A la télévision, ces autres chroniqueurs qui ferraillent contre l’islamophobie

Par

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Scène banale sur le plateau des « Grandes Gueules ». Zohra Bitan, chroniqueuse dans l’émission diffusée sur RMC, analyse l’agression d’une mère qui porte le voile par un élu du Rassemblement national lors d’une sortie scolaire à l’aune de la couleur de son foulard. « L’habit noir ample a une connotation et une signification. La République, par la voix de ses élus, y compris [La République] en marche, se met à genoux et défend l’indéfendable. À moins que cette femme ne connaisse pas la signification de ce qu’elle porte », assène-t-elle.