compte que seul il ne peut être adapté à la situation complexe qui rend compte de la réalité si différente de la sienne? Un système "poupée russe" se relaie qu'on peine à ce jour de savoir qui était à l'autre bout du téléphone illégalement donné à celui qui voulu avec son acolyte manifesté son indignité au regard des jets d'objets que recevaient les exécutants victimes eux aussi d'une hiérarchie pousse au crime tout en gardant les mains dans la poche.

Quelle sanction permet de dépasser cette dernière, comment s'appréhende une telle situation quand elle se produit? Certains ont raison de dire qu'il manque l'expérience pour gérer un conflit trempé dans l'inédit car rien ne se produit tout à fait comme hier, mais c'est aussi parce qu'on ne reproduit pas les mêmes schèmas qu'il se peut qu'on innove pour trouve adéquatement autrement. C'est sans doute sur "je ne fais pas comme tout le monde" qui dérange autant ce tout le monde, la fameuse part de l'inconnu qu'on peut truffée d'apriori et d'intention qu'elle n'a pas, parce que cela met quelque part des certitudes au panier et entrave la logique habituelle pour l'euréka.

Cependant pour revenir au début. Moi si je reçois des projectiles en guise de dialogue j'exprime ma défense, surtout si je me trouve devant tout le monde pour dissuader les autres d'en faire autant, d'autorité personne ne veut en être déposséder tout à fait pour sa gouverne personnelle. Je ne pense pas qu'ils avaient trente six solutions pour remettre de l'ordre, mais pour autant je n'en rajouterait pas à ce qui était déjà inoportun. C'est donc bien le tabassage en lui même qui indigne.

La foule est un phénomène particulier. Il suffit d'une mèche pour qu'elle s'enflamme ou s'enthousiasme, elle peut être une force tranquille, d'ailleurs si les manifestations deviennent moins fréquentées c'est aussi parce que cela peut être ingérable on ne sait pas, il y a trop d'inconnu,  beaucoup s'y sentiraient dépossédés d'une certaine liberté ou d'une prise de pouvoir que seul on ne peut pas exprimer ni reprendre, car c'est la présence qui fait le corps d'une manifestation qu'on sait aujourd'hui faire s'enflammer parfois artificiellement,  ce qui devrait être pacifique est sous le joug du moindre petit grain de sable, une foule c'est susceptible souvent à raison et seulement parfois à tort, par les effets violents et brutaux qui rajouteraient aux blessures invisibles souvent et déplaceraient la raison en pulsions agressives qu'on ne sait pas canaliser pour être bienfaisantes, l'art est difficile. Et pour des professionnels, je veux bien croire qu'il vaut mieux éviter la bascule, car faite d'humains il me paraît trés difficile de la contenir au raisonnable quand cela part n'importe comment, toute les improvisations n'ont pas les mêmes effets quand on ne connaît pas, le hasard ne donne pas à tous la même lecture des évènements dans la diversité. La foule est arbitraire, car même dans un match où l'équipe fait mauvais acte, c'est comme si on n'en tenait plus compte et que l'émotion prenait le dessus, un peu comme la seconde qui précède quand au manège l'enfant attrape la queue du mickey peu lui importe si son voisin s'est prit à gros coup de coude et si un autre s'est copieusement fait écrasé les doigts. Il y a diffusion d'une drogue naturelle qui anesthésie la raison en passant peut-on se dire.

De plus en plus de gens regarderont le paysage paisiblement plutôt que ce que montre le doigt dans l'injonction. C'est l'effet individualité, autrefois l'esprit d'équipe renchérit par l'armée obligatoire se soudait par refléxes appris. Effet d'individualité d'où la plupart s'exprime par le non regard attentif sur ce qui pourrait faire souffrir, et les médias en sont un peu la cause, car la diffusion qui matraque les esprits d'images insoutenables banalisent l'extrême violence pour le prétexte d'informer il est donc délicat de balancer à tout instants de la violence car l'inconscient analyse à notre insu. Les sdf à la place des clochards ne semblent pas tant émouvoir que par l'indifférence, même s'il s'agit d'un mineur, combien de passant passent sans attachement emportant l'espace de quelques minutes la honte sur le dégât que provoque nos sociétés, et c'est souvent seul dans nos réflexions qu'il nous paraît impossible de leur venir en aide trop de chat à fouetter dans nos vies compliquées rajoutez un espèce de chronomètre invisible qui ajuste la vitesse de nos pas, cette indifférence est comme un bouclier portatif qui ne veut pas souffrir en prenant en pleine face la dure réalité de notre monde dont il espère se soustraire, nous sommes en survie à regarder ainsi sur un fil comme des funambules aux aguets des dangers et par habitude des économes aussi. Par peur de l'attachement. Quand on sait que beaucoup d'entre nous peinent aux séparations devenus légions, on peut alors comprendre, même si on approuve pas au fond, il n'empêche, c'est un réflexe de protection individuel, le souci de l'autre comme contracté sur lui même, comme si de fragilités nous étions trés nombreux à nous sentir en porcelaine ou plus communément "pot de terre". 

