Vidéo: alerte aux phtalates dans les testicules

Par

Aujourd'hui, un homme produit en moyenne deux fois moins de spermatozoïdes que son grand-père au même âge. Cette baisse de la fertilité masculine pourrait être due à des composants chimiques. Découvrez en avant-première trois extraits du documentaire Mâles en péril qu'Arte diffuse mardi 25 novembre. Et notre portrait vidéo de l'équipe de l'Inserm qui vient de prouver l'effet délétère des phtalates, ces composés que l'on trouve dans le plastique.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Depuis quelques années, les scientifiques ont découvert un lien entre composants chimiques (pesticides, métaux lourds, certains composants du plastique) et baisse de la fertilité chez l'animal. Au fur et à mesure de leurs découvertes, d'autres chercheurs, s'intéressant eux à la baisse de la fertilité chez l'homme – un homme aujourd'hui produit deux fois moins de spermatozoïdes que son grand-père au même âge – en sont venus à s'interroger eux aussi sur la possibilité d'impact de certaines substances chimiques sur l'espèce humaine.