Louise Michel et les Kanak: amorce d’une réflexion anti-impérialiste

Par

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Carolyn Eichner, professeure associée au département d'histoire et d'études de genre à l'université de Milwaukee, auteure de Surmounting the Barricades: Women in the Paris Commune, a mené pour un livre à paraître – Feminism’s Empire – une recherche sur la déportation de Louise Michel en Nouvelle-Calédonie. Elle y évoque l'apport de cette figure de la Commune dans la réflexion sur le colonialisme français, en lien avec sa réflexion sur la place des femmes. Entretien.