L'autosuggestion qui en résulte ne favorise pas l'entraide au diapason. On semble se reposer sur la technologie rarement programmée pour résoudre tout à fait à réparer la casse.

Hier, j'ai regardé "mon oncle" de Tati qui avait bien comprit... qu'à me remémorer la marche un jour de mai seul jusqu'à l'estrade, sans doute manquait-il les pointes des pieds pour allèger le sérieux de l'Histoire.

Il n'était pas premier de cordée à l'école, en se réalisant il put montrer ses compétences en matière de varape. Ce qui n'est pas toujours le cas de ceux qui sont déjà ascensionnés sans grands efforts.

 

il faut savoir aussi qu'avant cela les gens prenaient l'apéro en discutant tranquillement sur une place publique et c'est quand les CRS ont encerclé la place sans raison autre que de foutre le bordel que cet évènement surviens.

Ce que Lordon a bien décrit dans son article comme "quand soudain tout a dégénéré" ce genre de phrase débile que l'on lit dans les compte rendus de manifestation du Monde ou de Libé ou de n'importe quel canard.

 

Oui peut-être que les gens prenaient tranquillement leur apéro, mais il se trouve que pendant ce répit, qui prévoyait en ce premier mai quelques turbulences d'autres travaillaient. Pour qu'il y ai égalité, ne faudrait-il pas convenir aussi que le temps qui passe n'est pas pour tout le monde identique. Beaucoup de mère font au foyer répétitivement ce qui ne se voit pas, pourtant supportant le va et vient issu des mouvements de la vie, beaucoup d'entre elles acceptent l'éphémère de leur travail uniquement pour le confort de tous.

Dans votre travail accepteriez vous qu'on vienne vous chercher des noises comme ça pour le principe que votre travail dérange autrui, l'espace pour qu'il appartienne à tous suppose qu'on en accepte les règles, car la tendance de l'humain aujourd'hui n'est-elle pas la revendication qu'il veut posséder plus que l'autre dans le concept de la compétition? si oui c'est réussit mais est-ce idéal? 

M'enfin pour boire son apéro tranquillement, le coût d'un éloignement était-il si contrarié pour la facilité servit sur un plateau, était-ce indispensable tant que ça pour croire son plaisir supérieur au travail de ceux qui y étaient?

Si vous avez une hiérarchie au dessus de vous, pensez vous que vous déobéisseriez comme ça pour prévaloir votre confort sur les impératifs? 

Si j'exprime des doutes, pour vouloir comprendre et affiner mon opinion (quitte à me contredire)qui s'indigne quand la violence prend le dessus, nous savons qu'il est aisé de faire pencher la force quand existe dans le rapport de force de l'abus, si dérapage j'en vois, c'est parce ce que seul contre tous, je trouvais ça déloyale et pouvait instanténément me mettre à la place du solitaire comme beaucoup d'entre nous, je trouvais ça vile, comme j'aurai pu m'attendrir sur le sort d'un homme poursuivis par un essaim d'abeille, je compatissais, mais pour comprendre bien, j'ai besoin d'élèments (quitte à déplaire, entendre même ses propres conflits intérieurs permet aussi de se connaître), même si parfois quand on pense, on polémique aussi, (ne dit-on pas mettre de l'huile sur le feu pour faire des flammes?) comme s'il fallait éliminer de la passion pour rester objectif. C'est ce que produit la foule ou le nombre comme dans la science fiction où vous voyez se réunir plusieurs cellules pour former un corps dont on ignore si au bout du compte ce dernier sera tranquille ou bien monstrueux. Voyez celui de la finance par exemple,  je le trouve souvent monstrueux quand il use de violence avec des airs convenus et sans s'alourdir de sentiment, pour contraindre les gens à brader leur liberté. Je n'ai pas la science infuse sinon je ne prendrai même pas la peine d'écrire, je reste éveillé comme je peux pour suivre le cours de mes compréhensions,  je sais que j'ai horreur de la violence qui jusqu'ici prouve à quel point elle méprise la vie, parce que faire violence est déjà une chose qu'on fait souvent contre soi sans s'en rendre compte ai-je observé lorsqu'on acquiert des autres ce qui ne nous appartient pas proprement dit mais qui nous est seulement prêter. Il me semble qu'au poids des contraintes on s'économise de jeter à tout va par principe, pour ne pas rester nu à se glacer l'hiver.

 

 

 

mais de quoi vous parlez ? le 1er mai fête du travail est férié !

Heureux ceux qui ont les moyens de faire la fête alors!

heureux ceux qui prennent des vacances aussi et qui peuvent se choisir des activités loisives, ce n'est pas le cas pour beaucoup, même si symboliquement j'approuve le 1er mai.

Sérieusement vous pensez encore qu'avec des minima vous pouvez vous la couler douce?

Le 1 er mai, les patrons aiment être servis moyennant quelques subsides qui s'évaporent si vite....les charges, le loyers etc... chacun fait ce qu'il peut et puis dès qu'il s'agit de métier en rapport avec l'humain vous savez le premier mai, la révolution pour vivre on ira après mais dans l'année y'a que ce jour hélas. Et si on est une femme y'a pas de premier mai pour beaucoup d'entre elles. Où alors elles sont dépendantes de quelqu'un qui leur offre encore l'escapade (de l'insouciance). Une femme une mère par exemple arrive fatiguée à l'âge de la retraite, ou alors elle avait une dote suffisante pour se faire épouser par un travailleur, même si la dote est révolue, (vous ne pouvez ignorez que dans certaines familles le droit d'ainesse lui aussi revu et corrigé pour assoir son autorité sur les autres sévit encore au troisième millénaire quand même, il y a  des contre temps qui durent et des avancées en rétrogradation qui demeurent sur le papier qu'on croirait à des illusions jusqu'au jour où un archéologue croira que notre époque était formidable et trés développée) qui ne lui aura épargné aucun dimanche digne de ce nom. La perception des jours de congés est relative. J'ai souvent vu les femmes redoubler d'ardeur au travail, dès lors qu'elles deviennent mère, certes on voit quelques frileux efforts par ci par là, de ci de là, mais nous n'y sommes pas à égalité. Polyvalentes à souhait. Et alors que tout le monde sait que c'est le seul jour de l'année payé double, il s'en trouve encore qui font mine de ne pas savoir malgré les diplômes vous savez.

Quand à croire que tous auraient les autres jours fériés, certains ont le doigt dans l'oeil et l'orteil dans l'autre oeil et ne voit pas plus loin que le bout de leur nez. Il me semble que la France n'a pas que des emplois de collectivité avec comité d'entreprise mais que l'isolement au travail se développe pour le bien-être de ceux qui l'ignorent.

D'ailleurs je retiens que le placard est un métier pour pas mal de gens, c'est la quarantaine revue et corrigée pour des raisons futiles comme si le chacun voulait créer son propre paysage visuel qu'il transporte en passant à côté de la réalité là bien dans les clous.

(ce pourquoi je vous emmène hors sujet)

J'ai même eu le conseil de me faire payer majoré le dimanche par un employeur qui évidemment ne payait jamais majoré le dimanche, parce qu'ils sont nombreux les gens qui parlent et qui donnent l'autorité à leur porte feuille vous savez, même quand ils ont de quoi vivre cent cinquante ans comme des hommes ordinaires et peut-être sentir l'échec de ne plus savoir son époque autrement que comme on en retient. C'est fou comme les extras et les tentations ravisent les bonnes consciences.

Film en devenir - sortie prévue pour l'année 2019

" Effet Bahamas ", un film en voie de réalisation de la cinéaste Louise-Ferrand :

Un long-métrage sur l’Assurance chômage.

https://www.kisskissbankbank.com/fr/projects/l-effet-bahamas

 

Au regard des nouveaux élèments ces derniers temps, je dois dire que je me suis trompé et du coup je vous donne raison, il se passe du côté des 007 en goguette du 1er mai des choses inavouables et précautieusement effacées pour dissimuler les fautes graves volontairement pour jouer les robocops de l'ancien temps.. ça ne présage rien de bon.

C'est pire que ce que je pensais, vous étiez plus dans le vrai.

 

 

  • Nouveau
  • 24/07/2018 08:30
  • Par

FOUTAGE DE GUEULE INTEGRAL :

G COLLOMB pilier de la campagne d'E MACRON et son ami intime  n'aurait jamais rencontré BENALLA pourtant omniprésent et ne l'a pas "reconnu" dans les locaux de la Préfecture ?

Les autorités policières n'ont pas saisi le Parquet des violences commises non seulement par d'authentiques CRS mais par un homme portant les insignes de la fonction dont ils ne savaient t pas encore que c'était un faux flic cela indique bien que les violences sont considérées comme inhérentes à ces interventions et tolérées pire: couvertes.

A l'heure où il est prôné la restauration de bons rapports entre la Police et la population basées sur la confiance cette affaire fait désordre et son traitement par les Autorités met en danger les agents dans leur travail quotidien déjà fort risqué.  

Les gouvernants nous prennent pour des imbéciles ? Cette affaire laissera une tache indélébile sur le règne d'Emmanuel MACRON et sa pseudo République exemplaire et inaltérable qu'il avait promise ; mais il est vrai que les promesses ne visent que les sots qui les croient. Comptez-vous, les cocus de la Macronie ! 

Le scandale réside dans les faits mais plus encore dans la volonté de les cacher et les manœuvres employées pour y parvenir. Un sous fifre peut tout se permettre impunément même auprès des représentants et agents de l'Etat à partir du moment où il est adoubé par l'Elysée.

C'est ça le changement ?   

  

   

  • Nouveau
  • 24/07/2018 08:33
  • Par

Les déclarations de Gérard Collomb et du préfet Michel Delpuech, auditionnés lundi à l'Assemblée, mettent en cause l'Élysée. Alain Gibelin, patron de la DOPC, contredit sa version. Source Médiapart.

Bonjour à tous.

Cela sent le placard pour le préfet' retraite ' , Collomb un retour a la capital de la gaulle( golle) , le patron DOPC  peut-être une mutation dans une autres régions , ou la retrait.

 

 

  • Nouveau
  • 24/07/2018 09:06
  • Par

les députés LREm, essais de noyer le poisson , leur prince macron et son vallet collomb ont un boulet aux pieds. Avec boulle puent BENALLA.

  • Nouveau
  • 24/07/2018 09:21
  • Par

 

                          ORANGE MECANIQUE OU BLEU MACRONIQUE ?

 

police-macroniste

 

 

H&H wink

Photo tout en bleu ! Beau déballage de jeans !

C'est le défouloir !

CHDG a posté le lien plus haut dans le fil.

https://blog.mondediplo.net/benalla-et-l-arc-d-extreme-droite

"L’affaire Benalla, c’est la police qui en parle le mieux. « Nous avons le sentiment que d’une affaire Benalla, on est en train de faire une affaire de police (1) », déclare un syndicaliste policier. Précisément. Et d’ajouter dans un éclair de lucidité dévastatrice : « Ce n’est pas ça la police. Il a ruiné notre image. » Bien sûr, avant d’être dévastatrice, cette lucidité est paradoxale puisqu’elle prend la forme retournée de la dénégation, ce tour du psychisme qui fait dire la vérité mais en énonçant le contraire de la vérité. En lieu et place de « ça n’est pas ça la police » et « il a ruiné notre image », le lecteur attentif aura évidemment rectifié de lui-même pour entendre « la police, c’est tout à fait ça (si ça n’est pas bien pire) » et « il a mis en pleine lumière ce que nous sommes »."

"Au reste, il appartiendrait à une minutieuse enquête de sociologie des médias d’éclairer ce mystère de l’émoi qui a saisi les rédactions au spectacle d’une scène de violence que, dans leur propre norme désormais déformée, les manifestants ne seraient pas loin de trouver « ordinaire ». C’est que depuis deux ans, en fait depuis la manifestation COP 21 du 29 octobre 2015, date d’inauguration de l’état d’urgence à usage des opposants politiques, la violence policière déployée contre les manifestants n’a cessé de passer des seuils. La police matraque, la police éborgne, la police grenade, mutile et tue. À qui veut se donner la peine de simplement regarder, les réseaux sociaux offrent depuis deux ans des tombereaux de vidéos de brutalités policières proprement ahurissantes, dont le centième suffirait à horrifier la population… si seulement on les lui donnait à voir. Mais à cette exposition, qui entre normalement dans le minimum minimorum des devoirs de la presse, la population n’a jamais eu droit. Sauf aujourd’hui."

"Mais pourquoi ? Parce que, misère du journalisme politique, ce concentrat de toutes les tares de la presse contemporaine, il est question de « l’Élysée ». Et la séquence, alors, redevient intéressante. C’est pourtant tout autre chose qui se passe depuis deux ans, autre chose que les méfaits d’un voyou monté en grade : une entreprise d’intimidation généralisée de toute opposition politique sérieuse, méthodiquement conduite par les institutions de la police et de la justice."

"Pour la police elle-même, c’est parfois trop : un gardé à vue d’Arago témoigne ainsi que l’OPJ auquel il avait affaire restait interloqué des consignes venues d’en-haut d’administrer pareils traitements à une poignée d’adolescents."

"De tout cela, les médias n’ont jamais sérieusement parlé. Et le pire est que, même avec un Benalla sous le nez, ils n’en parleront pas. Comme ils ne feront aucun des liens pourtant évidents que cette pitoyable affaire suggère de faire. À commencer par celui de la scène et de son contexte. Car Benalla tabasse hardiment, comme la police, mais en plein mouvement social contre les ordonnances SNCF."

"Il est vrai qu’on ne passe pas facilement de la pâmoison devant Macron-le-disciple-de Paul Ricœur à Macron chef de bande à la tête d’un État-racaille."

"Un malheur n’arrivant jamais seul, l’affaire Benalla éclate à quelques jours de la marche pour Adama. Pour le syndicalisme poulaga qui s’escrime à jurer que « la police, ça n’est pas ça », la collision est terrible."

"Alors désormais nous attendons. Nous attendons de voir s’il se trouve quelque média pour enfin montrer toutes ces choses, entendons : pour les montrer vraiment, c’est-à-dire autrement que comme une série d’articles factuels mais sans suite ni cohérence, par-là voués à l’oubli et l’absence d’aucun effet politique, quelque média pour connecter ce qui doit l’être, non pas donc en en restant au confortable FN, mais en dessinant enfin l’arc qui est maintenant sous nos yeux, l’arc qui emmène de Marine Épouvantail Le Pen à Valls, Collomb, Macron, qui fait le rapport entre la violence pluri-décennale dans les banlieues et celle plus récente dans la rue, ou contre les syndicalistes trop remuants, et ceci quitte, s’il le faut (on sent qu’il le faudra…), à demander aux journalistes-remparts-de-la-démocratie d’aller puiser dans leurs souvenirs d’enfance : « relie les points dans l’ordre des numéros et tu verras apparaître une figure ». Avertissons d’emblée ces âmes sensibles : ici on va voir apparaître une sale gueule."

"Il a fallu trois décennies de transformation profonde des structures économiques pour que le capital acquière la possibilité objective de faire ce qu’il veut, et la certitude subjective de sa toute-puissance. D’une toute-puissance l’autre, en quelque sorte. Celle du capital en miroir de celle de l’État. Et en quel personnage mieux qu’en Macron, fondé de pouvoir du capital (6), devenu zinzin à se prendre pour un roi de France, ces deux formes de la souveraineté absolue pouvaient-elles mieux se rejoindre, fusionner même ? L’absolutisme politique donne alors la main à l’absolutisme économique, l’aide à mieux s’accomplir, lui ouvre la voie juridique à coups d’ordonnances, et dégage les oppositions en faisant donner les cogneurs « agiles » du cabinet privé."

 

J'en ai pris lecture hier soir. M.Lordon un jour, M.Lordon toujours. Toujours cette superbe vigie dans la nuit qui s'avance.

H&H  laughing

Il y a FLordon, MCollon, PJorion, ...

FLORDON : Premier de cordée Frédéric Lordon répond à Emmanuel Macron depuis Chamonix Mont-Blanc : https://www.youtube.com/watch?v=aVLlVqWd57Y

MCOLLON : Michel Collon : « L'information est une affaire trop importante pour la laisser aux médias » : https://www.youtube.com/watch?v=mgG9AACZmVU

PJORION 

TRUMP Paul Jorion - Les vrais défenseurs du peuple, et les faux :  https://www.youtube.com/watch?v=5ayC2pQDSEA

Paul Jorion - Il fait très chaud. A qui la faute ? : https://www.youtube.com/watch?v=ayOV6Z3Cgnc